Xbox Series X : prix, sortie, manette, jeux, tout ce que vous devez savoir sur la console de Microsoft

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
23 septembre 2020 à 11h30
30
© Microsoft

La Xbox Series X est la prochaine console de Microsoft, et succédera logiquement à la Xbox One actuelle. Promise comme une véritable bête de course, la console se confrontera directement à la PlayStation 5 de Sony, qui est également attendue pour la fin d’année.

Après un lancement plus que compliqué pour la Xbox One, Microsoft cherche à conjurer le sort. Malgré des ventes qui plafonnent aujourd’hui autour des 50 millions d’unités vendues, le constructeur semble avoir trouvé son salut dans le Game Pass : son service de jeu par abonnements, qui a déjà séduit plus de 10 millions d’abonnés.

Un Game Pass qui, on le sait, fera partie intégrante de la stratégie éditoriale de Microsoft sur la Xbox Series X. Mais avant d’aborder le sujet plus avant, détaillons point par point le prix, la date de sortie, les caractéristiques techniques et le catalogue de jeux de la Xbox Series X.

© Microsoft

Combien coûtera la Xbox Series X ?

Comme Sony, Microsoft n’a pas encore sorti toutes les cartes de sa manche concernant sa console next-gen. Il se dit d’ailleurs que la firme de Redmond attendrait patiemment que son rival dévoile le prix de la PS5 afin de fixer celui de la Xbox Series X.

Les multiples déclarations de Phil Spencer, le patron de la division Xbox de Microsoft, laissent cependant entendre un positionnement tarifaire proche de celui de la Xbox One lors de sa sortie en 2013. À savoir un prix fixé entre 399€ et 499€ — ce qui correspond au ticket d’entrée pour l’actuelle Xbox One X.

Quoi qu’il en soit, l’objectif de Microsoft paraît clair : battre Sony sur le terrain où il s’est lui-même fait terrasser il y a 7 ans. Outre une stratégie éditoriale peu claire à l’époque, la Xbox One a peiné à trouver son public à cause d’un prix 100€ supérieur à la PS4 — lancée à 399€.

Concept d'une Xbox Series S © Reddit

Aussi, à la manière de Sony avec la PlayStation 5 Digital Edition, Microsoft a aussi dans ses cartons une Xbox Series S, plus connue en interne sous le nom de code Lockhart. Une console techniquement plus modeste, dépourvue de lecteur de disque, mais qui pourrait s’afficher au tarif record de 200€ seulement. Si la levée de rideau en bonne et due forme au sujet de la Series S se fait attendre, les fuites à son sujet son légion ; dernièrement, c'est un feuillet promotionnel concernant le Xbox Game Pass Ultimate qui a fait mention de jeux sur Xbox Series S

C'est finalement Xbox qui a officialisé le design, le prix et les specs de cette Xbox Series S, qui sera commercialisée outre-Atlantique à 299 dollars.

Visuel officiel de la Xbox Series S © Xbox

À l'approche de ce supposé événement, le suspens n'est déjà plus. Sur Twitter, un informateur a publié des clichés de la boîte du nouveau Xbox Controller. Un emballage qui stipule formellement une compatibilité avec "Xbox Series X | S". Ne reste donc plus qu'à attendre une officialisation en bonne et due forme, et surtout - on l'espère - confirmation de nos espérances concernant le tarif de la console.

Concernant les extensions du stockage interne de la console, il semblerait qu'une carte NVMe répliquant les performances du SSD interne de la console sera tarifée autour de 170€ pour 1 To.

Quand sortira la Xbox Series X ?

Tout comme au sujet du prix, les observateurs sont encore plongés dans l’expectative concernant la date de sortie précise de la Xbox Series X. Si l’on sait que la console de nouvelle génération de Microsoft sera disponible en novembre 2020, aucun autre détail concret n’a fuité, si ce n'est le fait que Microsoft a annoncé arrêter la production des Xbox One X et Xbox One S All-Digital en prévision de la sortie de sa Series X.

Dans le duel qui l’oppose à Sony, Microsoft a été le premier à dégainer au sujet de la next-gen. C’est au cours d’une conférence aux Game Awards, le 13 décembre 2019, que le constructeur a officialisé la Xbox Series X. Et si l’on se réfère aux deux précédentes générations de consoles, c’est également Microsoft qui avait d’abord mis sa console sur le marché. La Xbox 360 est sortie le 22 novembre 2005 aux USA et le 2 décembre 2005 en Europe ; la PS3 le 11 novembre 2006 aux USA et le 23 mars 2007 en Europe. La Xbox One avait aussi devancé la PS4 d’une semaine en Europe, mais c’était l’inverse en Amérique du Nord.

Bref : si le mois de novembre a bien été confirmé, le mystère reste entier, bien que l’on n’imagine pas Microsoft laisser trop d’avance à son concurrent pour ne pas perdre pied dès le lancement. Du côté de Sony justement, diverses fuites suggèrent une sortie de la PS5 autour de la date du 20 novembre.

Microsoft a finalement officialisé un lancement de sa console le 10 novembre 2020 à 499 €, levant également le voile sur le packaging des consoles, qui fait la part belle à leurs aérations caractéristiques…

En tout cas, la situation mondiale liée à la pandémie de COVID-19 n’a, semble-t-il, pas handicapé la capacité de production de Microsoft pour la Xbox Series X. Dans un entretien accordé au cœur de la crise, Phil Spencer assurait ne pas s’imaginer à un report de la sortie de la console.

Alors que les fuites concernant la nouvelle manette se multiplient, un YouTubeur est parvenu à s'en procurer une et l'a même enregistré sur son compte Microsoft. Ce faisant, il a pu accéder à la date d'expiration de la garantie de son nouveau produit : le 5 novembre 2021. Selon certains, Microsoft offrirait une garantie d'un an sur ses nouvelles manettes, ce qui suggère donc une sortie au 5 ou 6 novembre 2020 pour la manette Xbox. Et donc, possiblement, de la console également.

La Xbox Series X est-elle plus puissante que la PS5 ?

Techniquement, la Xbox Series X s’avance comme beaucoup plus puissante que la PlayStation 5 de Sony. La fiche technique dévoilée très rapidement par Microsoft donne à voir une console aux specs très gonflées, atteignant la puissance théorique de 12 TeraFLOPs. Pour rappel, cette donnée ne signifie en réalité pas grand-chose, mais donne un ordre d’idées aux développeurs sur la puissance que pourra développer la console. La fiche technique se décompose comme suit :

  • CPU : processeur custom AMD basé sur l’architecture Zen 2. Gravé en 7 nm, il compte 8 cœurs physiques et 16 threads cadencés à 3,8 GHz
  • GPUchipset custom AMD basé sur l’architecture RDNA 2 comptant 52 CUs cadencés à 1,825 GHz et délivrant une puissance théorique de 12 TFLOPs
  • Mémoire vive : 16 Go de GDDR6 ; 10 Go avec une bande-passante de 560 Gb/s et 6 Go avec une bande-passante de 336 Gb/s
  • Stockage : SSD de type NVMe de 1 To plafonnant à 2,4 Gb/s en écriture et 4,8 Gb/s en lecture. Extension de mémoire possible via des cartes NVMe dédiées
  • Lecteur : 4K UHD Blu-Ray
  • Connectique : 2x USB-A (3.2), 1x Ethernet (RJ-45), 2x HDMI 2.1, prise optique audio
© Microsoft

Grâce à cette configuration reluisante, Microsoft ambitionne de proposer du jeu en 4K à 60 images par seconde sur n’importe quel titre. Mieux, il promet aussi que certains titres seront compatibles 8K jusqu’à 120 images par seconde. Restons néanmoins prudents sur ces promesses. Souvenons-nous que la génération actuelle devait permettre du jeu en 1080p60 dès 2013. Résultat : 7 ans plus tard, et malgré des consoles plus puissantes encore (les PS4 Pro et Xbox One X), le contrat n’est pas encore pleinement rempli. On sait également que la Xbox Series X, comme la Series S, profiteront des technologies Dolb atmos et Dolby Vision.

Tout comme la PS5, la Xbox Series X embrassera pleinement le ray tracing, cette méthode de rendu de la lumière qui améliore grandement son réalisme et rend notamment dynamique son interaction avec les autres objets.

En ce qui concerne la Xbox Series S / Lockhart, quelques détails techniques ont également commencé à émerger. À en croire le rédacteur en chef de The Verge, Tom Warren, la « petite » console de Microsoft profitera d’un GPU capable de développer 4 TFLOPs (à peu près autant que la Xbox One X actuelle), mais bénéficiera d’un CPU à peine moins véloce que la Series X. La console embarquera aussi 7,5 Go de RAM.

Le site spécialisé TweakTown a d'ailleurs publié un tableau comparatif des deux machines, basé sur les caractéristiques préliminaires de la Series S.

© TweakTown

Quoi qu’il en soit, Phil Spencer s’annonce confiant pour sa future console. D’après lui, la Xbox Series X a non seulement l’avantage sur la PS5 au niveau de la puissance, mais aussi des jeux.

Pour expliquer cette avance, l'entreprise a d'ailleurs détaillé l'architecture Xbox Velocity, sur laquelle repose la future console, expliquant : « Grâce à l’augmentation de la bande passante des entrées et sorties de données, à la décompression des blocs accélérée par la machine, au DirectStorage et au Sampler Feedback Streaming, la Xbox Velocity Architecture permet à la Xbox Series X d’offrir des performances allant bien au-delà des simples spécifications techniques ».

© Microsoft

Du côté des fonctionnalités propres à la Xbox Series X, on retrouvera bien entendu une gestion en temps réel du ray tracing, mais aussi le support du Variable Refresh Rate, qui permet de caler la fréquence d’affichage du GPU sur celle du moniteur ou tu téléviseur afin d’éviter les effets de déchirement de l’image. Le Variable Rate Shading sera aussi de la partie, et permettra d’allouer plus pertinemment les ressources du GPU afin d’éviter d’utiliser de la puissance de calcul sur des zones de l’image où ce n’est pas utile.

Enfin, la Xbox Series X bénéficiera de la fonctionnalité Quick Resume, qui permet de reprendre la partie où on l’a laissée même après un redémarrage de la console.

Quels jeux seront disponibles sur Xbox Series X ?

Pour sa nouvelle génération de consoles, Microsoft ne souhaite pas créer un fossé dans son catalogue. Pour illustrer cette stratégie, Matt Booty, responsable des équipes des Xbox Game Studios, a promis que tous les jeux qui sortiront sur Xbox Series X seront également jouables sur les Xbox One actuelles. Les jeux adapteront ainsi dynamiquement leurs visuels afin de pouvoir être lus aussi bien sur la Xbox One de 2013 que sur la surpuissante dernière-née de Microsoft. Exactement comme un PC, finalement. Seul bémol : le Kinect et donc les jeux nécessitant le capteur ne seront pas compatibles avec la Xbox Series X.

Du reste, voici déjà une liste de jeux dont nous sommes sûrs qu’ils seront disponibles sur Xbox Series X.

  • Assassin's Creed Valhalla (Ubisoft) : fin d’année 2020 (Smart Delivery)
  • Battlefield 6 (EA) : 2021
  • Bright Memory Infinite (Playism) : n/c
  • Call of the Sea (Raw Fury) : n/c (Smart Delivery)
  • Chivalry 2 (Torn Banner Studios) : 2020
  • Chorus (Deep Silver) : 2021 (Smart Delivery)
  • Control (Remedy) : n/c
  • Cris Tales (Dreams Uncorporated) : n/c
  • Cyberpunk 2077 (CD Projekt RED) : n/c (Smart Delivery)
  • Cygni : All Guns Blazing (Keel Works) : n/c
  • Demon Turf (Fabraz) : n/c
  • Destiny 2 (Bungie) : n/c
  • DiRT 5 (Codemasters) : octobre 2020
  • Dying Light 2 (Techland) : n/c
  • Far Cry 6 (Ubisoft) : 18/02/2021
  • FIFA 21 (EA) : n/c (Smart Delivery)
  • Fortnite (Epic Games) : au lancement
  • Gears 5 (Microsoft) : au lancement (Smart Delivery)
  • Gears Tactics (Microsoft) : au lancement
  • Gods and Monsters (Ubisoft) : fin d’année 2020
  • Gothic Remake (THQ Nordic) : n/c
  • Grand Theft Auto 5 (Rockstar) : 2021
  • Halo Infinite (Microsoft) : 2021 (Smart Delivery)
  • Hitman 3 (IO Interactive) : 2021
  • In Sound Mind (We Create Stuff) : 2021
  • Madden NFL 2021 (EA) : n/c (Smart Delivery)
  • Marvel's Avengers (Crystal Dynamics) : 4 septembre 2020
  • Metal Hellsinger (The Outsiders) : 2021
  • MicroMan (Glob Games Studio) : 2021
  • Moonray (Everything is Full of Gods) : 2021
  • NBA 2K21 (2K) : fin d’année 2020
  • Nth^0 Infinity Reborn (KITATUS) : 2021
  • Observer (System Redux) (Bloober Team) : fin d’année 2020
  • Outriders (Square Enix) : fin d’année 2020
  • Party Crasher Simulator (Glob Games Studios) : 2021
  • Planet Coaster (Frontier) : fin d’année 2020
  • Pragmata (Capcom) : 2022
  • Psyhotel (Ultimate Games) : n/c
  • Rainbow Six Quarantine (Ubisoft) : 2020-2021
  • Rainbow Six Siege (Ubisoft) : au lancement (Smart Delivery)
  • Recompile (Phigames) : n/c
  • Resident Evil 8 : Village (Capcom) : 2021
  • Scarlet Nexus (Bandai Namco) : n/c
  • Senua's Saga : Hellblade 2 (Microsoft ) : n/c (exclusivité)
  • Scorn (Ebb) : au lancement (exclusivité)
  • Soulborn (Pixelmad Studios) : 2021
  • The Ascent (Neon Giant) : au lancement (Smart Delivery)
  • The Lord of the Rings : Gollum (Daedelic Entertainment) : 2021
  • The Medium (Bloober Team) : fin d’année 2020 (exclusivité)
  • The Sims 5 (EA) : n/c
  • The Second Extinction (Systemic Reaction) : n/c (Smart Delivery)
  • Ultimate Fishing Simulator 2 (Paradox) : n/c
  • Vampire The Masquerade - Bloodlines 2 (Paradox) : n/c (Smart Delivery)
  • Vampire the Masquerade - Swansong (Big Bad Wold) : 2021
  • Warframe (Digital Extremes) : n/c
  • Watch Dogs Legion (Ubisoft) : 2020-2021
  • Wereworlf : The Apocalypse - Earthblood (Cyanide Studio) : 4 février 2021
  • WRC 9 (Kylotonn) : n/c
  • Yakuza : Like a Dragon (SEGA) : au lancement (Smart Delivery)

Une liste déjà bien fournie, qui contient comme vous pouvez le voir un certain nombre de titres compatibles Smart Delivery.

Le Smart Delivery est l’un des meilleurs atouts de Microsoft. Un programme qui permet de garantir aux joueurs qu’un jeu porteur de ce sceau peut être acheté sur Xbox One, et mis à niveau gratuitement pour profiter de meilleurs graphismes sur Xbox Series X. Pour résumer : un seul achat suffira pour bénéficier de son jeu sur sa console actuelle, ou future.

Problème : tous les éditeurs ne sont pas obligés d’adhérer au programme. Et on peut voir certains des titres listés ci-dessus qui, malgré leur dimension cross-gen, n’ont pas encore communiqué sur leur intention d’offrir une version graphiquement supérieure aux possesseurs d’un jeu sur Xbox One classique. 

Une chose est sûre : Microsoft fera la chasse aux éditeurs qui veulent profiter de la situation pour vendre des mises à jour offrant aux possesseurs de Series X de bénéficier de meilleurs graphiques. Mais on a déjà des signes que tout ne se passera pas vraiment comme prévu pour le géant de Redmond. L’éditeur 2K a notamment communiqué sur le fait que NBA 2K21, sa célèbre simulation de basketball, contiendra directement les deux versions (One et Series X) dans la même boîte… Du moins, dans la boîte de la version Mamba Forever, vendue 99€.

Le label "optimisé pour Series X" © Microsoft

Ce n’est pas tout. Outre le Smart Delivery, et les diverses initiatives propres aux développeurs qui souhaitent pouvoir porter leurs jeux sur la prochaine génération, Microsoft a mis en place un label garantissant de l’optimisation graphique sur Series X

Dans tous les cas, cette liste risque bien de s’allonger très rapidement. Microsoft tiendra le 23 juillet prochain une conférence entièrement dédiée à présenter les jeux des Xbox Game Studios. On devrait enfin y découvrir du gameplay pour Halo Infinite, mais aussi y découvrir un nouveau Forza Motorsports et, pourquoi pas, un nouveau Fable !

Le rendez-vous est pris. © Microsoft

Reste qu’une question essentielle se pose : combien coûteront les jeux sur PS5 et Xbox Series X ? Les premières informations à ce sujet ne sont pas franchement réjouissantes. Il y a quelques jours, l’éditeur 2K a dévoilé les différentes éditions de sa simulation de basket NBA 2K21. D’après ses plans, les éditions PS5 et Xbox Series X coûteront 10$ plus cher

Dans un récent tweet, Cory Barlog, le réalisateur du dernier God of War du côté de chez Sony, se prononçait en faveur d’une hausse du prix des jeux de prochaine génération. L'objectif ? « Éviter que les jeux se transforment en pompes à fric basées sur les microtransactions». Un noble objectif qui ne saurait pourtant être atteint de cette manière. Au vu des revenus astronomiques générés par les microtransactions chaque année, nul doute que, même si hausse des prix il y a, les éditeurs continueraient d'en profiter. Le bénéfice pour les consommateurs n'apparaît donc pas comme évident.

Pourtant, selon Strauss Zelnick, CEO de Take-Two (éditeur des jeux Rockstar Games), la hausse du prix des jeux sur les consoles de nouvelle génération est aussi inévitable que souhaitable. Partant du constat que leur prix n'a pas bougé depuis longtemps, il souhaite faire du tarif un baromètre de la "qualité de l'expérience" offerte par les titres de nouvelle génération. Un critère très subjectif, dont les éditeurs resteront dans tous les cas les seuls arbitres pour fixer le prix.

De nouveaux détails ont récemment émergé concernant la Xbox Series S. Afin de ne pas surcharger trop rapidement le petit SSD de 512 Go dont est pourvue la console, Microsoft annonce que les jeux Series S occuperont 30% d'espace disque en moins que leurs équivalents Series X. La raison ? La performance-cible de la Series S étant du 1440p60, inutile de télécharger des textures en 4K. Cependant, Microsoft précise que ce point sera laissé à l'appréciation des développeurs. Il s'agira donc de vérifier qui joue le jeu…. ou pas.

Les jeux Xbox seront-ils rétrocompatibles sur Series X ?

Il est un autre sujet qu’il faut aborder : la rétrocompatibilité. On l’a vu : certains jeux à venir pourront être achetés sur Xbox One, et bénéficier d’une mise à niveau automatique vers une version Xbox Series X grâce à Smart Delivery. Mais qu’en est-il du reste de sa ludothèque préexistante ?

Qu’on se rassure : Microsoft a très rapidement annoncé que des milliers de jeux Xbox, Xbox 360 et Xbox One seraient jouables dès le lancement de la Series X. Vous avez bien lu : quatre générations de jeux vidéo, jouable sur une seule et même machine. De quoi enfoncer davantage le clou sur une thématique où Microsoft est très à l’aise, contrairement à Sony qui, sur la PS5, n’a pour l’instant promis qu’un accès à une centaine de jeux PS4 au lancement de sa console.

De plus, tous les jeux rétrocompatibles sur Xbox Series X bénéficieront de la puissance de la console. Autrement dit, il ne s’agira plus d’émulation, mais bien d’un rendu en temps réel. La définition des jeux sera améliorée, tout comme leur fréquence de rafraîchissement ou bien entendu leurs temps de chargement. Une belle occasion de redécouvrir de nombreux titres issus des générations précédentes.

Mais la démarche de Microsoft va plus loin. En réalité, la firme ne semble plus croire au concept même d’exclusivités. Très critique envers la posture de Sony, qui souhaite faire passer le plus de monde possible à la PS5, Microsoft veut s’assurer que tous les jeux first-party qui sortiront sur Xbox Series X seront aussi jouables sur Xbox One (première génération et One X) et PC pendant au moins un an. Une stratégie assurément inclusive, mais qui pose bien entendu la question du « bridage » des versions Xbox One. Mais Phil Spencer l’assure : la grande diversité du hardware sur PC n’a jamais empêché les développeurs d’innover. Et on comprend dès lors que les Xbox Game Studios œuvrent pour adapter les graphismes de leurs jeux sur toutes les plates-formes, sans que cela nuise à l’aspect créatif de leurs titres.

À l'approche de la sortie des Xbox Series X et Series S, il apparait de plus en plus clair que cette dernière console ne disposera pas de lecteur de disque optique. Une question se pose alors : que répondra Microsoft aux joueurs disposant déjà d'une immense collection de jeux physique lorsqu'ils découvriront qu'ils ne peuvent plus y jouer sur Xbox Series S ? D'après le journaliste Tom Warren, Microsoft envisagerait de proposer aux joueurs d'échanger leurs jeux au format physique pour une version dématérialisée. Une idée ambitieuse, mais dont la logistique semble très complexe à mettre en place.

À quoi ressemble la manette de la Xbox Series X ?

La nouvelle Xbox Wireless Controller ne perturbe pas la formule du pad Xbox One. Le contrôleur reprend le même design que la dernière version, fournie avec la Xbox One X. Mais de très légères variations se laissent observer.

© Microsoft

D’abord, on remarque qu’un nouveau bouton s’ajoute au centre de la manette. Celui-ci sera dédié au partage rapide de captures d’écran, ou de vidéos. Une fonctionnalité qui est difficilement accessible aujourd’hui sur les consoles de Microsoft.

On voit aussi que le D-Pad (les touches directionnelles) est maintenant présenté au sein d’un cercle qui rappelle l’esthétique du Xbox Elite Series 2

© Microsoft

Les gâchettes de la manette Xbox Series X bénéficient maintenant d’un grip qui devrait empêcher les doigts de glisser. De manière générale, Microsoft souhaite aussi améliorer l’accessibilité de sa manette, et la rendre notamment plus ergonomique pour les petites mains.

© Microsoft

Conformément aux nouveaux standards que Microsoft veut initier avec sa console, la manette de la Xbox Series X devrait assurer une latence minimum. Un prérequis évident pour les joueurs, notamment compétitifs.

La manette Xbox Series X sera compatible avec la Xbox One, mais aussi les PC et smartphones Android / iOS. Elle sera livrée avec deux piles AA, que l’on pourra remplacer par une batterie rechargeable par USB-C.

Sur Reddit fin juillet, un utilisateur qui aurait participé à une soirée chez l'enfant d'un employé de Microsoft a pris en photo une manette Xbox Series X blanche. Il affirme aussi avoir joué sur une console du même coloris, et l'a décrit comme étant "plus carrée" que la Xbox Series X que nous avons déjà vus, et que le "bouton Xbox semblait plus gros dessus". Des informations qui peuvent aussi bien donner à espérer une console blanche à la sortie que signifier que, comme en 2013, Microsoft a récompensé ses employés avec une édition blanche spéciale de sa nouvelle console.

À quelques jours du lancement des pré-commandes, Microsoft a finalement officialisé trois manettes : Carbon Black, Robot White et Shock Blue. Le premier modèle, noir, sera livré avec la Series X, le blanc avec la Series S et tout trois seront compatibles avec Xbox Series X|S, Xbox One, Windows 10, et smartphones.

© Reddit via The Verge

La Xbox Series X est-elle plus grande que la PS5 ?

En termes esthétiques, la Xbox Series X ressemble beaucoup à une tour d’ordinateur. Un brin austère, diront certains. Fonctionnelle, répondront les autres. Car le nerf de la guerre est ici le refroidissement. Avec son architecture verticale, Microsoft cherche à faciliter la dissipation de chaleur, et favoriser un fonctionnement parfaitement silencieux de sa console next-gen.

Prototype en taille réelle de la Xbox Series X

Pouvant être placée aussi bien à la verticale qu’à l’horizontale, la Xbox Series X est un beau bébé mesurant, a priori, 30 centimètres de haut sur 15 cm de large et 15 cm de profondeur. D’après le visuel ci-dessous, la Series X est moins haute qu’une Xbox One X mise à la verticale, mais son embonpoint en fait un objet radicalement différent à intégrer dans son salon. Et pour compléter le tout, un prototype de la console, exposé à la Xperion eArena de Cologne, nous donne à voir une XBOX Series X ressemblant particulièrement à une tour de PC.

La taille de la Series X comparée aux autres consoles. © IGN

Mais, comparée à la PS5, la Xbox Series X paraîtrait presque minuscule. En comparant la taille du lecteur de disque et des ports USB, on arrive à la conclusion que la PlayStation 5 est la console la plus grande jamais sortie. La Xbox Series X devrait donc s’inviter plus facilement chez les utilisateurs… pour peu qu’ils aient un meuble TV adapté pour accueillir un appareil aussi volumineux.

La PS5 devrait être plus grande encore que la Series X.

Xbox Game Pass, Xbox Live, xCloud : qu’est-ce qui change ?

Pour la prochaine génération de consoles, Microsoft semble déterminé à poursuivre une stratégie en trois parties. La première est de proposer du hardware surpuissant, à même de montrer les jeux sous leur meilleur jour. Le deuxième et de développer, en interne, une quantité de jeux grâce à ses récentes acquisitions sous l’égide Xbox Game Studios. Enfin, d’harmoniser le tout grâce à une offre de services qui permet à tout un chacun de jouer davantage, quelle que soit la plate-forme.

Clé de voute de ce dernier volet de la stratégie de Microsoft : le Game Pass. On l’a dit, le service de jeux par abonnements compte désormais plus de 10 millions d’abonnés. Une belle performance pour un produit lancé en 2017. Désormais disponible aussi bien sur PC que sur Xbox, le Game Pass permet à ses abonnés de profiter d’une centaine de jeux, renouvelés régulièrement, contre un tarif mensuel de 9,99€. Le plus ? Toutes les exclusivités Xbox Games Studio sont disponibles dès leur sortie (ou parfois en avance) sur le Game Pass.

© Microsoft

Récemment, Microsoft a aussi fait le choix de proposer une offre groupée : le Xbox Game Pass Ultimate, qui donne accès au Game Pass et au Xbox Live Gold. Au catalogue du Game Pass s’ajoutent ainsi trois jeux offerts mensuellement aux abonnés Live Gold qui, grâce à leur abonnement, peuvent surtout profiter des modes de jeu en ligne.

Ce n’est pas tout. Avec la Xbox Series X, ou quelques mois plus tard, Microsoft devrait aussi lancer officiellement xCloud, son propre service de Cloud gaming. À l’instar de PlayStation Now, de son concurrent Sony, ou de Stadia inauguré en fin d’année dernière par Google, xCloud permettra à ses abonnés de jouer à plus de 3 000 jeux Xbox directement dans le nuage, sur PC, smartphones ou tablettes.

© Microsoft

On sait déjà que Microsoft prévoit d’intégrer xCloud à son Game Pass. Après tout, l’articulation des deux services paraît naturelle : bénéficier d’un immense catalogue de jeux, jouables à n’importe quel moment et depuis n’importe quel appareil grâce à la puissance du cloud Azure de Microsoft. Actuellement en bêta, nous avions pu nous essayer à xCloud il y a quelques semaines.

Pour le moment, on ignore toujours à combien Microsoft tarifera l’abonnement à xCloud. Mais dans une récente interview, Phil Spencer promettait que « les joueurs allaient aimer le modèle économique » du service.

Modifié le 12/11/2020 à 19h35
30
23
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Black Friday Week : le TOP des bons plans high-tech chez Amazon et Cdiscount
Black Friday Week : les meilleurs bons plans high-tech à 5 jours du Black Friday
Dans les idées folles de Samsung, il y a un smartphone qui se plie en 3 et un écran de tablette déroulant
Bon plan : l'Apple Watch Nike Series 5 au meilleur prix chez Boulanger
Offrez vous le clavier mécanique Logitech G512 à moins de 100€ sur Amazon
Le tapis de souris étendu Corsair MM3000 profite d'une belle réduction avant le Black Friday
Montez votre PC avec ce processeur AMD Ryzen 5 3500X en promo chez Cdiscount
Les arnaques aux crypto-monnaies, un juteux business qui continue de faire de nombreuses victimes
Profitez de multiples promo pour obtenir cet écran Samsung à un excellent prix pour Noël
Bon plan Noël : le prix de l'excellent Xiaomi Poco F2 Pro chute sur Amazon
Haut de page