Xbox Series X : prix, sortie, manette, jeux, tout ce que vous devez savoir sur la console de Microsoft

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
26 mai 2021 à 15h26
30
Xbox Series X
© Microsoft

La Xbox Series X est la prochaine console de Microsoft, et succédera logiquement à la Xbox One actuelle. Promise comme une véritable bête de course, la console se confrontera directement à la PlayStation 5 de Sony, qui est également attendue pour la fin d’année.

Après un lancement plus que compliqué pour la Xbox One , Microsoft cherche à conjurer le sort. Malgré des ventes qui plafonnent aujourd’hui autour des 50 millions d’unités vendues, le constructeur semble avoir trouvé son salut dans le Game Pass : son service de jeu par abonnements, qui a déjà séduit plus de 10 millions d’abonnés .

Un Game Pass qui, on le sait, fera partie intégrante de la stratégie éditoriale de Microsoft sur la Xbox Series X. Mais avant d’aborder le sujet plus avant, détaillons point par point le prix, la date de sortie, les caractéristiques techniques et le catalogue de jeux de la Xbox Series X.

Xbox Series X
© Microsoft

Combien coûtera la Xbox Series X ?

Comme Sony, Microsoft n’a pas encore sorti toutes les cartes de sa manche concernant sa console next-gen. Il se dit d’ailleurs que la firme de Redmond attendrait patiemment que son rival dévoile le prix de la PS5 afin de fixer celui de la Xbox Series X .

Les multiples déclarations de Phil Spencer, le patron de la division Xbox de Microsoft, laissent cependant entendre un positionnement tarifaire proche de celui de la Xbox One lors de sa sortie en 2013. À savoir un prix fixé entre 399€ et 499€ — ce qui correspond au ticket d’entrée pour l’actuelle Xbox One X.

Quoi qu’il en soit, l’objectif de Microsoft paraît clair : battre Sony sur le terrain où il s’est lui-même fait terrasser il y a 7 ans. Outre une stratégie éditoriale peu claire à l’époque, la Xbox One a peiné à trouver son public à cause d’un prix 100€ supérieur à la PS4 — lancée à 399€.

Xbox Series S Lockhart
Concept d'une Xbox Series S © Reddit

Aussi, à la manière de Sony avec la PlayStation 5 Digital Edition, Microsoft a aussi dans ses cartons une Xbox Series S, plus connue en interne sous le nom de code Lockhart . Une console techniquement plus modeste, dépourvue de lecteur de disque, mais qui pourrait s’afficher au tarif record de 200€ seulement . Si la levée de rideau en bonne et due forme au sujet de la Series S se fait attendre, les fuites à son sujet son légion ; dernièrement, c'est un feuillet promotionnel concernant le Xbox Game Pass Ultimate qui a fait mention de jeux sur Xbox Series S

C'est finalement Xbox qui a officialisé le design, le prix et les specs de cette Xbox Series S , qui sera commercialisée outre-Atlantique à 299 dollars.

Xbox series S
Visuel officiel de la Xbox Series S © Xbox

À l'approche de ce supposé événement, le suspens n'est déjà plus. Sur Twitter, un informateur a publié des clichés de la boîte du nouveau Xbox Controller. Un emballage qui stipule formellement une compatibilité avec "Xbox Series X | S". Ne reste donc plus qu'à attendre une officialisation en bonne et due forme, et surtout - on l'espère - confirmation de nos espérances concernant le tarif de la console.

Concernant les extensions du stockage interne de la console, il semblerait qu'une carte NVMe répliquant les performances du SSD interne de la console sera tarifée autour de 170€ pour 1 To .

Quand sortira la Xbox Series X ?

Tout comme au sujet du prix, les observateurs sont encore plongés dans l’expectative concernant la date de sortie précise de la Xbox Series X. Si l’on sait que la console de nouvelle génération de Microsoft sera disponible en novembre 2020, aucun autre détail concret n’a fuité, si ce n'est le fait que Microsoft a annoncé arrêter la production des Xbox One X et Xbox One S All-Digital en prévision de la sortie de sa Series X.

Dans le duel qui l’oppose à Sony, Microsoft a été le premier à dégainer au sujet de la next-gen. C’est au cours d’une conférence aux Game Awards, le 13 décembre 2019, que le constructeur a officialisé la Xbox Series X . Et si l’on se réfère aux deux précédentes générations de consoles, c’est également Microsoft qui avait d’abord mis sa console sur le marché. La Xbox 360 est sortie le 22 novembre 2005 aux USA et le 2 décembre 2005 en Europe ; la PS3 le 11 novembre 2006 aux USA et le 23 mars 2007 en Europe. La Xbox One avait aussi devancé la PS4 d’une semaine en Europe, mais c’était l’inverse en Amérique du Nord.

Bref : si le mois de novembre a bien été confirmé, le mystère reste entier, bien que l’on n’imagine pas Microsoft laisser trop d’avance à son concurrent pour ne pas perdre pied dès le lancement. Du côté de Sony justement, diverses fuites suggèrent une sortie de la PS5 autour de la date du 20 novembre.

Microsoft a finalement officialisé un lancement de sa console le 10 novembre 2020 à 499 € , levant également le voile sur le packaging des consoles , qui fait la part belle à leurs aérations caractéristiques…

En tout cas, la situation mondiale liée à la pandémie de COVID-19 n’a, semble-t-il, pas handicapé la capacité de production de Microsoft pour la Xbox Series X. Dans un entretien accordé au cœur de la crise, Phil Spencer assurait ne pas s’imaginer à un report de la sortie de la console .

Alors que les fuites concernant la nouvelle manette se multiplient, un YouTubeur est parvenu à s'en procurer une et l'a même enregistré sur son compte Microsoft. Ce faisant, il a pu accéder à la date d'expiration de la garantie de son nouveau produit : le 5 novembre 2021 . Selon certains, Microsoft offrirait une garantie d'un an sur ses nouvelles manettes, ce qui suggère donc une sortie au 5 ou 6 novembre 2020 pour la manette Xbox. Et donc, possiblement, de la console également.

La Xbox Series X est-elle plus puissante que la PS5 ?

Techniquement, la Xbox Series X s’avance comme beaucoup plus puissante que la PlayStation 5 de Sony. La fiche technique dévoilée très rapidement par Microsoft  donne à voir une console aux specs très gonflées, atteignant la puissance théorique de 12 TeraFLOPs. Pour rappel, cette donnée ne signifie en réalité pas grand-chose, mais donne un ordre d’idées aux développeurs sur la puissance que pourra développer la console. La fiche technique se décompose comme suit :

  • CPU : processeur custom AMD basé sur l’architecture Zen 2. Gravé en 7 nm, il compte 8 cœurs physiques et 16 threads cadencés à 3,8 GHz
  • GPUchipset custom AMD basé sur l’architecture RDNA 2 comptant 52 CUs cadencés à 1,825 GHz et délivrant une puissance théorique de 12 TFLOPs
  • Mémoire vive : 16 Go de GDDR6 ; 10 Go avec une bande-passante de 560 Gb/s et 6 Go avec une bande-passante de 336 Gb/s
  • Stockage : SSD de type NVMe de 1 To plafonnant à 2,4 Gb/s en écriture et 4,8 Gb/s en lecture. Extension de mémoire possible via des cartes NVMe dédiées
  • Lecteur : 4K UHD Blu-Ray
  • Connectique : 2x USB-A (3.2), 1x Ethernet (RJ-45), 2x HDMI 2.1, prise optique audio
Le stockage de la Xbox Series X pourra être étendu grâce à des cartes mémoires compatibles. © Microsoft
© Microsoft

Grâce à cette configuration reluisante, Microsoft ambitionne de proposer du jeu en 4K à 60 images par seconde sur n’importe quel titre. Mieux, il promet aussi que certains titres seront compatibles 8K jusqu’à 120 images par seconde. Restons néanmoins prudents sur ces promesses. Souvenons-nous que la génération actuelle devait permettre du jeu en 1080p60 dès 2013. Résultat : 7 ans plus tard, et malgré des consoles plus puissantes encore (les PS4 Pro et Xbox One X), le contrat n’est pas encore pleinement rempli. On sait également que la Xbox Series X, comme la Series S, profiteront des technologies Dolb atmos et Dolby Vision .

Tout comme la PS5, la Xbox Series X embrassera pleinement le ray tracing, cette méthode de rendu de la lumière qui améliore grandement son réalisme et rend notamment dynamique son interaction avec les autres objets.

En ce qui concerne la Xbox Series S / Lockhart, quelques détails techniques ont également commencé à émerger. À en croire le rédacteur en chef de The Verge, Tom Warren, la « petite » console de Microsoft profitera d’un GPU capable de développer 4 TFLOPs  (à peu près autant que la Xbox One X actuelle), mais bénéficiera d’un CPU à peine moins véloce que la Series X. La console embarquera aussi 7,5 Go de RAM.

Le site spécialisé TweakTown a d'ailleurs publié un tableau comparatif des deux machines, basé sur les caractéristiques préliminaires de la Series S.

Xbox Series X Xbox Series S specs © © Tweaktown
© TweakTown

Quoi qu’il en soit, Phil Spencer s’annonce confiant pour sa future console. D’après lui, la Xbox Series X a non seulement l’avantage sur la PS5 au niveau de la puissance, mais aussi des jeux .

Pour expliquer cette avance, l'entreprise a d'ailleurs détaillé l'architecture Xbox Velocity, sur laquelle repose la future console , expliquant : « Grâce à l’augmentation de la bande passante des entrées et sorties de données, à la décompression des blocs accélérée par la machine, au DirectStorage et au Sampler Feedback Streaming, la Xbox Velocity Architecture permet à la Xbox Series X d’offrir des performances allant bien au-delà des simples spécifications techniques ».

Xbox Series X
© Microsoft

Du côté des fonctionnalités propres à la Xbox Series X, on retrouvera bien entendu une gestion en temps réel du ray tracing, mais aussi le support du Variable Refresh Rate, qui permet de caler la fréquence d’affichage du GPU sur celle du moniteur ou tu téléviseur afin d’éviter les effets de déchirement de l’image. Le Variable Rate Shading sera aussi de la partie, et permettra d’allouer plus pertinemment les ressources du GPU afin d’éviter d’utiliser de la puissance de calcul sur des zones de l’image où ce n’est pas utile.

Enfin, la Xbox Series X bénéficiera de la fonctionnalité Quick Resume, qui permet de reprendre la partie où on l’a laissée même après un redémarrage de la console .

Quels jeux seront disponibles sur Xbox Series X ?

Pour sa nouvelle génération de consoles, Microsoft ne souhaite pas créer un fossé dans son catalogue. Pour illustrer cette stratégie, Matt Booty, responsable des équipes des Xbox Game Studios, a promis que tous les jeux qui sortiront sur Xbox Series X seront également jouables sur les Xbox One actuelles. Les jeux adapteront ainsi dynamiquement leurs visuels afin de pouvoir être lus aussi bien sur la Xbox One de 2013 que sur la surpuissante dernière-née de Microsoft. Exactement comme un PC, finalement. Seul bémol : le Kinect et donc les jeux nécessitant le capteur ne seront pas compatibles avec la Xbox Series X .

Du reste, voici déjà une liste de jeux dont nous sommes sûrs qu’ils seront disponibles sur Xbox Series X.

  • Assassin's Creed Valhalla  (Ubisoft) : fin d’année 2020 (Smart Delivery)
  • Battlefield 6  (EA) : 2021
  • Bright Memory Infinite (Playism) : n/c
  • Call of the Sea (Raw Fury) : n/c (Smart Delivery)
  • Chivalry 2 (Torn Banner Studios) : 2020
  • Chorus (Deep Silver) : 2021 (Smart Delivery)
  • Control (Remedy) : n/c
  • Cris Tales (Dreams Uncorporated) : n/c
  • Cyberpunk 2077  (CD Projekt RED) : n/c (Smart Delivery)
  • Cygni : All Guns Blazing (Keel Works) : n/c
  • Demon Turf (Fabraz) : n/c
  • Destiny 2  (Bungie) : n/c
  • DiRT 5  (Codemasters) : octobre 2020
  • Dying Light 2  (Techland) : n/c
  • Far Cry 6 (Ubisoft) : 18/02/2021
  • FIFA 21 (EA) : n/c (Smart Delivery)
  • Fortnite  (Epic Games) : au lancement
  • Gears 5  (Microsoft) : au lancement (Smart Delivery)
  • Gears Tactics (Microsoft) : au lancement
  • Gods and Monsters (Ubisoft) : fin d’année 2020
  • Gothic Remake  (THQ Nordic) : n/c
  • Grand Theft Auto 5 (Rockstar) : 2021
  • Halo Infinite  (Microsoft) : 2021 (Smart Delivery)
  • Hitman 3 (IO Interactive) : 2021
  • In Sound Mind (We Create Stuff) : 2021
  • Madden NFL 2021 (EA) : n/c (Smart Delivery)
  • Marvel's Avengers (Crystal Dynamics) : 4 septembre 2020
  • Metal Hellsinger (The Outsiders) : 2021
  • MicroMan (Glob Games Studio) : 2021
  • Moonray (Everything is Full of Gods) : 2021
  • NBA 2K21 (2K) : fin d’année 2020
  • Nth^0 Infinity Reborn (KITATUS) : 2021
  • Observer (System Redux) (Bloober Team) : fin d’année 2020
  • Outriders  (Square Enix) : fin d’année 2020
  • Party Crasher Simulator (Glob Games Studios) : 2021
  • Planet Coaster  (Frontier) : fin d’année 2020
  • Pragmata (Capcom) : 2022
  • Psyhotel (Ultimate Games) : n/c
  • Rainbow Six Quarantine (Ubisoft) : 2020-2021
  • Rainbow Six Siege (Ubisoft) : au lancement (Smart Delivery)
  • Recompile (Phigames) : n/c
  • Resident Evil 8 : Village (Capcom) : 2021
  • Scarlet Nexus (Bandai Namco) : n/c
  • Senua's Saga : Hellblade 2  (Microsoft ) : n/c (exclusivité)
  • Scorn (Ebb) : au lancement (exclusivité)
  • Soulborn (Pixelmad Studios) : 2021
  • The Ascent (Neon Giant) : au lancement (Smart Delivery)
  • The Lord of the Rings : Gollum (Daedelic Entertainment) : 2021
  • The Medium (Bloober Team) : fin d’année 2020 (exclusivité)
  • The Sims 5 (EA) : n/c
  • The Second Extinction (Systemic Reaction) : n/c (Smart Delivery)
  • Ultimate Fishing Simulator 2 (Paradox) : n/c
  • Vampire The Masquerade - Bloodlines 2 (Paradox) : n/c (Smart Delivery)
  • Vampire the Masquerade - Swansong (Big Bad Wold) : 2021
  • Warframe (Digital Extremes) : n/c
  • Watch Dogs Legion  (Ubisoft) : 2020-2021
  • Wereworlf : The Apocalypse - Earthblood (Cyanide Studio) : 4 février 2021
  • WRC 9 (Kylotonn) : n/c
  • Yakuza : Like a Dragon (SEGA) : au lancement (Smart Delivery)

Une liste déjà bien fournie, qui contient comme vous pouvez le voir un certain nombre de titres compatibles Smart Delivery.

Le Smart Delivery est l’un des meilleurs atouts de Microsoft . Un programme qui permet de garantir aux joueurs qu’un jeu porteur de ce sceau peut être acheté sur Xbox One, et mis à niveau gratuitement pour profiter de meilleurs graphismes sur Xbox Series X. Pour résumer : un seul achat suffira pour bénéficier de son jeu sur sa console actuelle, ou future.

Problème : tous les éditeurs ne sont pas obligés d’adhérer au programme. Et on peut voir certains des titres listés ci-dessus qui, malgré leur dimension cross-gen, n’ont pas encore communiqué sur leur intention d’offrir une version graphiquement supérieure aux possesseurs d’un jeu sur Xbox One classique. 

Une chose est sûre : Microsoft fera la chasse aux éditeurs qui veulent profiter de la situation  pour vendre des mises à jour offrant aux possesseurs de Series X de bénéficier de meilleurs graphiques. Mais on a déjà des signes que tout ne se passera pas vraiment comme prévu pour le géant de Redmond. L’éditeur 2K a notamment communiqué sur le fait que NBA 2K21, sa célèbre simulation de basketball, contiendra directement les deux versions (One et Series X) dans la même boîte… Du moins, dans la boîte de la version Mamba Forever, vendue 99€.

Optimisé Xbox Series X
Le label "optimisé pour Series X" © Microsoft

Ce n’est pas tout. Outre le Smart Delivery, et les diverses initiatives propres aux développeurs qui souhaitent pouvoir porter leurs jeux sur la prochaine génération, Microsoft a mis en place un label garantissant de l’optimisation graphique sur Series X

Dans tous les cas, cette liste risque bien de s’allonger très rapidement. Microsoft tiendra le 23 juillet prochain une conférence  entièrement dédiée à présenter les jeux des Xbox Game Studios. On devrait enfin y découvrir du gameplay pour Halo Infinite, mais aussi y découvrir un nouveau Forza Motorsports et, pourquoi pas, un nouveau Fable !

Xbox Games Showcase
Le rendez-vous est pris. © Microsoft

Reste qu’une question essentielle se pose : combien coûteront les jeux sur PS5 et Xbox Series X ? Les premières informations à ce sujet ne sont pas franchement réjouissantes. Il y a quelques jours, l’éditeur 2K a dévoilé les différentes éditions de sa simulation de basket NBA 2K21. D’après ses plans, les éditions PS5 et Xbox Series X coûteront 10$ plus cher

Dans un récent tweet, Cory Barlog, le réalisateur du dernier God of War du côté de chez Sony, se prononçait en faveur d’une hausse du prix  des jeux de prochaine génération. L'objectif ? « Éviter que les jeux se transforment en pompes à fric basées sur les microtransactions». Un noble objectif qui ne saurait pourtant être atteint de cette manière. Au vu des revenus astronomiques générés par les microtransactions chaque année, nul doute que, même si hausse des prix il y a, les éditeurs continueraient d'en profiter. Le bénéfice pour les consommateurs n'apparaît donc pas comme évident.

Pourtant, selon Strauss Zelnick, CEO de Take-Two (éditeur des jeux Rockstar Games), la hausse du prix des jeux sur les consoles de nouvelle génération est aussi inévitable que souhaitable . Partant du constat que leur prix n'a pas bougé depuis longtemps, il souhaite faire du tarif un baromètre de la "qualité de l'expérience" offerte par les titres de nouvelle génération. Un critère très subjectif, dont les éditeurs resteront dans tous les cas les seuls arbitres pour fixer le prix.

De nouveaux détails ont récemment émergé concernant la Xbox Series S. Afin de ne pas surcharger trop rapidement le petit SSD de 512 Go dont est pourvue la console, Microsoft annonce que les jeux Series S occuperont 30% d'espace disque en moins que leurs équivalents Series X . La raison ? La performance-cible de la Series S étant du 1440p60, inutile de télécharger des textures en 4K. Cependant, Microsoft précise que ce point sera laissé à l'appréciation des développeurs. Il s'agira donc de vérifier qui joue le jeu…. ou pas.

Les jeux Xbox seront-ils rétrocompatibles sur Series X ?

Il est un autre sujet qu’il faut aborder : la rétrocompatibilité. On l’a vu : certains jeux à venir pourront être achetés sur Xbox One, et bénéficier d’une mise à niveau automatique vers une version Xbox Series X grâce à Smart Delivery. Mais qu’en est-il du reste de sa ludothèque préexistante ?

Qu’on se rassure : Microsoft a très rapidement annoncé que des milliers de jeux Xbox, Xbox 360 et Xbox One seraient jouables dès le lancement de la Series X . Vous avez bien lu : quatre générations de jeux vidéo, jouable sur une seule et même machine. De quoi enfoncer davantage le clou sur une thématique où Microsoft est très à l’aise, contrairement à Sony qui, sur la PS5, n’a pour l’instant promis qu’un accès à une centaine de jeux PS4 au lancement de sa console.

De plus, tous les jeux rétrocompatibles sur Xbox Series X bénéficieront de la puissance de la console. Autrement dit, il ne s’agira plus d’émulation, mais bien d’un rendu en temps réel. La définition des jeux sera améliorée, tout comme leur fréquence de rafraîchissement ou bien entendu leurs temps de chargement. Une belle occasion de redécouvrir de nombreux titres issus des générations précédentes.

Mais la démarche de Microsoft va plus loin. En réalité, la firme ne semble plus croire au concept même d’exclusivités . Très critique envers la posture de Sony, qui souhaite faire passer le plus de monde possible à la PS5, Microsoft veut s’assurer que tous les jeux first-party qui sortiront sur Xbox Series X seront aussi jouables sur Xbox One (première génération et One X) et PC pendant au moins un an. Une stratégie assurément inclusive, mais qui pose bien entendu la question du « bridage » des versions Xbox One. Mais Phil Spencer l’assure : la grande diversité du hardware sur PC n’a jamais empêché les développeurs d’innover. Et on comprend dès lors que les Xbox Game Studios œuvrent pour adapter les graphismes de leurs jeux sur toutes les plates-formes, sans que cela nuise à l’aspect créatif de leurs titres.

À l'approche de la sortie des Xbox Series X et Series S, il apparait de plus en plus clair que cette dernière console ne disposera pas de lecteur de disque optique. Une question se pose alors : que répondra Microsoft aux joueurs disposant déjà d'une immense collection de jeux physique lorsqu'ils découvriront qu'ils ne peuvent plus y jouer sur Xbox Series S ? D'après le journaliste Tom Warren, Microsoft envisagerait de proposer aux joueurs d'échanger leurs jeux au format physique pour une version dématérialisée . Une idée ambitieuse, mais dont la logistique semble très complexe à mettre en place.

À quoi ressemble la manette de la Xbox Series X ?

La nouvelle Xbox Wireless Controller ne perturbe pas la formule du pad Xbox One. Le contrôleur reprend le même design que la dernière version, fournie avec la Xbox One X. Mais de très légères variations se laissent observer.

Manette Xbox Series X © © Microsoft
© Microsoft

D’abord, on remarque qu’un nouveau bouton s’ajoute au centre de la manette. Celui-ci sera dédié au partage rapide de captures d’écran, ou de vidéos. Une fonctionnalité qui est difficilement accessible aujourd’hui sur les consoles de Microsoft.

On voit aussi que le D-Pad (les touches directionnelles) est maintenant présenté au sein d’un cercle qui rappelle l’esthétique du Xbox Elite Series 2

Manette Xbox Series X © © Microsoft
© Microsoft

Les gâchettes de la manette Xbox Series X bénéficient maintenant d’un grip qui devrait empêcher les doigts de glisser. De manière générale, Microsoft souhaite aussi améliorer l’accessibilité de sa manette, et la rendre notamment plus ergonomique pour les petites mains.

Manette Xbox Series X © © Microsoft
© Microsoft

Conformément aux nouveaux standards que Microsoft veut initier avec sa console, la manette de la Xbox Series X devrait assurer une latence minimum. Un prérequis évident pour les joueurs, notamment compétitifs.

La manette Xbox Series X sera compatible avec la Xbox One, mais aussi les PC et smartphones Android / iOS. Elle sera livrée avec deux piles AA, que l’on pourra remplacer par une batterie rechargeable par USB-C.

Sur Reddit fin juillet, un utilisateur qui aurait participé à une soirée chez l'enfant d'un employé de Microsoft a pris en photo une manette Xbox Series X blanche . Il affirme aussi avoir joué sur une console du même coloris, et l'a décrit comme étant "plus carrée" que la Xbox Series X que nous avons déjà vus, et que le "bouton Xbox semblait plus gros dessus". Des informations qui peuvent aussi bien donner à espérer une console blanche à la sortie que signifier que, comme en 2013, Microsoft a récompensé ses employés avec une édition blanche spéciale de sa nouvelle console.

À quelques jours du lancement des pré-commandes, Microsoft a finalement officialisé trois manettes : Carbon Black, Robot White et Shock Blue . Le premier modèle, noir, sera livré avec la Series X, le blanc avec la Series S et tout trois seront compatibles avec Xbox Series X|S, Xbox One, Windows 10, et smartphones.

Xbox Series X manette blanche © © Reddit via The Verge
© Reddit via The Verge

La Xbox Series X est-elle plus grande que la PS5 ?

En termes esthétiques, la Xbox Series X ressemble beaucoup à une tour d’ordinateur. Un brin austère, diront certains. Fonctionnelle, répondront les autres. Car le nerf de la guerre est ici le refroidissement. Avec son architecture verticale, Microsoft cherche à faciliter la dissipation de chaleur, et favoriser un fonctionnement parfaitement silencieux de sa console next-gen.

Xbox Series X
Prototype en taille réelle de la Xbox Series X

Pouvant être placée aussi bien à la verticale qu’à l’horizontale, la Xbox Series X est un beau bébé mesurant, a priori, 30 centimètres de haut sur 15 cm de large et 15 cm de profondeur. D’après le visuel ci-dessous, la Series X est moins haute qu’une Xbox One X mise à la verticale , mais son embonpoint en fait un objet radicalement différent à intégrer dans son salon. Et pour compléter le tout, un prototype de la console, exposé à la Xperion eArena de Cologne , nous donne à voir une XBOX Series X ressemblant particulièrement à une tour de PC.

Xbox Series X
La taille de la Series X comparée aux autres consoles. © IGN

Mais, comparée à la PS5, la Xbox Series X paraîtrait presque minuscule. En comparant la taille du lecteur de disque et des ports USB, on arrive à la conclusion que la PlayStation 5 est la console la plus grande jamais sortie. La Xbox Series X devrait donc s’inviter plus facilement chez les utilisateurs… pour peu qu’ils aient un meuble TV adapté pour accueillir un appareil aussi volumineux.

PS5 taille comparatif
La PS5 devrait être plus grande encore que la Series X.

Xbox Game Pass, Xbox Live, xCloud : qu’est-ce qui change ?

Pour la prochaine génération de consoles, Microsoft semble déterminé à poursuivre une stratégie en trois parties. La première est de proposer du hardware surpuissant, à même de montrer les jeux sous leur meilleur jour. Le deuxième et de développer, en interne, une quantité de jeux grâce à ses récentes acquisitions sous l’égide Xbox Game Studios. Enfin, d’harmoniser le tout grâce à une offre de services qui permet à tout un chacun de jouer davantage, quelle que soit la plate-forme.

Clé de voute de ce dernier volet de la stratégie de Microsoft : le Game Pass. On l’a dit, le service de jeux par abonnements compte désormais plus de 10 millions d’abonnés. Une belle performance pour un produit lancé en 2017. Désormais disponible aussi bien sur PC que sur Xbox, le Game Pass permet à ses abonnés de profiter d’une centaine de jeux, renouvelés régulièrement, contre un tarif mensuel de 9,99€. Le plus ? Toutes les exclusivités Xbox Games Studio sont disponibles dès leur sortie (ou parfois en avance) sur le Game Pass.

xbox game pass © Microsoft
© Microsoft

Récemment, Microsoft a aussi fait le choix de proposer une offre groupée : le Xbox Game Pass Ultimate, qui donne accès au Game Pass et au Xbox Live Gold . Au catalogue du Game Pass s’ajoutent ainsi trois jeux offerts mensuellement aux abonnés Live Gold qui, grâce à leur abonnement, peuvent surtout profiter des modes de jeu en ligne.

Ce n’est pas tout. Avec la Xbox Series X, ou quelques mois plus tard, Microsoft devrait aussi lancer officiellement xCloud, son propre service de Cloud gaming. À l’instar de PlayStation Now, de son concurrent Sony, ou de Stadia inauguré en fin d’année dernière par Google, xCloud permettra à ses abonnés de jouer à plus de 3 000 jeux Xbox directement dans le nuage, sur PC, smartphones ou tablettes.

Xbox Project xCloud © Microsoft
© Microsoft

On sait déjà que Microsoft prévoit d’intégrer xCloud à son Game Pass . Après tout, l’articulation des deux services paraît naturelle : bénéficier d’un immense catalogue de jeux, jouables à n’importe quel moment et depuis n’importe quel appareil grâce à la puissance du cloud Azure de Microsoft. Actuellement en bêta, nous avions pu nous essayer à xCloud il y a quelques semaines .

Pour le moment, on ignore toujours à combien Microsoft tarifera l’abonnement à xCloud. Mais dans une récente interview, Phil Spencer promettait que « les joueurs allaient aimer le modèle économique » du service .

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
30
23
chaton51
perso ca sera ps5 et les exclues xbox avec gamepass ou pas sur PC.
zeebix
Bien qu’à choisir ce serait la xbox pour moi, je pense encore faire l’impasse et me pencher vers xcloud plutôt, à voir suivant l’offre…
Bombing_Basta
Xbox Series X : prix, sortie, manette, jeux, tout ce que vous devez savoir sur la console de Microsoft<br /> Du coup pourquoi à la fin de l’article, on en sais pas plus qu’au début?
Rapidkiller
Ca frole presque le génie !
bmustang
microsoft semble n’avoir rien oublier, il y a une logique à tous les étages et cela risque de faire très mal si les annonces suivent. On ne peut que souhaiter à sony d’avoir bien réfléchi à ses offres ou d’avoir mesurer ce que la concurrence va mettre sur table !? Entre bluff et marketing ? C’est au choix !
KlingonBrain
Pour ma part, je souhaiterais que les consoles de jeu deviennent plus ouvertes et permettent un mode d’usage alternatif autorisant à booter sur un vrai système d’exploitation. Car sur le plan matériel, les consoles sont quasiment des ordinateurs comme les autres.<br /> Ainsi, une famille pourrait n’acheter qu’une console au lieu de multiplier les appareils électroniques. Et donc l’extraction de terres rares et les déchets électroniques en bout de course.
jjBEA_smb
Complètement d’accord avec ca (je mettrai bien une lmde ou meme une BSD pour la bureautique dessus, en boot sur le port usb par exemple).<br /> Mais il y a peu de chance que ils le fassent (meme si sony l’a fait une fois un temps), car beaucoup de gens achèteraient les consoles pour avoir un super petit pc de jeu apacher, alors que leur but est de vendre à prix coutant (voir à perte), du très bon hardware et apres se gaver sur les jeux, abonnements mensuels etc de leur écosystème.<br /> Ils ne ferment pas les drivers, ne font pas la guerre aux hackers en modifiant le systeme avec les mises a jour pour rien.<br /> Sinon imagine, tu prends juste la ps5, tu balance dessus un linux ou un windows, rien que avec steam et epic game store, tu te gaves <br /> Pour finir, ce qui me dérange avec les console et leur système fermé, c’est que au final la console ne t’appartiens pas vraiment, car soit tu utilise leur ecosystème, soit c’est juste une brique…<br /> Il serait plus correct de leur part de «&nbsp;libérer&nbsp;» les anciennes consoles en déverouillant le «&nbsp;bios&nbsp;» et en mettant les drivers en opensource, afin de donner une seconde vie à du harware qui restera de qualité, et ne leur rapportera plus rien
Nyzen
Mais ou biensur, qu’ils proposent un système ouvert pour leurs consoles next gen !<br /> Je suis certain que Microsoft et Sony adorent perdre plusieurs centaines de dollars sur chaque vente de console par simple élan de générosité, ou parce que vous êtes une personne formidable !<br /> D’ailleurs allons plus loin : Pourquoi ne pas exiger également que le personnel de ces grandes entreprises viennent directement chez vous pour vous servir le café gratuitement ?<br /> C’est con pourquoi ils n’y ont pas pensé ?
ultrabill
Ah oui, revenir au bon vieux temps de l’ordinateur familial branché sur le téléviseur du salon. Quel pied
ultrabill
En tout cas Microsoft semble faire les choses correctement cette fois. Dommage que le prix des jeux risque d’augmenter, poussant les joueurs vers l’abonnement rendant la machine inutilisable une fois l’abonnement terminé
KlingonBrain
Pourquoi penser qu’une console serait systématiquement branchée sur le téléviseur du salon ?<br /> Le gros problème du «&nbsp;bon vieux temps de l’ordinateur branché sur le téléviseur familial&nbsp;»… ou de la console branchée sur le téléviseur familial… c’est que les parents étaient régulièrement privés de télé parce que les enfants jouaient. Pas glop…<br /> Ce temps la s’est terminé quand les moniteurs et téléviseurs sont devenus plus abordables. Et qu’un deuxième, voir un troisième écran à permis de prier la marmaille de bien vouloir cesser de squatter le salon.<br /> Et comme tout matériel, une console peut avoir une deuxième vie. Tu achète une nouvelle console, l’ancienne pourrait servir d’ordinateur pour le petit dernier ou la grand mère. Tout ce qui favorisera la souplesse dans le réemploi sera un facteur positif.<br /> Cela retardera à la fois la nécessité de devoir recycler. Et le besoin de produire un matériel pour la fonction secondaire utilisée.<br /> Ps : et si possible avec Linux, parce que c’est libre, donc c’est mieux.
mrassol
Perso mes anciennes consoles, je les donne a ma famille, ma vieille 360 est partie chez ma soeur, ses gamins s’éclatent sur kinect adventure autant que les miens l’ont fait sur le meme jeu …)
KlingonBrain
Perso mes anciennes consoles, je les donne a ma famille, ma vieille 360 est partie chez ma soeur, ses gamins s’éclatent sur kinect adventure autant que les miens l’ont fait sur le meme jeu …)<br /> On peut dire objectivement que c’est très bien. Mais si la console en question pouvait faire aussi ordinateur, ça serait encore mieux.<br /> Par exemple, si demain tu donne une console à des gamins défavorisés, cela va certes les amuser, mais la fonctionnalité «&nbsp;ordinateur&nbsp;» leur sera beaucoup plus utile pour préparer leur avenir.
mrassol
ils sont déja équipés, tout le monde a un smartphone maintenant, le PC comme on l’a connu c’est terminé, la génération qui sort de l’école, ne sais pas se servir d’un PC, par contre, les apps ils sont experts
KlingonBrain
ils sont déja équipés, tout le monde a un smartphone maintenant, le PC comme on l’a connu c’est terminé, la génération qui sort de l’école, ne sais pas se servir d’un PC, par contre, les apps ils sont experts<br /> Beaucoup de gens y ont cru il y a quelques années. Mais aujourd’hui, on sait qu’un smartphone ne pourra jamais remplacer un PC. Ces deux outils n’ont pas le même usage, donc vocation à perdurer chacun dans leur usage spécifique.<br /> Concrètement, un smartphone, on ne fait pas grand chose de sérieux en informatique. Des applications simplifiées. Des jeux Hyper casuals. Pas de «&nbsp;gros logiciels&nbsp;», peu d’outils de création de haut niveau.<br /> C’est plus une sorte de minitel pour consommer de l’ «&nbsp;entertainment&nbsp;» de masse et communiquer qu’un vrai outil de travail informatique comme le PC.<br /> Et je crains que la génération actuelle ne soit pas à la fête quand celle d’après va débarquer avec sa bien meilleure formation en informatique. C’est déjà sur les rails un peu partout dans le monde.
mrassol
Avec le cloud tout est dispo sur smartphone / ipad. pour un job administratif, un PC n’est plus nécessaire. Chez certains clients j’arrive a bosser intégralement depuis mon ipad (je fais de l’infra systeme)
TofVW
Ça reste possible oui, mais entre un écran de 10 ou 12" et un de 24" (voire même 22"), le confort est tout de même incomparable, même pour du travail administratif. Et surtout, clavier tactile vs. clavier réel.<br /> C’est comme conduire avec des gants de boxe: oui tu peux le faire, mais c’est quand même bien plus facile à mains nues, sans contraintes!
KlingonBrain
En même temps, le Cloud, ce sont quand même des millions de vrais PC qui le font tourner <br /> Déporter l’écran au bout d’un réseau ne fait pas pour autant disparaître les ordinateurs… ni les connaissances qu’il faut pour en tirer vraiment des choses utiles.<br /> De nos jours, les ordinateurs ne se résument pas juste à faire de la saisie administrative en mode terminal. Beaucoup d’usages demandent un vrai ordinateur. Sans compter qu’un ordinateur sera toujours une meilleure formation pour les jeunes que des applications «&nbsp;très grands publics&nbsp;» ou des consoles limitées aux jeux.<br /> Pour finir, bosser sur des écrans minuscules, c’est bien adapté à des usages mobiles et intermittents (livreur par exemple), beaucoup moins à du travail intensif et permanent sur écran. La productivité ne serait pas terrible. Et sur le long terme… bonjour les yeux et le dos.
mrassol
Je ne remets pas en question la pérennité ni la solennité du PC. A la base je disais juste que convertir une vieille console en PC était inutile car les gens sont déjà équipés de périphériques capables de faire la même chose en mieux (encore plus sous linux … mais c’est un autre débat … linux et le monde pro (hors spécificités) c’est utopique).<br /> Je fais une vraie différence entre avoir un PC pour s’instruire et avoir un PC pour se former.<br /> Si on a besoin d’un PC pour se former, on fait ce qu’il faut. Mon premier PC j’ai bossé tout un été a faire la plonge dans un restau pour me le payer.<br /> Demain on propose aux propriétaire d’une xbox ou d’une PS4 de la transformer en PC, il vont te répondre «&nbsp;bah pourquoi ?&nbsp;»<br /> Ton idée de base est louable, mais n’a strictement aucun intérêt, surtout du coté du fabriquant
Blues_Blanche
En fait c’est la liste de toutes les déclarations du Gourou de Microsoft.<br /> C’est peu d’info, beaucoup de com.<br /> Pour moi ce sera PS5 et PC (pour les jeux 100% PC), comme chaton.<br /> C’est étrange aussi de retenir que l’échec (relatif) de la précédente XBox est dû à son prix. C’est surtout que Microsoft voulait imposer sa caméra qui «&nbsp;faisait partie intégralement de l’expérience XBox&nbsp;», si ma mémoire du marketing maison est bonne et aussi que Microsoft annonçait une orientation dématérialisée des développements à venir. Cet orientation supprimait le matérialisé, les échanges entre joueurs et le jeu d’occasion. C’est embêtant de masquer cette part importante de la cause d’échec à l’heure où la stratégie de la firme revient sur ce point (avec d’autres arguments).<br /> En l’état cet article fait plus pamphlet publicitaire qu’autre chose.
Yorgmald
«&nbsp;Mieux, il promet aussi que certains titres seront compatibles 8K jusqu’à 120 images par seconde.&nbsp;» &lt; Que je saches Microsoft n’a pas parler de 8K@120fps, mais pouvoir faire de la 8K ou des résolution inférieures à 120fps. Ce n’est pas du tout la même chose, après un affichage simple de trois lignes sur un fond noir peut même être fait à plus de 200fps par exemple mais là c’est pour pinailler.
Blackalf
mrassol:<br /> Avec le cloud tout est dispo sur smartphone / ipad. pour un job administratif, un PC n’est plus nécessaire. Chez certains clients j’arrive a bosser intégralement depuis mon ipad (je fais de l’infra systeme)<br /> Ton cas, et donc sûrement pas celui de tout le monde <br /> Ce que j’en sais, c’est que mon beau-fils est en télétravail un jour/semaine et qu’il m’a demandé à bosser sur mon pc et son écran 27" parce que le 15" de son pc portable est trop petit ^^
oliv211
Joli boulot de la part de Crosoft, et article bien complet !<br /> Pour ma part ça sera : Xbox pour les gros jeux 3D (avec le pass ultimate vu le catalogue impressionnant), et mon PC actuel pour les jeux moins gourmands sur ma petite config (Point’n clic, Unity, petits jeux indés, etc.)
rodskin
Pourquoi aucun partenariat n’a jamais été fait avec steam par exemple?<br /> Car vu les puissances de ces consoles, si je pouvais y plugguer ma bibliotheque steam, quitte à payer un abonnement a xbox ou PS, ca me ferait réfléchir à l’achat
Proutie66
J’en peu plus de ces articles @ SEO. Google devrait sévir, ça ce serait un vrai ALGO.
DirtyShady
Qu’on m’explique, on entend partout que Microsoft veux terrasser Sony sur son terrain, et pourtant cet arrogant de Phil Spencer ne fait que dire que Sony n’est plus le vrai concurrent de Microsoft…<br /> Si Microsoft veux frapper un grand coup, force est de constaté que c’est complètement loupé. Rien ne m’a hypé dans leur conférence, mais alors strictement rien…pas même Halo ou The Medium. Et j’ai bien peur que Sony reballance une vague d’exclu dans peu de temps…un Gow, etc…etc…
FrosT74
«&nbsp;pourtant cet arrogant de Phil Spencer ne fait que dire que Sony n’est plus le vrai concurrent de Microsoft&nbsp;»<br /> C’est le cas étant donné que MS est devenu, via Azure, le principal fournisseur d’infrastructure pour la plateforme cloud computing de Sony
zeebix
La conférence n’as jamais été dédiée à la xbox série x principalement, et d’un côté comme de l’autre les nouveaux jeux ne semblent pas prêt. Il est un peu tôt pour donner un avis tranché.<br /> Par contre la conférence à clairement mis en avant le xbox game pass qui inclura tout les jeux annoncé à leurs sortie… Avec xcloud inclus, pour moi c’etait ça le plus important à en retenir.
Intangir
Entre nous, soyons honnêtes, je ne suis pas pro-quelque chose, mais même si le concept du gamepass me plaît (on paie un abonnement pas si cher, on a accès à plein de jeux) il faut quand même avouer que ça se finit pour 80/90% des jeux comme ça : je télécharge, ça met trois plombes, j’essaie 5 minutes, bof, hop ça dégage, rassurez moi ? Donc pour revenir au sujet de la xbox Xcétéra elle pourra coûter 100 ou 200€ de moins que la PS5, sans exclus teasées elle n’aura pas de succès sans quoi la xbox x se serait bien vendue (belle console, plus puissante, gamepass, trouvable moins chère que la concurrente). Stadia qui n’attire pas, qu’est ce que vous attendez de plus de xcloud ?
aazert
Tout à fait d’accord, c’est le cas. Vu comment Playstation marche sur Xbox, Xbox n’est pas concurrent, il ne joue pas dans la même cours. Dire que les consoles Xbox sont concurrentes des consoles PlayStation c’est un peu comme dire que Wiko est concurrent d IPhone. Ça fait juste rire.
FrosT74
En terme de vente oui, en terme de CA sur le JV, Microsoft n’est pas si loin de Sony (ne parlons même pas du CA global…)<br /> Sony est avant tout une boite de pur produit, MS c’est avant tout les services (Xbox live etc) depuis 5-6 ans<br /> Ils deviennent plus des partenaires que des concurrents au vu des derniers accords (Sony qui va utiliser Azure notamment)
aazert
Ça fait bien longtemps que MS ne montre plus la CA de sa branche Xbox… On sait tous pourquoi. Lors des derniers rapports (arrêtés peu de temps après la sortie Xbox One, ben voyons…) le CA de Playstation explosait celui d’Xbox.<br /> Quand au «&nbsp;partenariat&nbsp;» ça va dans les 2 sens (merci blu-ray…).<br /> Quand au CA des 2 entités MS et Sony là encore on est d’accord, c’est d’ailleurs la seule et unique raison pour laquelle Xbox est encore debout.
FrosT74
«&nbsp;Quand au « partenariat » ça va dans les 2 sens&nbsp;»<br /> C’est méconnaître complètement les coûts du cloud ^^ Ce n’est pas que l’infrastructure du playstation plus qui va tourner sur Azure, mais toute l’infrastructure de tout le groupe Sony… Une manne non négligeable pour MS qui ne s’arrête pas aux JV…<br /> " c’est d’ailleurs la seule et unique raison pour laquelle Xbox est encore debout"<br /> Oui et non, encore une fois la branche JV (pas que la xbox en termes de ventes de consoles) est plus que rentable : plus de 10% de marges net, ce n’est pas rien, je t’invite à regarder les rapports financiers notamment sur le cash flow de MS en 2019…<br /> Certes ça ne marge pas autant que Office 365 (55-60%…) mais c’est rentable<br /> Toutes les branches de MS sont rentables depuis 3-4 ans d’ailleurs (même le search…), c’est ça la grande force de Satya Nadella si on compare avec Ballmer
aazert
Ah mais je ne nie pas la puissance de MS (merci d avoir vendu des pc avec Windows intégré pdt des décennies), slmt entre Playstation et Xbox il n’y a pas match (pas plus qu’entre Sony et MS si tu préfères) .<br /> Et bien oui il aura fallu attendre 4 générations avant que la branche Xbox soit rentable. Allez admettons aussi pdt les heures de gloire de la 360. Personne d’autre n’aurai tenu si il y avait pas une maison mère au budget quasi illimité pour injecter encore et encore de l’argent.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Microsoft Edge s'invite sur Linux le mois prochain
Bose présente ses nouveaux Sleepbuds : des écouteurs pour dormir
Amazon Echo Show 5 : belle promotion sur l'écran connecté avec Alexa
GeForce RTX 3080 : pour lutter contre les bots, EVGA épluche ses commandes à la main
Présidentielles américaines : Facebook censurera de façon plus agressive en cas de troubles
Le navigateur Opera GX joue désormais de la musique qui s'adapte à votre navigation
Microsoft Defender, l'antivirus gratuit de Windows, va être réorganisé et simplifié
Razer offre le sans-fil à ses accessoires gamers les plus populaires
The Mandalorian : une saison 4 possiblement confirmée par un acteur de la série
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Haut de page