Pour Take-Two, la hausse du prix des jeux PS5 / Series X reflètera "la qualité de l'expérience"

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
04 août 2020 à 15h18
22
© Rockstar Games

Le passage à la neuvième génération de consoles de salon occasionnera-t-il une hausse du prix des jeux ? Certains indices le laissent déjà supposer. Take-Two, qui édite notamment les jeux Rockstar Games, se prononce en tout cas en faveur d’une inflation à venir.

Actuellement, les jeux PS4 et Xbox One se négocient au tarif maximum conseillé de 70 €. Mais la prochaine génération, portée par les PlayStation 5 et Xbox Series X, pourrait faire grimper les enchères à 80 € et au-delà.

Payer plus cher pour une meilleure expérience

Strauss Zelnick, CEO de Take-Two, s’est entretenu avec le site Gamesindustry.biz au sujet du prix des jeux vidéo. Selon lui, cela fait longtemps (trop ?) que le tarif n’a pas évolué, et le saut d’une génération serait le moment idéal pour le faire.

« Il n’y a pas eu de hausse de prix pour les titres majeurs depuis un très long moment, malgré le fait que ces jeux coûtent une fortune à produire », pose le chef d’entreprise. « Nous pensons que la valeur de l’expérience que nous offrons aux consommateurs, qui n’est atteignable qu’avec les consoles de prochaine génération justifie leur prix ».

On comprend dès lors que Take-Two s’apprête à gonfler l’addition de ses futurs jeux. Même si, précise Strauss Zelnick, cette hausse du tarif ne sera pas appliquée à tous les titres. « Le prix doit refléter la qualité de l’expérience, et nous œuvrons à proposer les meilleures expériences de ce marché, argumente encore l’homme d’affaires. De notre point de vue, c’est un changement très modeste pour un prix qui n’a pas bougé depuis de longues années. »

Un critère purement subjectif

Mais comment, au juste, les éditeurs choisiront-ils les jeux qui méritent de voir leur prix gonfler ? Au prorata des frais de développement ? Au nombre de polygones ? À la longueur de sa durée de vie ? Des critères encore opaques, mais les intéressés resteront dans tous les cas maîtres du jugement.

Les dés semblent donc pipés d'avance. Mais ils assurent déjà à l'industrie vidéoludique de poursuivre sur la voie royale. En constante progression depuis plus de 10 ans, le marché du jeu vidéo pesait 151,06 milliards de dollars en 2019 (131 milliards en 2018) et pourrait atteindre les 300 milliards de dollars à l'horizon 2025.

Rappelons que Grand Theft Auto 5, second jeu vidéo le plus vendu de l’histoire du médium, s’est écoulé à plus de 130 millions d’exemplaires et sortira également sur PlayStation 5 et Xbox Series X. Depuis sa sortie, en 2013, le titre a généré plus de 6 millions de dollars de revenus à Take-Two.

Source : Gamesindustry.biz

Modifié le 04/08/2020 à 15h37
22
18
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top