Bientôt une technologie permettant de payer grâce à la paume de la main ?

21 janvier 2020 à 16h45
0
Empreinte paume

Amazon veut vous permettre de régler vos achats d'un simple geste de la main. Le Wall Street Journal révèle en effet que le géant du e-commerce travaille sur une technologie reliant votre carte de crédit à votre paume, et qui serait utilisée via des terminaux dans des magasins en tous genres.

Il est de plus en plus courant de se passer de son porte-monnaie lorsque l'on fait les courses. Que ce soit avec Apple Pay ou des applications, votre smartphone peut désormais remplacer votre carte de crédit, mais Amazon veut aller encore plus loin.

Un terminal pour payer avec la main

En septembre dernier déjà, on apprenait que la firme de Jeff Bezos testait le paiement palmaire dans plusieurs magasins Whole Foods, dont elle est propriétaire. L'entreprise envisage de développer un tel système et de le vendre à différents types de commerces, se spécialisant aussi bien dans la vente de biens que la restauration rapide. D'ailleurs, Amazon serait d'ores et déjà en discussion avec plusieurs institutions financières telles que Wells Fargo, Mastercard ou encore JPMorgan afin de mener à bien son projet.

Toujours selon le Wall Street Journal, la société aurait entamé un partenariat avec Visa afin de perfectionner la technologie et de faire le maximum pour la sécuriser... Mais comment fonctionnerait-elle ?


En 2018, Amazon déposait un brevet qui offrait déjà des éléments de réponses. Il décrivait un « système d'identification biométrique sans contact qui comprend un scanner de la main générant des images de la paume d'un utilisateur ». Le document décrit en outre la méthode de fonctionnement de cette technologie : « Les images sont acquises en utilisant la lumière d'une première polarisation montrant des caractéristiques de la surface de la paume telles que les rides, tandis que les images obtenues en utilisant la lumière d'une seconde polarisation dévoilent des caractéristiques plus profondes comme les veines ». La main serait par la suite comparée à celles enregistrées dans une base de données regroupant tous les utilisateurs de cette technologie afin d'en identifier le propriétaire.

Amazon veut révolutionner les méthodes de paiement... et en profiter

S'il venait à être déployé, le paiement palmaire serait très bénéfique à l'entreprise. En effet, les terminaux stockeraient de nombreuses données (fréquence des achats, prix, horaires, etc.) auxquelles la société aurait accès... Cela lui permettrait notamment de mieux comprendre la façon dont ses clients consomment et ainsi d'améliorer son ciblage publicitaire.

Amazon n'en est pas à son premier coup d'essai et ambitionne de révolutionner les méthodes de paiement. En 2018, l'entreprise ouvrait par exemple Amazon Go, son épicerie automatique sans caisses. Au CES 2020, elle annonçait un partenariat avec ExxonMobil afin de permettre aux automobilistes américains de payer leur plein de carburant grâce à Alexa.


Pour le moment, cette technologie de paiement palmaire n'en est qu'à ses prémices, et il est difficile de savoir si elle pourrait un jour être utilisée à grande échelle. D'une part, il faudrait convaincre les particuliers d'y adhérer, et de l'autre, parvenir à la vendre à des commerces qui, de leur côté, pourraient être en concurrence avec Amazon.

Source : Geekwire
14
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
scroll top