Amazon affirme avoir licencié des salariés qui diffusaient les données personnelles de clients à des tiers

13 janvier 2020 à 16h00
1
amazon_selec_bp1600

La firme de Seattle connaît un début d'année 2020 plutôt compliqué sur le plan des ressources humaines.

Amazon aurait licencié plusieurs employés, aux États-Unis, accusés d'avoir divulgué des adresses électroniques ainsi que des numéros de téléphone de clients à des tiers dont on ignore l'identité. Cette diffusion des données personnelles de clients constitue une violation des politiques du géant du e-commerce, qui justifie ainsi les licenciements rapportés par nos confrères américains de Tech Crunch.

Un mail envoyé aux clients dont les données ont été partagées

Vendredi, Amazon a informé, par email, les clients qui ont été touchés par la divulgation de leurs informations personnelles. « Nous vous écrivons pour vous informer que votre adresse e-mail et votre numéro de téléphone ont été divulgués par un employé d'Amazon à un tiers en violation de nos politiques », débute le courrier électronique partagé par un client de la société sur les réseaux sociaux.


Et Amazon de poursuivre : « Les personnes reconnues responsables de cet incident ont été licenciées, et nous soutenons les forces de l'ordre dans leurs poursuites ». Si nous savons qu'un certain nombre de salariés ont été écartés, on ignore combien précisément, ni combien de clients ont vu leurs données être partagées avec des tiers.

mail-amazon-client.jpg
(© Tech Crunch)

Amazon et ses salariés : déjà trois « affaires » en 2020

Amazon précise en tout cas qu'aucune autre donnée, hormis l'adresse électronique et le numéro de téléphone, n'ont été partagées. Le e-commerçant avait déjà dû faire état, l'année dernière, d'une violation des données similaire.


La firme américaine cumule les couacs liés à son personnel depuis le début de l'année. La semaine dernière, quatre employés de Ring, la filiale d'Amazon spécialisée dans les caméras intelligentes et les sonnettes, ont déjà été licenciés pour avoir cherché à accéder aux vidéos de certains clients ces quatre dernières années.

Il y a quelques jours, le collectif Amazon Employees For Climate Justice (AECJ) dévoilait avoir vu passer des menaces de licenciement destinées à certains salariés qui avaient critiqué publiquement la politique environnementale de l'entreprise.

Source : Tech Crunch
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
GRITI
Ce serait bien qu’ils annoncent les mesures mises en place pour que cela ne se reproduise plus. Mais est-ce possible?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Soldes Darty -50%: Casque audio Beats Solo 3 Wireless à 159,99€ au lieu de 299,99€
Waze indique le prix des péages et permet de faire des économies
Soldes Cdiscount 2020 : la box Android TV Xiaomi mi box S 4K à moins de 50€
Soldes Cdiscount 2020 : batterie externe 20 000mAh induction + quick charge en promo à moins de 10€
Le gouvernement américain se méfie des drones civils chinois, par peur de l'espionnage
90
La série Code Quantum pourrait-être ressuscitée par NBC
Vers une baisse des prix des GeForce RTX 2060 pour confronter les Radeon RX 5600 XT ?
GTA IV n'est désormais plus disponible sur Steam PC
Le P.-D.G. de Peugeot sous-entend la fin de ses moteurs à combustion d'ici 2030
Haut de page