Amazon affirme avoir licencié des salariés qui diffusaient les données personnelles de clients à des tiers

13 janvier 2020 à 16h00
0
amazon_selec_bp1600

La firme de Seattle connaît un début d'année 2020 plutôt compliqué sur le plan des ressources humaines.

Amazon aurait licencié plusieurs employés, aux États-Unis, accusés d'avoir divulgué des adresses électroniques ainsi que des numéros de téléphone de clients à des tiers dont on ignore l'identité. Cette diffusion des données personnelles de clients constitue une violation des politiques du géant du e-commerce, qui justifie ainsi les licenciements rapportés par nos confrères américains de Tech Crunch.

Un mail envoyé aux clients dont les données ont été partagées

Vendredi, Amazon a informé, par email, les clients qui ont été touchés par la divulgation de leurs informations personnelles. « Nous vous écrivons pour vous informer que votre adresse e-mail et votre numéro de téléphone ont été divulgués par un employé d'Amazon à un tiers en violation de nos politiques », débute le courrier électronique partagé par un client de la société sur les réseaux sociaux.


Et Amazon de poursuivre : « Les personnes reconnues responsables de cet incident ont été licenciées, et nous soutenons les forces de l'ordre dans leurs poursuites ». Si nous savons qu'un certain nombre de salariés ont été écartés, on ignore combien précisément, ni combien de clients ont vu leurs données être partagées avec des tiers.

mail-amazon-client.jpg
(© Tech Crunch)

Amazon et ses salariés : déjà trois « affaires » en 2020

Amazon précise en tout cas qu'aucune autre donnée, hormis l'adresse électronique et le numéro de téléphone, n'ont été partagées. Le e-commerçant avait déjà dû faire état, l'année dernière, d'une violation des données similaire.


La firme américaine cumule les couacs liés à son personnel depuis le début de l'année. La semaine dernière, quatre employés de Ring, la filiale d'Amazon spécialisée dans les caméras intelligentes et les sonnettes, ont déjà été licenciés pour avoir cherché à accéder aux vidéos de certains clients ces quatre dernières années.

Il y a quelques jours, le collectif Amazon Employees For Climate Justice (AECJ) dévoilait avoir vu passer des menaces de licenciement destinées à certains salariés qui avaient critiqué publiquement la politique environnementale de l'entreprise.

Source : Tech Crunch
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
Cupra El Born, la bombe espagnole 100 % électrique
scroll top