Quand un livreur Amazon refuse de livrer de l'alcool à une Britannique de 92 ans

02 janvier 2020 à 14h30
0
Pixabay Amazon colis
© Pixabay

La cliente n'avait pas présenté de justificatif d'identité valable au chauffeur-livreur, ce qui explique son refus.

L'affaire peut être vue comme le bad buzz de fin d'année pour Amazon. Direction le Royaume-Uni où un livreur du géant du e-commerce devait a priori livrer une cliente de plus, Louise Wilkinson. La dame, âgée de 92 ans, s'apprêtait à recevoir une bouteille de Harveys Bristol Cream, un vin espagnol de Xérès qui coûte une dizaine d'euros. Mais lorsque le livreur s'est présenté à elle, elle n'a pas eu de pièce d'identité valable à lui montrer, ce qui a conduit ce dernier à repartir... avec le colis, qui contenait également une scie sauteuse.

L'Étrange Histoire de Louise Wilkinson

Le petit fils de madame Wilkinson, Carl Jonston, avait organisé la livraison pour que sa grand-mère n'ait plus qu'à récupérer le colis. Si le livreur a confié la scie sauteuse à la dame, il a tenu à lui réclamer une pièce d'identité pour également lui donner la bouteille d'alcool.

Malgré le fait qu'elle soit en âge de boire, le livreur a insisté pour obtenir une pièce d'identité avec photo. Après l'échec de la première tentative, ce dernier s'est présenté une seconde fois, le lendemain, au domicile de Louise Wilkinson. Mais elle n'a pu lui mettre sous le nez qu'une carte de bus (avec photo, pourtant), ce qui n'a pas suffi, aux yeux du livreur.


Le livreur a strictement respecté la politique d'Amazon sur l'alcool

Plus tard, Carl, informaticien de 41 ans et l'un des quatre petits-enfants de la dame, a expliqué qu'une carte de bus ne figure pas sur la liste des pièces d'identité recevables pour valider définitivement la livraison. La politique d'Amazon précise qu'« en passant une commande pour l'un de ces articles, vous déclarez que vous avez 18 ans ou plus ». D'un point de vue strictement réglementaire, il convient ensuite au client de le prouver. Par pièce d'identité avec photo, Amazon entend un passeport, une carte d'identité militaire, un permis de conduire, une carte d'identité traditionnelle ou un document d'immigration biométrique.

Le petit-fils de Louise Wilkinson ne comprend cependant pas le manque d'humanité du livreur. « Je peux comprendre que l'on demande la pièce d'identité pour une personne que l'on soupçonne d'avoir moins de 18 ans. Mais ma mamie a 92 ans. Personne ne peut douter de son âge pour boire », a-t-il déclaré au Sun.


Carl regrette que les supermarchés ne fassent pas preuve de la même rigueur que le livreur d'Amazon, qui était décidé à ne rien laisser passer. Même durant les fêtes.

Source : The Sun
15
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC
Netflix va accélérer sa production de contenus originaux français en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top