En Europe, 40 % des startups d’intelligence artificielle... n'utiliseraient pas l'IA

06 mars 2019 à 13h14
11
deep learning intelligence artificielle ia shutterstock

Selon une étude, le terme « intelligence artificielle » serait largement utilisé à mauvais escient dans l'écosystème des startups européennes. En effet, 40 % des jeunes entreprises identifiées comme exploitant cette technologie n'y aurait en fait jamais recours.

Le fonds d'investissement MMC Ventures a mené une enquête sur les startups supposées spécialisées en intelligence artificielle. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce terme est devenu si populaire qu'il a fini par être totalement galvaudé.

Circulez, IA rien à voir

La société s'est ainsi penchée sur le cas d'environ 2 830 startups, issues de 13 pays de l'Union européenne et considérées comme entreprises d'intelligence artificielle. Et d'après le rapport, 40 % d'entre elles n'ont montré aucune preuve d'une utilisation véritable de l'IA pour leur business. Un chiffre qui corrobore l'analyse faite par certains observateurs, quant à la hype autour de cette technologie.

Il faut toutefois souligner que la classification d'une startup en « spécialiste de l'intelligence artificielle » peut être indépendante de sa volonté. Elle peut simplement être le fruit d'une mauvaise interprétation par un site d'analyse tiers. Et l'étude ne mentionne pas la proportion d'entreprises qui profiterait délibérément de cette caractéristique erronée.

L'IA charme les investisseurs

Les auteurs du rapport pensent que « dans la plupart des cas, les startups sont conscientes de la façon dont elles sont classées ». Elles ne feraient simplement pas l'effort de rectifier cette position. Et pour cause : les entreprises affirmant avoir recours à l'IA (à juste titre ou non) attireraient 15 à 50 % de financement de plus que les autres. Les investisseurs jouent donc certainement un rôle conséquent dans cet effet de mode.

Heureusement, certaines startups s'appuient réellement sur l'intelligence artificielle. Parmi les cas d'usage les plus souvent rencontrés par MMC Ventures, figurent les chatbots (26 % des sociétés) et la détection de fraude (21 %). Une approche plus pragmatique de l'IA, qui profite principalement aux entreprises.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
0
tfpsly
Exect: les NN, deep ou pas, et le machine learning ne sont pour le moment qu’une voie (la plus prometteuse à ce jour) explorée pour chercher comment construire une IA. On n’y est toujours pas arrivé.<br /> Et devant l’utilisation marketing de l’expression IA à tout va, on est même parfois obligé de spécifier strong AI ou GAI pour vouloir simplement dire AI dans le vrai sens original.
tubezleb
Attention en IT la GIA c’est la Gestion des Identités et des Accès rien a voir avec de l’inteligence artificielle.
Nmut
Je pense que l’on peut commencer à parler d’IA avec le machine learning et les réseaux neuronaux. On n’est plus dans l’algorithmie.<br /> Définition wikipedia:<br /> In mathematics and computer science, an algorithm is an UNAMBIGIOUS SPECIFICATION of how to solve a class of problems.<br /> En IA, le résultat n’est plus prévisible et dépend de l’apprentissage =&gt; pour moi c’est VRAIMENT de l’IA et pas de l’algo, même si on reste sur de l’intelligence d’insecte plus que de l’intelligence humaine.<br /> Et tans mieux vu la connerie de certains! Quoique l’apprentissage peut être orienté par une personne incompétente dans l’apprentissage (jeu d’apprentissage ou de référence incomplet et/ou biaisé par exemple). :-/<br /> D’ailleurs le plus flippant, c’est que les IA reproduisent quelques fois les biais cognitifs humains.<br /> PS: J’utilise l’IA et ça marche!
Rapidkiller
Pareil avec la presse …
kefeng
En quoi c’est flippant? Tu entraines ton IA sur un jeu de données labellé par un humain, il va forcément reproduire le biais humain…
gnagnagna
L’IA de 2019 n’est qu’une automatisation adaptative poussée à l’extrême. Rien d’énorme…
vincent83D
Certainement le truc le plus intelligent que j’ai lu jusqu’ici. En tout cas, ce n’est pas de l’IA, ni de l’algorithmie, il faudrait juste trouver un terme qui correspond. Deep Learning fait surement trop technique, mais ce n’est que de ça, basé en effet sur un modèle fourni par un humain, construit par des humains et reprenant des données basées sur des humains…
bullshit0
| “la hype” ???<br /> L’emballement? https://www.linguee.fr/anglais-francais/traduction/hype.html
Nmut
C’est flippant par le comportement biaisé donc humain dans certains cas, et par les dérives potentielles.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le Pocophone F1 peut maintenant filmer en Ultra HD 4K 60FPS
🔥 Bon plan VPN : Le VPN HideMyAss est à 2,49€ par mois pendant 3 ans !
Gotcha : bientôt des tricycles électriques en libre-service dans nos villes ?
Singapour teste le bus autonome sans conducteur Volvo
MWC19 - Notre grand récapitulatif en vidéo
Corning, fournisseur du Gorilla Glass pour Google, bosse sur les écrans pliables
Salon Auto de Genève : Fiat Centoventi, le concept abordable et entièrement modulable
Chrome Android : il serait bientôt possible de grouper les onglets
Salon Auto de Genève : Concept 508 Peugeot Sport Engineered, l’hybride aux dents longues
Haut de page