En Europe, 40 % des startups d’intelligence artificielle... n'utiliseraient pas l'IA

Bastien Contreras Contributeur
06 mars 2019 à 13h14
0
deep learning intelligence artificielle ia shutterstock

Selon une étude, le terme « intelligence artificielle » serait largement utilisé à mauvais escient dans l'écosystème des startups européennes. En effet, 40 % des jeunes entreprises identifiées comme exploitant cette technologie n'y aurait en fait jamais recours.

Le fonds d'investissement MMC Ventures a mené une enquête sur les startups supposées spécialisées en intelligence artificielle. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce terme est devenu si populaire qu'il a fini par être totalement galvaudé.

Circulez, IA rien à voir

La société s'est ainsi penchée sur le cas d'environ 2 830 startups, issues de 13 pays de l'Union européenne et considérées comme entreprises d'intelligence artificielle. Et d'après le rapport, 40 % d'entre elles n'ont montré aucune preuve d'une utilisation véritable de l'IA pour leur business. Un chiffre qui corrobore l'analyse faite par certains observateurs, quant à la hype autour de cette technologie.

Il faut toutefois souligner que la classification d'une startup en « spécialiste de l'intelligence artificielle » peut être indépendante de sa volonté. Elle peut simplement être le fruit d'une mauvaise interprétation par un site d'analyse tiers. Et l'étude ne mentionne pas la proportion d'entreprises qui profiterait délibérément de cette caractéristique erronée.

L'IA charme les investisseurs

Les auteurs du rapport pensent que « dans la plupart des cas, les startups sont conscientes de la façon dont elles sont classées ». Elles ne feraient simplement pas l'effort de rectifier cette position. Et pour cause : les entreprises affirmant avoir recours à l'IA (à juste titre ou non) attireraient 15 à 50 % de financement de plus que les autres. Les investisseurs jouent donc certainement un rôle conséquent dans cet effet de mode.

Heureusement, certaines startups s'appuient réellement sur l'intelligence artificielle. Parmi les cas d'usage les plus souvent rencontrés par MMC Ventures, figurent les chatbots (26 % des sociétés) et la détection de fraude (21 %). Une approche plus pragmatique de l'IA, qui profite principalement aux entreprises.

Source : The Verge

11 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top