L'UE va investir 20 milliards par an pour développer l'usage de l'intelligence artificielle

26 février 2019 à 06h59
0
drapeau union européenne.jpg

Réunis au Conseil de l'Union européenne, les ministres de l'UE ont adopté le 18 février le plan coordonné pour le développement et l'utilisation d'une intelligence artificielle continentale.

Le 7 décembre 2018, l'Union européenne avait présenté son plan coordonnée sur l'intelligence artificielle. Une semaine plus tard, le Conseil européen rendait ses conclusions et insistait sur le fait qu'un marché unique doit évoluer en pensant à la pleine intégration de la transformation numérique, intelligence artificielle comprise. Le 18 février 2019, les 28 ministres de l'UE ont adopté le plan coordonné destiné à propulser l'IA dans la zone.

Les investissements annuels dans l'IA devront atteindre les 20 milliards d'euros

Le plan, comme le souligne Pierre Berthelet, docteur en droit public, chercheur et ancien conseiller ministériel, repose sur trois piliers : a« ccroître les investissements publics et privés dans l'IA, se préparer aux changements socio-économiques et garantir un cadre éthique et juridique approprié ». L'objectif de l'UE est de faire de l'Europe un acteur mondial de premier plan dans le domaine de l'intelligence artificielle, et de contribuer à relever des défis mondiaux comme la lutte contre la criminalité, l'amélioration de la cybersécurité, l'anticipation des catastrophes naturelles, la transition énergétique ou la guérison des maladies.

Pour y parvenir, les investissements publics et privés dans l'IA réalisés au sein même de l'Union européenne vont devoir être sérieusement augmentés pour atteindre les 20 milliards d'euros par an au cours de la prochaine décennie.

L'UE veut des sites d'expérimentation mis à dispositions des acteurs européens de l'IA

D'ici là, l'Union devra franchir différentes étapes successives. D'abord, la Commission a porté les investissements dans l'IA à 1,5 milliard d'euros pour la période de 2018-2020. Le programme-cadre « Horizon 2020 » est en nette augmentation par rapport à la période 2014-2017 (+70 %). Ensuite, et si la synergie entre le privé et les États membres s'opère, le total des investissements annuels dans l'UE pourrait atteindre les 7 milliards d'euros sur cette période 2018-2020.

La Commission européenne, qui soutient des projets pilotes et des expériences à grand échelle sur le sol européen, milite pour l'installation de divers sites d'essai qui puissent être ouverts et rendus disponibles à tous les acteurs européens.

Une lutte contre la fuite des talents

Pierre Berthelet rappelle que la majorité des États membres font face à une véritable pénurie de professionnels du numérique. 600 000 postes seraient vacants d'experts en la matière. Les offres d'emploi étant souvent plus intéressantes à l'étranger, on dénombrait quelques 240 000 européens en poste dans la Silicon Valley en 2017.

Les pays de l'Union européenne doivent donc faire en sorte de retenir leurs talents. Cela passera notamment par un soutien de la Commission destiné aux maîtrises et aux doctorats en IA, et par une collaboration renforcée entre les centres d'excellence en recherche dans l'IA et les programmes de recherche et d'innovation de l'UE.

L'intelligence artificielle devra, enfin, remporter une bataille éthique, et gagner la confiance de la population. La Commission a nommé un groupe d'experts indépendants de haut niveau chargé de développer un projet de lignes directrices en matière d'éthique en IA, indique Pierre Berthelert.

11
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
Grève : la CGT bascule des foyers en heures creuses, l'électricité devient un enjeu
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Le CSA monte une équipe de professionnels des médias pour lutter contre les fake news
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes
SFR augmente le prix de ses forfaits internet fixe
Amazon dévoile le calendrier pour recevoir ses commandes avant Noël

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top