L'UE va investir 20 milliards par an pour développer l'usage de l'intelligence artificielle

26 février 2019 à 06h59
11
drapeau union européenne.jpg

Réunis au Conseil de l'Union européenne, les ministres de l'UE ont adopté le 18 février le plan coordonné pour le développement et l'utilisation d'une intelligence artificielle continentale.

Le 7 décembre 2018, l'Union européenne avait présenté son plan coordonnée sur l'intelligence artificielle. Une semaine plus tard, le Conseil européen rendait ses conclusions et insistait sur le fait qu'un marché unique doit évoluer en pensant à la pleine intégration de la transformation numérique, intelligence artificielle comprise. Le 18 février 2019, les 28 ministres de l'UE ont adopté le plan coordonné destiné à propulser l'IA dans la zone.

Les investissements annuels dans l'IA devront atteindre les 20 milliards d'euros

Le plan, comme le souligne Pierre Berthelet, docteur en droit public, chercheur et ancien conseiller ministériel, repose sur trois piliers : a« ccroître les investissements publics et privés dans l'IA, se préparer aux changements socio-économiques et garantir un cadre éthique et juridique approprié ». L'objectif de l'UE est de faire de l'Europe un acteur mondial de premier plan dans le domaine de l'intelligence artificielle, et de contribuer à relever des défis mondiaux comme la lutte contre la criminalité, l'amélioration de la cybersécurité, l'anticipation des catastrophes naturelles, la transition énergétique ou la guérison des maladies.

Pour y parvenir, les investissements publics et privés dans l'IA réalisés au sein même de l'Union européenne vont devoir être sérieusement augmentés pour atteindre les 20 milliards d'euros par an au cours de la prochaine décennie.

L'UE veut des sites d'expérimentation mis à dispositions des acteurs européens de l'IA

D'ici là, l'Union devra franchir différentes étapes successives. D'abord, la Commission a porté les investissements dans l'IA à 1,5 milliard d'euros pour la période de 2018-2020. Le programme-cadre « Horizon 2020 » est en nette augmentation par rapport à la période 2014-2017 (+70 %). Ensuite, et si la synergie entre le privé et les États membres s'opère, le total des investissements annuels dans l'UE pourrait atteindre les 7 milliards d'euros sur cette période 2018-2020.

La Commission européenne, qui soutient des projets pilotes et des expériences à grand échelle sur le sol européen, milite pour l'installation de divers sites d'essai qui puissent être ouverts et rendus disponibles à tous les acteurs européens.

Une lutte contre la fuite des talents

Pierre Berthelet rappelle que la majorité des États membres font face à une véritable pénurie de professionnels du numérique. 600 000 postes seraient vacants d'experts en la matière. Les offres d'emploi étant souvent plus intéressantes à l'étranger, on dénombrait quelques 240 000 européens en poste dans la Silicon Valley en 2017.

Les pays de l'Union européenne doivent donc faire en sorte de retenir leurs talents. Cela passera notamment par un soutien de la Commission destiné aux maîtrises et aux doctorats en IA, et par une collaboration renforcée entre les centres d'excellence en recherche dans l'IA et les programmes de recherche et d'innovation de l'UE.

L'intelligence artificielle devra, enfin, remporter une bataille éthique, et gagner la confiance de la population. La Commission a nommé un groupe d'experts indépendants de haut niveau chargé de développer un projet de lignes directrices en matière d'éthique en IA, indique Pierre Berthelert.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
0
Zourbon
Le meilleur des mondes
pinkfloyd
Comme quoi de l’argent y en a quand on veut…
Solunne
C’est toujours amusant d’entendre l’UE investi pas ci, par là sachant que l’UE ne produit rien, c’est juste une grosse pompe qui aspire l’argent des états contributeurs pour le redistribuer à d’autres (en prenant sa commission au passage sinon ce n’est pas drôle).<br /> Sachant que la France est contributrice net, en gros il est plus honnête d’écrire sur la France investie dans l’IA.<br /> Je parle bien entendu des fonds publics.
Popoulo
Ça va bien se gaver en tout cas avec une enveloppe comme celle-là.
Popoulo
Votre pays a des milliards pour toute la planète et des chose inutiles mais jamais vraiment pour les gens qui daignent encore se lever le matin pour aller bosser. Quoi qu’en France, vaut mieux rester couché que d’aller bosser.
Bezenman78
Quand on voit les montants déjà investis depuis des années par les GAFA et BAT (“GAFA” chinois) il est grand temps que l’UE se réveille, pour éviter d’être encore une fois à la ramasse. Si l’on prend l’exemple du “GPS” européen, Galileo, qui est fonctionnel depuis 2016 mais inconnu du grand public encore aujourd’hui, alors qu’on en parle depuis des années, on se rend compte que le virage du numérique échappe totalement aux “élites” qui nous gouvernent.
PierreKaiL
De quoi passer 1000 euros par mois pendant 1 an à 1,6 millions de réfugiés pour qu’ils se reconstruisent une vie chez eux !! cela serait déjà plus utile, en terme d’investissement aussi, et ça ferait grandement le ménage chez nous, pour le bien de tous (sans parler des économies pour la suite)
sandalfo
Le contraire de l’intelligence artificielle, c’est la connerie naturelle !
Bezenman78
Parce que tu penses que refiler 1000 balles à des migrants, pour qu’ils retournent dans leur pays qu’ils ont fui, pour des raisons pas seulement économiques, règlerait un quelconque problème ?
PierreKaiL
Je n’utilise pourtant pas de mot compliqués, je parle de reconstruction, 1000 euros par mois et par personne, pour monter sur un an tout ce qu’il faut pour s’auto gérer pour la suite, rien à voir avec juste “refiler 1000 balles”. Cela résoudrait un grand nombres de problèmes, un semblant d’imagination et de créativité suffit pour visualiser beaucoup de possibilités dans un projet de ce type, ou pas.<br /> Donner un espoir à 1,6 millions de personnes et au monde entier au passage c’est quoi comparé à l’IA, c’est vrai elle est nulle mon idée.
Zourbon
edit
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Les jeux Xbox arriveront sur Switch via le Xbox Game Pass et Project xCloud
Huawei va présenter au Royaume-Uni un plan pour sécuriser ses équipements 5G
Prudence avec les trottinettes Lime, les problèmes de freinage intempestifs bientôt résolus
Un bouton Google Assistant va débarquer sur 100 millions de smartphones cette année
MWC 2019 - ZTE dévoile le Axon 10 Pro 5G et d’autres modèles plus accessibles
Les tests de référence des prochains GPUs intégrés d'Intel fuitent (et ils sont prometteurs)
Tim Cook célèbre l’anniversaire posthume de Steve Jobs avec cette vidéo hommage
Thomas Pesquet lance un concours pour tester des projets à bord de l'ISS
Otto Bathurst (Peaky Blinders, Black Mirror) sera en charge de la série Halo pour Showtime
Haut de page