Huawei voit son chiffre d'affaires global diminuer d'un tiers en 2021

02 janvier 2022 à 10h45
25
Logo Huawei © © Huawei
© Huawei

Plombé par les sanctions américaines, le groupe Huawei a annoncé une baisse de son chiffre d'affaires annuel de près de 30 %. Il se dit prêt à affronter les défis de 2022.

Huawei continue d'accuser le coup. La firme de Shenzhen a dévoilé, vendredi, son chiffre d'affaires pour 2021, et le moins que l'on puisse dire, c'est que celui-ci est en net repli, de 29 % très exactement. Conséquence directe des sévères sanctions américaines, cette baisse est un vrai revers pour le groupe qui avait, en 2020 et malgré les mesures, des revenus positifs.

Un bilan négatif en 2021, et des défis à relever en 2022

Le chiffre d'affaires de Huawei s'est élevé, en 2021, à 634 milliards de yuans, soit 87 milliards d'euros, selon le président tournant du groupe chinois, Guo Ping. En 2020, l'entreprise avait généré des revenus à hauteur de 891 milliards de yuans, soit environ 123 milliards d'euros, pour une croissance alors mesurée à 4 % par rapport à l'année précédente.

Un an plus tard, les résultats financiers préliminaires de Huawei viennent confirmer les craintes de 2020, et les sanctions américaines qui durent désormais depuis 2019, outre la pandémie de Covid-19. Désormais, le seul marché chinois n'aide plus Huawei à compenser les pertes subies hors de ses terres.

Alors quel avenir à court terme pour Huawei ? Guo Ping, lui, prévient d'ores et déjà que « 2022 aura son lot de défis ». Le patron du groupe évoque « une conjoncture imprévisible, la politisation des questions technologiques et un mouvement croissant en faveur de la démondialisation » comme obstacles potentiels.

Le poids des sanctions

Huawei n'a pas la vie facile ces derniers temps. Comme nous le confiait au mois d'octobre dernier en interview le numéro 2 France de l'entreprise , Minggang Zhang, « nous sommes sous cet embargo depuis plus de deux ans, et il y a des impacts ». Le directeur général adjoint de Huawei France faisait évidemment référence au placement de l'entreprise sur la liste noire américaine des entreprises ne pouvant acquérir des technologies issues des États-Unis, mesure toujours en vigueur aujourd'hui sous la présidence Biden.

Depuis plusieurs mois, Huawei, qui fut brièvement le numéro un mondial des ventes de smartphones , n'a plus accès aux chaînes d'approvisionnement mondiales de composants et ne peut plus commercialiser de produits sous Android. Le groupe tente donc de convaincre le public occidental avec son système d'exploitation maison, Harmony OS . Et si le temps livrera ses réponses, la proposition « autre » qu'Android ou iOS semble toujours rebuter une grande partie des consommateurs. N'oublions pas non plus la 5G , pour laquelle l'entreprise souffre aussi de nombreuses restrictions du point de vue équipementier, les autorités américaines considérant qu'elle utilise la technologie mobile de cinquième génération à des fins de surveillance pour le compte de Pékin.

« Nous devons nous en tenir à notre stratégie et répondre de manière rationnelle aux forces extérieures qui échappent à notre contrôle », a déclaré Guo Ping. Huawei devrait axer ses priorités sur l'infrastructure des technologies de l'information et des communications, les fameuses TIC, ainsi que sur les objets connectés.

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
25
14
zeebix
Je m’inquiète pas trop pour eux, c’est juste pour faire la transition, au final cela pourrait même être bénéfique d’ici quelques années une fois les matériaux américains remplacé.
HAL1
On peut aussi voir le verre à moitié plein et dire que Huawei s’en sort remarquablement bien compte tenu des énormes difficultés auxquelles l’entreprise doit faire face.
benben99
Les États-Unis ont tenté de supprimé Huawei car ils étaient trop avancés technologiquement.<br /> La leçon pour de nombreuses compagnies est qu’il faut se développer une chaîne d’approvisionnement indépendante des USAs, car ils peuvent décider de faire ce qu’ils veulent sans se soucier du droit international. La Chine l’a compris et maintenant est en train d’investir massivement pour combler les lacunes.<br /> Bravo a Huawei qui réussi a traverser la tempête, malgré que la puissance #1 mondiale fait tout pour lui mettre des bâtons dans les roues.
benben99
Le cas de Huawei devrait sonner l’alarme en Europe. L’Europe devrait imiter la Chine et développer son industrie informatique, ses propres équivalents des GAFAMS et aussi son industrie des semi-conducteurs, plutôt que de toujours dépendre des compagnies américaines, car les USA n’hésiteront pas à sanctionner quiconque est plus avancé technologiquement ou risque de devancer les boîtes américaines.<br /> Pour moi c’est sidérant que l’Europe n’a pas son moteur de recherche, n’a pas son équivalent de Facebook, n’a pas de fabriquant de téléphone intelligents, ne fabrique pas ses propres CPUs avancés, etc.
Hard-With-Style
Je suis pas inquiet pour eux … les vieilles marques sont en sursis ; quand les gens auront compris qu ils font que littéralement engraisser certains acteurs …
MK_Ultra
Effectivement les fondeurs Chinois, SMIC en particulier montent en puissance, ils sont déja quasiment sur le point de produire en 7nm le 14 ayant été acquis plus rapidement que je ne pouvais l’imaginer.<br /> Les autorités chinoises sont pas si méchantes que ça, elles pourraient cesser de fournir en electronique tout un tas d’entreprises amércaines, cela dit le covid s’en est chargé et pour tout le monde.
alfu5
Pour pour l’instant l’Europe n’a que Qwant et Fairphone
barret2222
La chine bloque beaucoup de services internet américains depuis fort longtemps et cela continue dans l’indifférence générale. On en parle de cela? Dévalue volontairement sa monnaie alors qu’elle a une balance commerciale excédentaire… Donc quand on commence à ne pas respecter les règles de la mondialisation et de l’économie, c’est le retour de bâton.
HAL1
barret2222:<br /> Donc quand on commence à ne pas respecter les règles de la mondialisation et de l’économie, c’est le retour de bâton.<br /> Sauf que les sanctions américaines contre Huawei n’ont pas du tout été prises pour ces raisons.
cyrano66
benben99:<br /> Les États-Unis ont tenté de supprimé Huawei car ils étaient trop avancés technologiquement.<br /> Voilà une affirmation bien hasardeuse.<br /> Trop avancés au point de déclencher des mesures américaines dans quel domaine exactement ?
benben99
barret2222:<br /> La chine bloque beaucoup de services internet américains depuis fort longtemps et cela continue dans l’indifférence générale. On en parle de cela? Dévalue volontairement sa monnaie alors qu’elle a une balance commerciale excédentaire… Donc quand on commence à ne pas respecter les règles de la mondialisation et de l’économie, c’est le retour de bâton.<br /> Pas du tout la même chose. Prend les moteurs de recherche par exemple. La Chine bloque des produits comme Google dans SON pays car ils refusent de respecter les lois locales, alors que d’autres moteurs comme Bing sont tout à fait bienvenue en Chine car ils respectent les lois. Dans le cas de Huawei, les USAs bloquaient déjà la vente de téléphone aux USAs, mais maintenant ils vont plus loin en empêchant toute compagnie situé n’importe ou sur la terre d’utiliser des technologies américaines pour fournir Huawei… C’est totalement différent.
benben99
cyrano66:<br /> Trop avancés au point de déclencher des mesures américaines dans quel domaine exactement ?<br /> La 5G principalement
carinae
Ha ben ça m’aurait étonné qu’on ait pas droit au …«&nbsp;les chinois c’est bien les Occidentaux sont les méchants&nbsp;»<br /> Ce n’est certainement pas la pseudo avance technologique de Huawei qui leur a valu ces sanctions mais plutôt, si je m’abuse, leur proximité avec le gouvernement chinois. Est-ce que c’est une décision politique.? … certainement. Est-ce qu’il y avait des doutes sur certains sujets comme la sécurité ? Certainement. Est-ce que le bannissement était justifié…pas sûr. Et c’est bien dommage car leur smartphone en tout cas sont excellents (enfin pour ma part)<br /> Mais Huawei n’est pas la seule entreprise a pâtir de l’état d’esprit américain sous une forme ou une autre. Nous même avons eu quelques démêlés avec eux bien qu’on soit allié. Les américains quoi… c’est leur pomme d’abord.
Blackalf
Et puis tout le monde sait que la Chine ne veut que le bien du monde, ne veut qu’instaurer une direction bienveillante au Tibet, à Hong-Kong et si possible à Taïwan, et ne cherche pas du tout à obtenir une domination économique mondiale.
calude_vincent
Beaucoup de point obscures en Chine (épuration ethnique du peuple Ouigours et autres minorités comme les tibétains, lois totalitaires, mise sous tutelle du peuple Chinois, environnement, etc…) m’empêche d’avoir de l’empathie pour cette société pro Chine. Elle à les mains liées avec la Chine. Les prétextes Américains poussant à l’embargos sont différents de la vérité beaucoup plus noir de la Chine. Les Américains ne se préoccupe que d’essayer d’éliminer cette boite qui dérange les finances des boites concurrentes américaines (Apple, Google, Microsoft, Intel AMD, etc…)mais aucunement ne s’occupe de la souffrance humaine et animale comme ils aimes nous le faire croire.
marc87
Vous avez raison les Chinois ont bombardes en Iraq, Afghanistan, en Libye, en Amérique du sud… partout sur la planète.<br /> Hong kong j’y suis arrive en 1995 qu’en c’etais british, les troubles a Hong kong ne sont pas du fait de la Chine c’est une excuse comme le covid en France.<br /> Les troubles a Hong kong proviennent d’un excès de libéralisme immobilier, aucune limite de prix, un propriétaire peut doubler le prix du bien immobilier qu’il loue (j’ai déménage 6 fois en 16 ans a Hong kong, du au prix qui augmentais a la folie). On obtient des prix délirant 1 million d’euro pour juste une place de parking.<br /> Un jeune qui débute dans la vie ne pourra jamais acheter un bien immobilier.<br /> Apres les USA utilisent les problèmes pour fomenté une revolution comme ils le font partout sur la planète.<br /> 16 ans sur place, j’argumente ce que je vois de mes yeux, et pas assis dans un fauteuil a 10 000 kms.
Blackalf
Il n’y a pas à douter que dans toutes les dictatures du monde, il y a des gens très satisfaits de leur sort et qui font de la propagande…est-ce la vérité ou est-ce leur vérité ? qu’est-ce que ça prouve ? rien. <br /> J’ai connu (et rompu avec) des gens qui votaient extrême-droite parce qu’ils sont eu aussi persuadés que leur idéologie est la vérité…encore une fois, qu’est-ce que ça prouve, sinon qu’eux seraient satisfaits de vivre dans un monde dirigé de cette manière ?<br /> Et ce ne sont en tous cas pas les américains qui ont envahi le Tibet pour accéder aux gisements de lithium…les plus importants d’Asie, quelle coïncidence.
benben99
Blackalf:<br /> Et ce ne sont en tous cas pas les américains qui ont envahi le Tibet pour accéder aux gisements de lithium…les plus importants d’Asie, quelle coïncidence.<br /> Tu dois avoir raison, quand les Chinois avaient le contrôle administratif du Tibet en 1270 sous la Dynastie Yuan, ils se sont dit que ca serait bien d’assurer leur approvisionnement en matières premières pour fabriquer des piles au Lithium Puis j’imagine que les mongols et les anglais ont aussi envahi le Tibet par la suite pour reprendre le lithium? Et quand les anglais on signé le traité de Pékin en 1906, ils ont rendu le Lithium à la Chine
marc87
Vous voulez dire qu’en 1959 les Chinois savaient qu’ils allaient faire des batteries au lithium 50 ans plus tard ?
MK_Ultra
Y en a à qui on fait sauter les commentaires pour moins que ça et se prennent un ban pour moins que ça, d’un modérateur d’une neutralité qui se permet de dire «&nbsp;on retrouve les mêmes qui font une tribune politique&nbsp;», est-ce que c’est une blague ???.<br /> Quand au Tibet, un explorateur Francais y est allé à l’époque ou le dalai lama était encore un theologue autocrate, il y décrit une société où seul les bonzes ont une vie, les autres (paysans) y étaient considérés comme de animaux parlant, parler à un bonze sans autorisation, c’était la mort !!!<br /> Apres ils transformaient tes os en mobilier. moins de 5% de la population était scolarisée, faudrait un peu ouvrir les yeux et peut etre t’autocensurer, non ?<br /> Quant à rompre avec qui tu veux, pour ce genre de discorde, cela prouve que tu accordes trop d’importance à un entourage qui te définirait, c’est juste presque n’importe quoi … la peur du regard des autres ? c’est superficiel non ? Zemmour et naulleau sont potes, et y en a d autres comme ça.<br /> J’espère que quelqu’un à l’ambassade de chine sera informé de tes propos en tant que modo. Tu dois t auto censurer et laisser aux autres leurs opinions, tu n’as malheureusement pas le droit d’en avoir d’où tu es, en fait tu abuses de ta position et ce n’est pas ce que tu auras fait de mieux, fais moi confiance .
NicolasH
Et Nokia. Et bien d’autres marques de niche, comme le français Crosscall, etc. Ou Wiko. Même si filiale d’un chinois, comme tous, ils fabriquent néanmoins en chine.
NicolasH
Impossible de remplacer OS et CPU, même les japonais et coréens ne l’ont jamais réussi en plusieurs décennies… Ce sont les pièces les plus complexes…
zeebix
Pays avec de très bonnes relations avec les US, qui n’ont pas de réels besoin de passer outre les solutions américaines, donc situation complètement différente.<br /> Niveau CPU, les chinois même si pas encore à niveau, il progressent très bien.<br /> Impossible aujourd’hui ne veut pas dire que d’ici 5 ans il ne seront pas autonomes… Loinnn de la surtout quand on parle de la Chine et des moyens énormes mis en place.
NicolasH
Il n’y a que vu de la France qu’on voit encore comme de Gaulle les USA comme un ennemi, décidément… Vu de Chine, Russie et partout ailleurs, nous sommes les blancs, occidentaux, le même groupe. Les américains sont aussi dépendants de nous: ARM ou Linux ou même le web ont été inventés en Europe. Et nous pouvons toujours bloquer nous aussi certaines technologies dont les américains sont dépendants. Nous sommes donc en ‹&nbsp;‹&nbsp;coopetition&nbsp;›&nbsp;›, comme de tout temps avec les autres européens, et c’est ce qui a fait la force de l’Europe depuis des siècles, et donc maintenant des occidentaux , vs la Chine, empire intégré , qui n’avait donc pas de concurrence créatrice interne . Nous avons Mastodon, Qwant, ARM, Nokia, Ericsson, Airbus, Ariane, Mercedes, Dassault et Thalès, STM… Et les taïwanais coréens et japonais sont aussi dans notre camps, avec leurs CPU,écrans et capteurs, batteries (LG, Samsung, Sony, Panasonic, TSMC…). et enfin et surtout nous avons le leader mondial des machines à fabriquer des puces , le hollandais ASML…!
NicolasH
Le plus drôle dans tout ça c’est que Trump a créé une opportunité extraordinaire pour les chinois sur les CPU : à bloquer les 2 technos cruciales que sont l’OS et le CPU, Android d’un côté et x86 et ARM de l’autre (ARM, anglais devenu japonais en cours d’être racheté par nVidia, américain, donc contrôlé), les chinois se tournent vers deux technos libres: Linux (merci l’européen Linus Torvalds d’avoir libéré Unix l’américain…) et surtout… Risc-V , l’alternative libre à x86 et surtout à ARM, créée par les universités… américaines donc payé 0ar le gouvernement et citoyens américains ! Quel retournement de situation ! Au lieu de faire payer des droits , on se retrouvera avec des chinois ne payant rien pour utiliser notre savoir faire… Sic !<br /> Alibaba et d’autres foncent tête baissée pour améliorer concevoir et fondre ainsi leurs propre CPU Risc-V, pour mobiles et serveurs cloud. Avec notre Linux et Android AOSP, libre.<br /> Y’a qu’à se baisser, nos propres technos sont en libre service. Le comble du capitalisme est, devenu extrême, d’avoir engendré son contraire, le libre, a disposition totale de son concurrent. Le comble!
barret2222
officiellement, mais c’est une guerre économique pour info, n’importe quel prétexte est bon à prendre
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Antitrust : Intel gagne contre les régulateurs européens sur une affaire vieille de 12 ans
Amazon arrête de payer ses salariés en échange de commentaires positifs sur les réseaux sociaux
Cookies : après le flop du FLoC, Google tente une nouvelle approche avec Topics
Microsoft : Office et le Cloud tirent les résultats vers le haut
WordPress : 93 thèmes et plugins corrompus mettent en danger plus de 360 000 sites
2021, l'année des semi-conducteurs : le secteur a progressé de plus de 25 % malgré les pénuries
Dans son procès contre Apple, Epic ressort la carte du droit antitrust
Amazon va ouvrir une boutique dans laquelle vous serez habillé... par des algorithmes
Diablo et Call of Duty bientôt exclusifs à Xbox ? Microsoft se paye Activision Blizzard
Spendesk devient la 5e licorne française du mois ; que fait-elle ?
Haut de page