Qu'est-ce que Simplon.co, l'école des métiers du web qui a levé 12 millions d'euros ?

03 avril 2019 à 09h55
12
Développeur emploi travail job

Simplon.co, l'école qui forme gratuitement aux métiers du numérique, a annoncé une levée de 12 millions d'euros. Focus sur une entreprise de formation pas comme les autres, pour qui l'informatique ne doit pas être réservée aux ingénieurs.

L'entreprise Simplon.co ne manque pas d'ambition, comme en témoigne sa levée de fonds. Mais la vision de ses cofondateurs tranche avec celle de leurs homologues « startupers ».

Casser les codes du numérique

Fondée en 2013, la société Simplon.co se définit aujourd'hui comme un « réseau de fabriques numériques et inclusives en France et à l'étranger ». Le projet est notamment né du constat que les métiers du numérique manquaient de mixité : peu de femmes et une priorité donnée à des individus hautement diplômés.

Pourtant, les fondateurs de l'entreprise sont convaincus que l'informatique peut faire office de vecteur d'inclusion. Ils décident donc d'ouvrir une école dispensant des formations gratuites sur ces métiers, destinées en priorité aux populations peu représentées : femmes, individus en situation de handicap, personnes réfugiées, chômeurs de longue durée, adolescents en marge du système scolaire...

Depuis sa création, l'école a ainsi accompagné plus de 4 000 étudiants. D'après l'entreprise, plus de 78 % d'entre eux ont trouvé un travail ou une activité dans les 3 mois ayant suivi leur diplôme. Elle regroupe à présent 54 franchises, réparties dans 15 pays à travers le monde.

Une entreprise sociale et solidaire

Par ailleurs, Simplon.co présente la particularité d'être agréée « Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale ». Un statut qui implique des engagements concernant une lucrativité limitée de la société, un encadrement des salaires, ou encore une gouvernance participative. Par exemple, l'entreprise a pour obligation de réinvestir tous ses bénéfices dans son activité ou de ne pas verser de salaire plus de dix fois supérieur au SMIC à l'un de ses employés.

Son modèle économique s'appuie sur plusieurs sources de revenus : prise en charge de ses actions de formation par des organismes comme Pôle Emploi, mécénat, sponsoring d'entreprises ou prestations à des clients publics ou privés.

Les formations de Simplon.co

Les différentes formations de Simplon.co se veulent intensives et professionnalisantes. Elles ne demandent aucun prérequis particulier. Outre la priorité donnée aux populations précédemment citées, la sélection s'effectue également sur la motivation et la capacité à travailler en équipe.

Les heureux élus peuvent alors recevoir un enseignement gratuit, leur permettant d'obtenir une certification reconnue dans le secteur du numérique. L'école propose notamment des formations longues, de 7 à 20 mois, pour devenir développeur web, référent digital ou encore développeur data en intelligence artificielle. Tandis que d'autres, plus courtes, permettent de se spécialiser : application web, WordPress, méthodes agiles, etc.

Aller directement au contact des futurs apprenants

Avec sa récente levée de fonds de 12 millions d'euros, Simplon.co entend former 10 000 étudiants supplémentaires d'ici 2023. L'entreprise souhaite également suivre le virage de la réforme de la formation professionnelle, votée en août dernier.

Pour cela, la société a pour ambition de doubler ses effectifs, afin notamment de renforcer son équipe pédagogique. Elle vise également une croissance externe, en rachetant plusieurs structures amenées à disparaître, du fait de la nouvelle législation, en particulier en zones rurales.

Enfin, l'entreprise a bien l'intention de poursuivre sa politique d'insertion par la formation aux métiers du web. Et face à la difficulté d'atteindre des personnes qui ne se tournent pas naturellement vers le numérique, Simplon.co a trouvé la solution. « Nous allons acheter des camions et des camionnettes pour aller dans certaines zones leur présenter nos formations et leur expliquer qu'ils peuvent se former gratuitement chez nous », explique Frédéric Bardeau, Cofondateur et président de la société.

Source : La Tribune

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Chrome : bientôt un bouton d'installation pour les Progressive Web Apps
Des chercheurs en sécurité ont dupé l'Autopilot de Tesla avec de petits stickers rouges
Que savez-vous des voitures électriques ? Pas grand-chose, d'après une étude britannique
Face aux mastodontes Apple et Amazon, Microsoft ferme sa boutique d'e-books
⚡️ Bon plan : Caméra connectée 360° Haute résolution Samsung Gear 360 à 95,10€ au lieu de 299€
Baromètre ANFR : Orange solide en 4G, SFR renforce ses expérimentations 5G
Sony Mobile : 860 millions de perte et fermeture de son usine chinoise de smartphones
Sous son manteau, la Lune est plus chaude que ce qu'on pensait
Fairphone annonce avoir vendu la totalité de ses Fairphone 2
Facebook lance une consultation publique afin de créer son Conseil de surveillance
Haut de page