Les entrepreneurs sont de plus en plus nombreux à quitter la Silicon Valley pour New-York

le 02 avril 2019
 0
New York

De plus en plus de startups implantées sur le sol américain font le choix de déserter la Silicon Valley pour New-York. Un exode qui s'explique tant par les nouveaux atouts de la « Grosse Pomme » que par l'augmentation du coût de la vie à San Francisco.

Et si la Silicon Valley était progressivement en train de perdre ce qui fait son identité ? Nous n'en sommes pas encore là, mais la région californienne ne semble plus aussi attractive pour les startups. C'est la ville de New-York qui semble être la principale bénéficiaire de ce nouveau désamour.

New-York, nouvel eldorado des startups ?


Et ce n'est pas tout à fait un hasard. En effet, « Big Apple » a lancé plusieurs initiatives afin d'attirer les entrepreneurs de la tech. Et ce, notamment dans le but de diversifier les activités présentes sur son territoire, historiquement marqué par la finance. Grâce, entre autres, à l'inauguration d'une université spécialisée en nouvelles technologies, New-York est ainsi devenue particulièrement attractive auprès des startups de la Silicon Valley.

Ce mouvement en a entraîné d'autres, avec l'arrivée d'investisseurs et d'organismes visant à encourager l'entrepreneuriat dans la ville. De cette façon, les jeunes sociétés de la tech y trouvent un écosystème favorable, tout en se rapprochant de plusieurs clients, notamment dans la finance, la santé ou le retail.

Très chère San Francisco


Mais cela ne suffit pas à expliquer ce vaste mouvement migratoire. En réalité, les entrepreneurs et employés de la tech sont de plus en plus rebutés par San Francisco. Et la cause principale de cette désaffection est sans doute à chercher du côté du coût de la vie. Ainsi, le prix des loyers dans la ville californienne aurait augmenté de 47 %, entre 2012 et 2017.

Ces exigences financières au quotidien pousseraient donc les résidents de la Silicon Valley à déménager du côté de New-York. Une ville pourtant pas considérée comme particulièrement abordable, d'un point de vue immobilier. Ce qui témoigne de la flambée des prix à San Francisco.

Pour autant, l'écart entre les deux villes demeure conséquent, à en croire les sommes levées par les startups. En 2018, les entreprises new-yorkaises auraient en effet réuni 13,3 milliards de dollars en financement, contre 45,5 milliards de dollars à San Francisco. Mais cette différence pourrait considérablement s'amenuiser dans les années à venir.

Source : L'Opinion

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
Lenovo a confirmé la prise de photos à 100 mégapixels sur le Z6 Pro
Les Freebox Delta, Revolution et Mini 4K s'offrent une mise à jour
La NASA publie une vidéo montrant comment des souris réagissent à la microgravité
Withings permet à la Body Cardio de calculer votre vitesse d'onde de pouls
scroll top