Les entrepreneurs sont de plus en plus nombreux à quitter la Silicon Valley pour New-York

02 avril 2019 à 10h23
New York

De plus en plus de startups implantées sur le sol américain font le choix de déserter la Silicon Valley pour New-York. Un exode qui s'explique tant par les nouveaux atouts de la « Grosse Pomme » que par l'augmentation du coût de la vie à San Francisco.

Et si la Silicon Valley était progressivement en train de perdre ce qui fait son identité ? Nous n'en sommes pas encore là, mais la région californienne ne semble plus aussi attractive pour les startups. C'est la ville de New-York qui semble être la principale bénéficiaire de ce nouveau désamour.

New-York, nouvel eldorado des startups ?


Et ce n'est pas tout à fait un hasard. En effet, « Big Apple » a lancé plusieurs initiatives afin d'attirer les entrepreneurs de la tech. Et ce, notamment dans le but de diversifier les activités présentes sur son territoire, historiquement marqué par la finance. Grâce, entre autres, à l'inauguration d'une université spécialisée en nouvelles technologies, New-York est ainsi devenue particulièrement attractive auprès des startups de la Silicon Valley.

Ce mouvement en a entraîné d'autres, avec l'arrivée d'investisseurs et d'organismes visant à encourager l'entrepreneuriat dans la ville. De cette façon, les jeunes sociétés de la tech y trouvent un écosystème favorable, tout en se rapprochant de plusieurs clients, notamment dans la finance, la santé ou le retail.

Très chère San Francisco


Mais cela ne suffit pas à expliquer ce vaste mouvement migratoire. En réalité, les entrepreneurs et employés de la tech sont de plus en plus rebutés par San Francisco. Et la cause principale de cette désaffection est sans doute à chercher du côté du coût de la vie. Ainsi, le prix des loyers dans la ville californienne aurait augmenté de 47 %, entre 2012 et 2017.

Ces exigences financières au quotidien pousseraient donc les résidents de la Silicon Valley à déménager du côté de New-York. Une ville pourtant pas considérée comme particulièrement abordable, d'un point de vue immobilier. Ce qui témoigne de la flambée des prix à San Francisco.

Pour autant, l'écart entre les deux villes demeure conséquent, à en croire les sommes levées par les startups. En 2018, les entreprises new-yorkaises auraient en effet réuni 13,3 milliards de dollars en financement, contre 45,5 milliards de dollars à San Francisco. Mais cette différence pourrait considérablement s'amenuiser dans les années à venir.

Source : L'Opinion

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Renault Clio 5 hybride : tout ce que l’on sait de la future citadine au losange
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La gamme Intel
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top