Uber s’offre son concurrent oriental Careem pour 3,1 milliards de dollars

27 mars 2019 à 11h04
0
Careem

La plateforme Uber vient de passer un accord commercial pour racheter l'application concurrente Careem, une entreprise de chauffeurs privés active au Moyen-Orient. La transaction, de plus de 3 milliards de dollars, constitue le rachat technologique le plus important de la région en termes financiers.

Le groupe Uber Technologies n'en finit pas d'asseoir sa notoriété. La société américaine vient de passer un accord commercial pour acquérir l'entreprise Careem, son principal concurrent au Moyen-Orient. Basée à Dubaï, la plateforme de transport à la demande pour particuliers est active dans plus de 15 pays et 90 villes de la région, et compte déjà plus d'un million de chauffeurs privés.

Une transaction au timing parfait pour Uber

La transaction, qui devrait être effective en 2020, s'est chiffrée à 3,1 milliards de dollars - soit 2,7 milliards d'euros, répartis en liquide et en actions Uber. L'accord stipule que la société Careem conservera son image de marque et son application mobile inchangées dans un premier temps, devenant une filière à 100% de la maison mère Uber Technologies. De même, elle continuera d'être gouvernée par ses fondateurs d'origine.

Cette acquisition intervient alors même qu'Uber accusait des pertes financières considérables en 2018 et vient d'interrompre une série d'investissements à l'étranger, notamment en Russie. Le géant américain a cependant joué un coup stratégique, en s'offrant une jeune entreprise déjà cotée à 2 milliards de dollars selon les dernières estimations. Et pour cause : Uber projette d'annoncer sa future entrée en Bourse au printemps, et entame donc une manœuvre de séduction à l'égard des potentiels investisseurs.

Déjà présent dans 70 pays, Uber entend donc agrandir son monopole et déjouer la concurrence au Moyen-Orient, région au fort dynamisme économique, où la population est relativement jeune et en plein essor.

Careem, une start-up prometteuse au Moyen-Orient

L'entreprise Careem avait été lancée au Moyen-Orient en 2012, trois ans avant l'implantation d'Uber dans la région. La start-up avait cependant réussi à conserver sa position de leader dans près d'une centaine de villes, et était déjà évaluée à un milliard de dollars en 2016.

Dans leur communiqué commun, où les deux sociétés affirment « joindre leurs forces », il est précisé que Careem continuera à opérer de manière indépendante, Uber devenant détentrice des services de livraison et de paiement de la filiale. Ne manque plus que le feu vert des autorités de régulation pour acter le rapprochement entre les deux géants mondiaux.

Source : Autoblog.
Modifié le 27/03/2019 à 11h04
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top