Un nouveau visa très avantageux pour la French Tech en quête de perles rares

06 mars 2019 à 20h36
1
French Tech

Dès le 1er mars 2019, les conditions d'obtention de ce visa continuent d'être assouplies pour permettre au label French Tech d'attirer de nouveaux talents étrangers

Mis en place en juin 2017, ce « French Tech Visa » révisé permettra désormais à plus de 10 000 startups d'attirer de nouveaux profils techniques au-delà des frontières européennes. En proposant un titre de séjour plus long, plus rapide à obtenir et renouvelable, ce visa va faciliter la chasse aux perles rares pour les French Tech.

Un titre de séjour très avantageux pour l'expatrié

Alors que le French Tech Visa exigeait un niveau de master minimum pour les candidats, sa nouvelle version change du tout au tout. Doctorats, master, licence, niveau bac ou rien du tout : les diplômes n'entrent plus en jeu. L'obtention du titre de séjour passe d'environ 6 mois à quelques semaines. Valable pendant 4 ans pour l'expatrié et sa famille, ce visa est renouvelable sans même obliger l'intéressé à rester dans la même entreprise.

Ce French Tech Visa effectue un profond changement en cassant l'image lourdement bureaucratique de la France : « Si l'on veut percer à l'international, nous devons nous-mêmes devenir internationaux, en termes d'équipe, de mentalité, de marchés » a ainsi déclaré Kat Borlongan, Directeur de la Mission French Tech.

De 100 à 10 000 startups concernées

Alors que la version précédente de ce visa ne permettrait qu'à une centaine d'entreprises d'y accéder à travers le programme sélectif Pass French Tech, ce nouveau visa multiplie par cent le nombre de startups éligibles. Et pour cause : si la startup a levé de l'argent à travers un fonds capital-risque, si elle a été incubée ou qu'elle a reçu un soutien financier publics il y a moins de 5 ans, alors elle pourra être éligible au French Tech Pass.

Mais le voyage doit valoir le coup : l'entreprise éligible devra prouver que sa nouvelle recrue travaillera sur un projet de recherche et devra être rémunérée au moins 36 500 euros par an.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
KlingonBrain
Et allez, encore du dumping social organisé…<br /> Allez sur n’importe quelle plateforme de travail en ligne vous verrez que les informaticiens disponibles, en France, ce n’est vraiment pas ça qui manque.<br /> Au passage, sur le plan stratégique, c’est du grand n’importe quoi qui montre les idées reçues complètement naïves sur l’économie de ceux qui nous dirigent.<br /> L’informatique n’est pas un travail en usine du 18ième siècle. Ce n’est pas le “nombre de bras” qui fera qu’on développera des projets gagnants, mais le fait d’avoir des équipes de développement matures qui ont construit patiemment le potentiel pour créer de vraies innovations.<br /> Le problème, c’est qu’augmenter la concurrence sur le marché à tendance à pousser dehors(ou ailleurs) les personnes qui ont un certain age et de l’expérience.<br /> Et ce n’est pas en faisant du low cost avec de la main d’oeuvre discount dans des équipes assemblées à la volée qu’on crée de l’innovation et encore moins de la vraie innovation disruptive, la seule qui rapporte vraiment.<br /> Mais globalement, j’observe l’innovation en France depuis plus de 20 ans, et tout le monde peut constater que bien peu de choses en sont sorties au final, tout ce qu’on utilise vraiment viens des entreprises US. J’ai rencontré tellement de prétendues startup qui produisaient essentiellement du marketing que je pense que la première priorité serait d’abord de faire un grand ménage…<br /> La France et leurs dirigeants me font penser à un poulet sans tête qui cours dans tous les sens sans véritable direction ni stratégie…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Vivendi (Gameloft) sort définitivement du capital d'Ubisoft
Samsung aurait déjà deux autres designs de smartphones pliables en préparation
Spotify veut devenir numéro un du podcast en un an... et il a un plan
Halo : The Master Chief Collection sortira très bientôt sur PC
Huawei : l'Allemagne et la Roumanie militent pour éjecter la firme de leur réseau 5G
Apple va désormais réparer les iPhone équipés d’une batterie non-officielle
⚡️ Bon plan : Hoverboard Electrique Taagway Fun 6,5
Huawei P30 Pro : le zoom hybride 10x confirmé
La Xbox One S sans disque devrait débarquer au printemps
Médias : le temps de parole des femmes mesuré grâce à l'IA (spoiler : on est loin de la parité)
Haut de page