La startup Healthy.io lève 18 millions de dollars pour des analyses d’urine via smartphone

16 février 2019 à 13h45
0
Healthy.io test urine
© Healthy.io

La startup israélienne Healthy.io a annoncé une levée de fonds de 18 millions de dollars. Celle-ci va lui permettre de déployer à plus grande échelle sa technologie permettant de réaliser des tests d'urine... avec son smartphone.

Les analyses d'urine permettent de détecter les premiers signes de certains troubles ou maladies, ce qui est déterminant pour les traiter rapidement. L'idée de la startup israélienne Healthy.io est de faciliter et démocratiser cet examen.

Un diagnostic à partir d'une photo


En effet, l'entreprise a développé un kit de test urinaire à utiliser chez soi, qui fait appel... au smartphone. La solution consiste à plonger dans le flacon d'urine un petit bâton, qui va réagir en fonction de la composition du liquide et alors changer de couleur. Il faut alors prendre en photo le résultat, à côté d'une planche comportant plusieurs teintes, faisant office de calibre. Après avoir envoyé l'image via l'application dédiée, celle-ci est analysée par les algorithmes de l'entreprise, ce qui permet d'établir un diagnostic.

Le kit, baptisé Dip.io, permet de mesurer dix paramètres dont les nitrites, le glucose, les protéines, ou encore les leucocytes. Son objectif premier est de détecter les signes annonciateurs d'un dysfonctionnement rénal, mais il peut également identifier les symptômes d'autres maladies et de complications liées à la grossesse.

Bientôt de nouveaux tests médicaux par smartphone


L'entreprise propose déjà sa solution en Europe, notamment via un partenariat au Royaume-Uni, avec le National Health Service, le système de santé publique britannique. D'après Healthy.io, le produit serait déjà utilisé par 100 000 patients. Et la société compte bien augmenter ce nombre, grâce notamment à sa récente levée de fonds de 18 millions de dollars (près de 16 millions d'euros).

L'objectif de ce tour de table est d'accélérer le déploiement de Dip.io, en particulier au Royaume-Uni et aux États-Unis, mais la startup entend également diversifier son offre. Après les analyses d'urine, Healthy.io souhaite s'attaquer aux tests dermatologiques, toujours via smartphone.

Source : FrenchWeb

4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top