Voici les 5 grandes tendances de l'e-santé pour 2019

Bastien Contreras Contributeur
29 janvier 2019 à 15h11
0
e-santé et big data

La santé figure parmi les domaines qui attirent le plus d'innovations. Objets connectés, intelligence artificielle, réalité virtuelle... Les nouvelles technologies peuvent certainement aider à mieux soigner. Quelles sont les évolutions à prévoir sur 2019 ? Focus sur 5 tendances à suivre.

Jérôme Leleu est cofondateur et président d'Interaction Healthcare, entreprise spécialisée dans les applications numériques à destination des patients et des professionnels de santé. Il a livré son sentiment sur les tendances du secteur de l'e-santé pour 2019, auprès de nos confrères de FrenchWeb.

La médecine à l'heure du numérique et de l'IA

Tout d'abord, l'année qui vient devrait modifier le rapport classique qui s'opère entre le médecin et son patient. En effet, depuis septembre dernier, l'Assurance Maladie prévoit le remboursement des téléconsultations médicales. En conséquence, de nombreux acteurs se sont lancés pour saisir cette opportunité. 2019 verra donc certainement les premiers pas réels de la télémédecine, mais aussi un tri parmi toutes les entreprises. Et les enjeux en France sont colossaux, avec notamment la lutte contre les déserts médicaux et l'engorgement des urgences.

De son côté, l'intelligence artificielle va indubitablement continuer de jouer un rôle dans l'évolution de l'e-santé. Et elle devrait franchir un nouveau cap. Après avoir démontré son efficacité, via des proofs of concept, son usage pourrait se répandre plus largement dans un futur proche. Ainsi, la technologie pourrait faciliter le recours à un « clone numérique » du patient, permettant aux chirurgiens de s'entraîner avant une intervention.

De la même façon, les médecins pourraient se former ou répéter leurs gestes, à l'aide de nouvelles techniques de visualisation, telles que la réalité virtuelle ou la réalité augmentée.

La technologie pour soigner les maladies et les troubles du quotidien

Mais les technologies numériques peuvent également être employées directement au bénéfice des particuliers. C'est en particulier l'objectif de la thérapie numérique, ou digital therapeutics. Cette branche vise à traiter des problèmes médicaux grâce à des solutions en ligne ou connectées. Cela peut prendre la forme d'un suivi du patient, avec un rappel quant aux médicaments à prendre. Mais cela peut aussi faire office de traitement direct, comme par exemple avec l'objet connecté DBLG1, permettant d'automatiser le traitement du diabète de type 1, grâce notamment à l'IA.

Enfin, 2019 pourrait voir le développement de la SleepTech, branche de l'e-santé qui lutte contre les troubles du sommeil. Plusieurs entreprises proposent ainsi des dispositifs à porter la nuit ou le jour, visant à faciliter l'endormissement et à améliorer la qualité du repos. Charge désormais à ces acteurs, comme à ceux de la thérapie numérique, de convaincre à la fois le grand public et les professionnels de santé.
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top