Voici les 5 grandes tendances de l'e-santé pour 2019

le 29 janvier 2019
 0
e-santé et big data

La santé figure parmi les domaines qui attirent le plus d'innovations. Objets connectés, intelligence artificielle, réalité virtuelle... Les nouvelles technologies peuvent certainement aider à mieux soigner. Quelles sont les évolutions à prévoir sur 2019 ? Focus sur 5 tendances à suivre.

Jérôme Leleu est cofondateur et président d'Interaction Healthcare, entreprise spécialisée dans les applications numériques à destination des patients et des professionnels de santé. Il a livré son sentiment sur les tendances du secteur de l'e-santé pour 2019, auprès de nos confrères de FrenchWeb.

La médecine à l'heure du numérique et de l'IA


Tout d'abord, l'année qui vient devrait modifier le rapport classique qui s'opère entre le médecin et son patient. En effet, depuis septembre dernier, l'Assurance Maladie prévoit le remboursement des téléconsultations médicales. En conséquence, de nombreux acteurs se sont lancés pour saisir cette opportunité. 2019 verra donc certainement les premiers pas réels de la télémédecine, mais aussi un tri parmi toutes les entreprises. Et les enjeux en France sont colossaux, avec notamment la lutte contre les déserts médicaux et l'engorgement des urgences.

De son côté, l'intelligence artificielle va indubitablement continuer de jouer un rôle dans l'évolution de l'e-santé. Et elle devrait franchir un nouveau cap. Après avoir démontré son efficacité, via des proofs of concept, son usage pourrait se répandre plus largement dans un futur proche. Ainsi, la technologie pourrait faciliter le recours à un « clone numérique » du patient, permettant aux chirurgiens de s'entraîner avant une intervention.

De la même façon, les médecins pourraient se former ou répéter leurs gestes, à l'aide de nouvelles techniques de visualisation, telles que la réalité virtuelle ou la réalité augmentée.

La technologie pour soigner les maladies et les troubles du quotidien


Mais les technologies numériques peuvent également être employées directement au bénéfice des particuliers. C'est en particulier l'objectif de la thérapie numérique, ou digital therapeutics. Cette branche vise à traiter des problèmes médicaux grâce à des solutions en ligne ou connectées. Cela peut prendre la forme d'un suivi du patient, avec un rappel quant aux médicaments à prendre. Mais cela peut aussi faire office de traitement direct, comme par exemple avec l'objet connecté DBLG1, permettant d'automatiser le traitement du diabète de type 1, grâce notamment à l'IA.

Enfin, 2019 pourrait voir le développement de la SleepTech, branche de l'e-santé qui lutte contre les troubles du sommeil. Plusieurs entreprises proposent ainsi des dispositifs à porter la nuit ou le jour, visant à faciliter l'endormissement et à améliorer la qualité du repos. Charge désormais à ces acteurs, comme à ceux de la thérapie numérique, de convaincre à la fois le grand public et les professionnels de santé.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Le Sri Lanka bloque les principaux réseaux sociaux après la vague d'attentats
GTX 1650 : sortie le 24 avril à partir de 150€
Galaxy Fold : Samsung retarde officiellement la sortie de l'appareil, voici pourquoi
Les moules de l’iPhone XI confirment la présence d’un trio d’APN disposé en triangle
Bose annonce la compatibilité de trois de ses enceintes avec AirPlay 2
Pour le patron de Toyota, aucun constructeur ne rentabilise ses véhicules électriques
Quand le machine learning permet de donner un sérieux coup de jeune à de vieux jeux vidéo
Après le meurtre d'une étudiante, Uber et Lyft renforcent leurs mesures de sécurité
Projet BlackHoles@Home : prêtez la puissance de calcul de votre ordinateur à la science
Dans son rapport 2018, l'ANSSI fait état d'une cybermenace plus forte que jamais en France
Un fossile de bébé Tyrannosaure en vente sur eBay, pour 2,95 millions de dollars
Test AKG Y500 : tout le son AKG dans un casque supra-aural élégant
Pourquoi YouTube a-t-il tant de mal à modérer ses contenus ? La CEO répond à la question
Grâce à ses IA, Microsoft veut aider à lutter contre le changement climatique
Tencent envisagerait de produire son propre smartphone gaming
scroll top