Mafia PayPal : que sont devenus les fondateurs de l'entreprise aujourd'hui ?

Par
Le 25 novembre 2018
 0
mafia paypal
La mafia PayPal © Fortune magazine / Robyn Twomey

De la création de PayPal en 1998 est née la « Mafia PayPal », un surnom donné aux co-fondateurs du service de paiement, dont la majorité ont fondé ou participé à la création d'entreprises technologiques particulièrement puissantes dans la Silicon Valley. Mais qui se cache derrière ce mythe, et que font réellement les co-fondateurs de la plateforme qui rassemblait plus de 203 millions de comptes d'utilisateurs actifs dans le monde début 2017 ?

Peter Thiel, Reid Hoffman, Jeremy Stoppelman, Chad Hurley... Leur nom ne vous dit peut-être rien. Pourtant, plus de 6 des 19 personnes ayant participé à la création de PayPal sont devenues milliardaires, et tous ont participé à la création d'entreprises de fonds d'investissement.

Aujourd'hui, ils sont à l'origine de sociétés technologiques comme Tesla, Yelp, LinkedIn, YouTube ou encore Palantir Technologies.

La création de PayPal

L'influence des universités de Stanford et de l'Illinois

La Mafia Paypal a pris racine alors que les co-fondateurs du service de paiement n'étaient encore qu'à l'université. La majorité d'entre eux ont suivi des études à l'université Stanford (San Francisco, Californie) et à l'université de l'Illinois à Urbana-Champaign (Chicago, Illinois), où la plupart se sont rencontrés. Leurs parcours n'avaient pourtant pas grand chose en commun : Elon Musk a choisi la physique là où Peter Thiel lui a préféré la philosophie et le droit, et Reid Hoffman les neurosciences, par exemple.

Sur les 19 co-fondateurs de Paypal, 16 viennent de ces deux établissements.

Max Levchin, Jeremy Stoppelman et Russel Simmons se sont rencontrés durant leurs études, puis ont conçu Yelp après s'être attelés à la fondation de PayPal. Peter Thiel et Reid Hoffman se sont tous deux rencontrés à Stanford, période durant laquelle ils ont été élus au conseil étudiant. De la même façon, Jawed Karim, Chad Hurley et Steve Chen sont rapidement devenus amis avant de créer YouTube et de vendre le service à Google.


Il est intéressant de constater que la grande majorité des co-fondateurs de PayPal a fréquenté seulement deux universités différentes, des années durant lesquelles ils ont pu créer des liens et partager des visions qui ont mené à la création du service. Quelques années plus tard, Peter Thiel confiera : « Tout a commencé par l'embauche de tous ces gens dans des cercles concentriques [...] J'ai engagé des amis de Stanford, et Max [Levchin] a fait venir des gens de l'Université de l'Illinois ».

Roelof Botha expliquera également quelques années plus tard : « La différence, c'est que Google voulait embaucher des doctorants [...] PayPal voulait embaucher des gens qui sont entrés dans des programmes de doctorat et qui ont abandonné ».

mafia paypal
La mafia PayPal © Fleximize.com

Création et fusion des startups Confinity et X.com

En décembre 1998, Max Levchin, Peter Thiel et Luke Nosek confondent Confinity, une startup spécialisée dans les paiements et la cryptographie via PalmPilot. Un an plus tard, au mois de mars, Elon Musk créé X.com, une plateforme qui s'apparente celle d'une banque en ligne. Par la suite, les deux entreprises fusionnent et deviennent PayPal.

Pour l'anecdote, Elon Musk a racheté le nom de domaine X.com en juillet 2017 alors que celui-ci affichait une redirection vers le site web de PayPal depuis 2001. Lors de cette acquisition, il a déclaré qu'il n'avait pas de projet précis, mais que l'achat avait une « valeur sentimentale ». Aujourd'hui, le site web n'affiche toujours rien lorsque l'on se rend à l'URL indiquée.

Lorsque les deux entreprises fusionnent, Peter Thiel et Max Levchin y voient l'opportunité de proposer un système de paiement qui ne serait pas dépendant des autorités nationales. PayPal constitue ainsi l'un des ancêtres des fintechs qui se développent depuis quelques années pour, entre autres, apporter des alternatives aux systèmes financiers traditionnels. Que ce soient les néobanques telles que Revolut et N26, ou les services de paiements entre amis comme Lydia et Pumpkin, elles sont de plus en plus nombreuses à émerger.


Quand PayPal rencontre eBay

eBay rachète le service de paiement en 2002

Alors presque seul sur le marché, PayPal s'impose rapidement comme le leader du paiement en ligne. En 2002, eBay s'intéresse de près au service avant de prendre la décision de le racheter alors que celui-ci prévoyait de faire son introduction en Bourse. En effet, eBay cherche alors un système de paiement et flaire la bonne affaire. Si la plateforme dispose déjà d'un service baptisé Billpoint, les internautes lui préfèrent PayPal et l'utilisent pour plus de la moitié des transactions du site.

Au mois d'octobre, eBay met la main à la poche et rachète PayPal pour 1,5 milliard de dollars. Racheté en mai 1999, Billpoint ferme ses portes.

La majorité des fondateurs quittent l'entreprise

La majorité des employés d'origine de PayPal ont du mal à s'adapter à la culture d'entreprise, si bien qu'une grande partie d'entre eux décident de quitter l'entreprise, tout en conservant de forts liens amicaux et professionnels. En 2007, le magazine Fortune est le premier à mentionner le terme « Mafia Paypal » dans un article pour évoquer le groupe de co-fondateurs du service. Une photo du groupe en tenue de gangsters apparaît également en haut du papier, ce qui contribue à la démocratisation du terme.

Auteur de l'ouvrage Once You're Lucky, Twice You're Good, la journaliste américaine Sarah Lacy suggère que ce succès est né grâce à la jeunesse des co-fondateurs, mais également leur volonté d'encourager les employés. Ce lien fort aurait alors permis à l'entreprise de perdurer dans le temps. De fait, l'arrivée d'une nouvelle structure aura certainement perturbé cet équilibre et cette volonté initiale, poussant une partie des fondateurs à se lancer dans d'autres projets. Fortune ajoute à cela que tous ceux qui sont partis au moment du rachat ont été contaminés par la pensée anti-establishment de Peter Thiel, si bien que la pensée globale de l'entreprise était anti-gouvernementale, mais aussi anti-mainstream.

Pour exprimer plus concrètement la pensée de l'entreprise, Fortune évoque une anecdote qui illustre parfaitement le rôle de David Oliver Sacks. Chef de l'exploitation et chef de produit de PayPal, ce dernier agit comme un « flic de la réunion ». Dès qu'une réunion se tient, il vient y participer pendant quelques instants. En 3 minutes, il détermine si la réunion est utile ou non. Si ce n'est pas le cas, il l'ajourne et chacun retourne à ses occupations.

Une autre anecdote est également révélatrice des raisons expliquant le départ de certains fondateurs. Lorsque PayPal a été racheté, Peter Thiel a quitté son poste peu après, laissant la place à Elon Musk. Ce dernier a décidé de lancer une refonte technologique, encourageant la compagnie à abandonner Unix au profit de Microsoft. Seulement, la majorité des fondateurs, dont Max Levchin, est partisane de l'autre système d'exploitation. Une guerre débute, si bien que lorsqu'Elon Musk prend enfin des vacances, ce qui ne lui était pas arrivé depuis des années, il est licencié au profit du retour de Thiel. Ce jour, les conflits semblent finalement être enterrés.


PayPal, entre introduction en Bourse et scission avec eBay

En 2015, l'homme d'affaires et actionnaire Carl Icahn obtient finalement gain de cause : PayPal et Ebay opèrent une scission. Présent au capital d'eBay, l'homme appelle à cette séparation depuis plusieurs mois, arguant du fait que PayPal doit devenir indépendant pour favoriser la revalorisation du cours de l'autre entité.

Le service de paiement finit donc par quitter la coupe de celui qui l'avait acquis quelques années plus tôt et prépare son introduction en Bourse pour le second trimestre de cette même année. Les deux sociétés ont également signé un accord opérationnel ainsi qu'une clause de concurrence. Selon le document, eBay a pour interdiction de créer son propre service de paiement, tandis que PayPal ne peut pas lancer une plateforme de commerce.

En février 2018, soit 5 ans après cette décision, eBay annoncé qu'il supprimerait PayPal de ses services de paiements d'ici l'année 2020. Compte tenu du fait qu'elle ne peut pas concevoir son propre service, l'entreprise s'est tournée vers un nouvel acteur du nom d'Adyen. Conçu par une société basée à Amsterdam, ce dernier prend en charge plus de 200 moyens de paiements à travers le monde - un avantage clé pour eBay. Ayden compte également plusieurs clients importants, à l'exemple de Spotify, Uber ou encore Netflix.

Selon les estimations, cette opération pourrait rapporter deux milliards de chiffre d'affaires en plus à la plateforme de commerce, puisqu'elle va pouvoir facturer directement les vendeurs à la place de PayPal. Lors de l'annonce, ce dernier a plongé en Bourse de 12%.

Enfin, il est intéressant de constater que PayPal est désormais valorisé 102 milliards de dollars... contre 42 milliards pour eBay.
Modifié le 22/11/2018 à 17h02
scroll top