Première mort en pilote automatique, à bord d'une Tesla

01 juillet 2016 à 13h32
0
Une Tesla Model S circulant au pilote automatique a percuté hier un semi-remorque, entrainant la mort de son conducteur. C'est le premier accident mortel pour une voiture (semi) autonome. Les responsabilités ne sont pas encore établies.

Ironie du sort, la victime est le dénommé Joshua Brown, un membre actif de la communauté Tesla qui vantait les mérites du pilote automatique sur internet. Il s'était fait largement connaitre un mois plus tôt en publiant une vidéo avec laquelle il louait le pilote automatique pour l'avoir sauvé d'un accident avec un camion qui s'était rabattu contre lui, alors qu'aucun des deux conducteurs n'avait détecté le danger.

Cette fois malheureusement, ni le pilote automatique, ni le conducteur n'ont réagi.

0230000008411726-photo-nouveaut-tesla-model-s-restyl-e.jpg

À lire aussi : Auto autonome, à qui la faute en cas de crash ?

Un semi-remorque en tort ?



L'accident s'est produit en Floride sur une voie rapide à chaussée séparée, au croisement avec une route secondaire. Un camion tournant à gauche y a coupé la trajectoire de la Tesla Model S, qui est passée sous la remorque trop basse, brisant le pare brise, est sortie de route et a percuté deux clôtures et un poteau électrique. Le conducteur de la voiture est décédé sur les lieux de l'accident, celui du camion est indemne.

Le rapport de la police relayé par l'Associated Press ne permet pas d'en avoir la certitude, mais tout porte à croire que le chauffeur du camion n'a pas vu la voiture ou a mal estimé le timing et s'est engagé alors qu'il n'aurait pas dû.

08489778-photo-reconstitution-du-1er-accident-mortel-d-une-tesla-en-pilote-automatique.jpg

Des lacunes connues



Reste à déterminer la part de responsabilité du pilote automatique de la voiture.

Dans un billet intitulé « Une perte tragique », dans lequel il cherche l'équilibre entre condoléances et mise en perspective, Tesla indique que ni l'Autopilot ni le conducteur n'ont vu la remorque blanche en contre-jour, et que ni l'un ni l'autre n'a freiné.

Lors d'un précédent incident, le constructeur avait reconnu que ses véhicules pouvaient ne pas détecter certains obstacles, notamment ceux suspendus en hauteur. C'est justement le cas d'une remorque entre son tracteur et son essieu arrière.

À lire aussi : Tesla sécurise le stationnement téléguidé, qui s'ouvre ainsi à l'Europe

Le pilote automatique néanmoins plus sûr ?



Tesla reconnait que l'Autopilot s'améliore avec le temps mais qu'il n'est pas parfait. Il rappelle que le conducteur doit rester alerte, et précise que ce dernier doit explicitement activer le pilote automatique et reconnaitre que c'est une technologie encore en développement, une assistance qui requiert de rester responsable du véhicule.

Pour autant, le constructeur estime que, en conjonction avec la supervision du conducteur, « les données montrent sans équivoque que l'Autopilot améliore significativement la sécurité comparé à une conduite manuelle ». Il précise que c'est le premier accident mortel en plus de 210 millions de kilomètres au pilote automatique, alors que la moyenne américaine est de 150 millions de kilomètres. Mais Tesla compare ici l'incomparable : un kilométrage réalisé essentiellement sur voie rapide, statistiquement plus sûre, à un kilométrage toutes voies confondues.

La sécurité routière américaine a quoi qu'il en soit ouvert une enquête, à laquelle Tesla collabore, et dont les conclusions seront prochainement rendues publiques.

À lire aussi :
Faut-il programmer votre voiture autonome pour vous sacrifier ?
Tesla Model S : j'ai parcouru 1000 km au pilote automatique


03E8000007681263-photo-tesla-model-s-d.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top