Tesla sécurise le stationnement téléguidé, qui s'ouvre ainsi à l'Europe

12 février 2016 à 14h45
0
Tesla sécurise la fonction de stationnement téléguidé de la Model S. Elle devient semblable à celle de la BMW Série 7 et lui donne une chance d'être proposée en France et en Europe.

Tesla va modifier le mode de fonctionnement du stationnement téléguidé, un mois après l'avoir lancé. Il va le rendre plus sûr, suite aux requêtes de Consumer Reports, une association américaine de défense des consommateurs.

Si Consumer Reports s'enthousiasme du développement de la voiture autonome, il ne veille pas moins à la sécurité des consommateurs. Il surveille ainsi d'autant plus près ce marché, en testant les évolutions dès que possible. Il a notamment acheté une Tesla Model S l'année dernière, testé le pilote automatique et contribué à l'instauration de restrictions sur routes secondaires.

Dans la foulée l'association s'est donc penchée ces dernières semaines sur la nouvelle fonction Summon de stationnement téléguidé.

0226000008344190-photo-tesla-model-s-summon-consumer-reports.jpg

Un risque modéré mais inutile

Elle a ainsi repéré une faille : à ce stade il faut appuyer sur un bouton pour démarrer la voiture, puis appuyer une nouvelle fois pour la stopper. Si on fait tomber la clé entre temps ou qu'une notification vient interférer avec l'application mobile, la voiture risque de poursuivre sa route et de percuter quelque chose. C'est que la Model S ne détecte pas certains obstacles trop fins (tel qu'un vélo), trop bas (un sac) ou au contraire trop hauts (une sous-pente), conformément à ce qu'indique Tesla lors de l'activation de la fonction.

Certes, la voiture roule à très faible allure (environ 1,5 km/h), et s'arrête si un obstacle indétectable, tel qu'un trottoir, fait forcer les moteurs, ou si quelqu'un touche les poignées de porte. L'association qualifie donc la sévérité du problème de réduite, mais elle estime que le risque est inutile.

Tesla annonce l'arrivée d'un garde fou

Elle a donc invité le constructeur à passer à ce qu'on appelle un « dead-man's switch », c'est-à-dire à un bouton garde-fou qu'il faut maintenir enfoncé pendant toute la durée de l'opération.

Tout en précisant que ses clients avaient utilisé le stationnement télécommandé des centaines de milliers de fois sans incident, Tesla s'est rapidement exécuté. Consumer Reports applaudit d'ailleurs la réactivité du constructeur. Une mise à jour arrêtera bientôt la voiture dès qu'on relâchera le bouton de la clé ou l'écran de son téléphone.

Le stationnement téléguidé de la Tesla Model S fonctionnera ainsi de la même manière que celui de la BMW Série 7 en Europe. Ce qui permettra peut-être au constructeur de la proposer en France et sur le vieux continent.

0190000008344186-photo-tesla-model-s-summon-consumer-reports.jpg
0190000008344188-photo-tesla-model-s-summon-consumer-reports.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top