Ford : on peut se garer sans les mains, mais pas encore les yeux fermés

Romain Heuillard
Publié le 17 décembre 2015 à 10h50
Jusqu'à la voiture autonome, il n'y a qu'un pas. Elle monopolise l'actualité automobile sur des sites comme le notre. La plupart des constructeurs y travaillent. Mais au fait, de quoi les voitures grand public sont-elles capables à ce jour ?

Ford vient d'annoncer qu'il testerait une voiture entièrement autonome dès l'année prochaine en Californie, mais il ne veut pas griller les étapes pour autant. Il considère qu'avant de vanter le pilote automatique, il faut commencer par familiariser les automobilistes avec les technologies existantes.

Nous avons ainsi assisté à un événement au cours duquel nous avons essayé, en conditions semi-réelles, « les technologies d'aujourd'hui qui feront les véhicules autonomes de demain ».

0226000008285798-photo-ford-active-park-assist.jpg

Se garer sans les mains, mais pas encore les yeux fermés

Avant de confier le volant à sa voiture sur l'autoroute, on peut commencer par le lui confier pour le stationnement. Dans la vidéo ci-contre, notre essai montre qu'on peut d'ores et déjà se garer sans les mains. Mais pas encore, contrairement à ce que Ford prétend, les yeux fermés. Du moins pas avec 100 % de réussite.

Ce raté ne retire rien au fait que l'Active Park Assist, tel que Ford l'a baptisé, peut dès à présent soulager de nombreux automobilistes qui ne sont pas à l'aise avec les manœuvres de créneau ou de stationnement en bataille. Toutefois, en l'état actuel des choses, les conducteurs les plus expérimentés seront certainement plus efficaces en manuel. Et la fonction ne dispensera personne d'apprendre à effectuer ces manœuvres, car elle requiert un minimum de 40 cm de part et d'autre du véhicule, un luxe malheureusement assez rare dans nos villes européennes.


Limiteur de vitesse automatique et freinage d'urgence

Les voitures commercialisées à ce jour disposent déjà de capteurs qui permettront à terme de les rendre autonomes. Et elles les exploitent déjà assez efficacement pour offrir quelques automatismes.

La caméra frontale permet ainsi d'ajuster automatiquement le limiteur de vitesse (mais pas le régulateur) au fil des panneaux de limitation qu'on croise sur la route. Seule limite, comme nous l'avons constaté lors de notre essai, le limiteur intervient sur l'accélérateur, mais en aucun cas sur le frein. Dans de nombreuses situations, le conducteur devra freiner lui-même pour respecter la limitation à temps.


Combinée à un radar frontal longue portée, cette caméra permet également d'offrir un freinage automatique d'urgence à l'approche d'un piéton ou d'une autre voiture. De quoi empêcher les petits accidents ou minimiser la gravité d'accidents plus graves. Une technologie qu'on ne peut donc accueillir qu'à bras ouverts.


Contenus relatifs
Romain Heuillard
Par Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.