Neuralink : Elon Musk veut relier cerveaux et ordinateurs

28 mars 2017 à 09h44
0
Elon Musk est sur terre avec ses Tesla et son amour pour l'énergie solaire ; Elon Musk est dans l'espace avec SpaceX ; Elon Musk est sous-terre avec The Boring Company ; bientôt, Elon Musk sera dans votre cerveau avec Neuralink. La dernière folie du milliardaire visionnaire est en effet digne de la science-fiction la plus pure.

En bref : Elon Musk veut vous transformer en cyborgs et implanter des informations dans votre cerveau, directement, grâce à une interface homme-machine.

Apprendre "façon Matrix" ? Elon Musk dit "oui !"



Selon The Wall Street Journal, la dernière lubie d'Elon Musk s'appelle Neuralink. L'entreprise, qui vient d'être créée par le milliardaire fondateur de SpaceX et Tesla entre autres, vise un domaine bien précis : les neurosciences et, bien évidemment, l'intelligence artificielle. D'ailleurs, Elon Musk avait été l'un des premiers investisseurs de Deep Mind, la start-up spécialisée dans l'IA à l'origine du logiciel AlphaGo qui a été rachetée par Google.

Musk n'aurait toutefois pas l'intention de créer une Intelligence Artificielle avec Neuralink. Il s'agirait de construire une interface homme-machine, qui permettrait d'implanter dans le cerveau des informations. Vous vous souvenez, dans Matrix, de la manière qu'ont les héros d'apprendre les choses, du kung-fu à comment piloter un hélicoptère de l'armée ? C'est un peu le même principe.

01F4000008481410-photo-elon-musk-solarcity.jpg


Une entreprise avant tout médicale ?



Si on se doute qu'Elon Musk, qui estime qu'on devrait tous devenir des cyborgs, rêverait de pouvoir implanter n'importe quelle connaissance dans le cerveau de chacun de nous (imaginez les heures de révisions dont on pourrait se passer... Une simple connexion à l'ordinateur et l'intégralité du cours est mémorisé), cette possibilité reste aujourd'hui du domaine de la fiction. En revanche, on connaît déjà des applications pour ce type d'interfaces.

Plusieurs chercheurs mènent aujourd'hui des expérimentations sur les effets, sur la santé, de la stimulation électrique du cerveau. Les maladies neurodégénératives, notamment, mais également les problèmes tels que les troubles comportementaux ou les troubles obsessionnels compulsifs en tireraient des bienfaits non négligeables. C'est sans doute ce que vise, en premier lieu, Neuralink : selon le Wall Street Journal, l'entreprise, fondée en juillet 2016, est estampillée "entreprise médicale".

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top