Mars : Elon Musk veut concrétiser Interstellar pour sauver l'humanité

le mercredi 28 septembre 2016
Elon Musk a tenu hier une conférence au cours de laquelle il a présenté, comme il aurait présenté une simple voiture, ses plans... pour coloniser la planète Mars !

Après avoir bouleversé le paiement en ligne avec PayPal et la voiture électrique et autonome avec Tesla, Elon Musk souhaite désormais, en substance, rien de moins que sauver l'espèce humaine.

0230000008559924-photo-spacex-interplanetary-transport-system.jpg

Interstellar en vrai


Selon l'entrepreneur iconoclaste, l'humanité a deux issues : « l'une est que nous restions sur Terre et il y aura inévitablement un événement entrainant notre extinction », « l'alternative est de devenir une civilisation parcourant l'espace, une espèce multi planétaire ».

Concrètement, Elon Musk compte coloniser Mars et d'autres parties du système solaire, telles qu'Enceladus, un satellite de Saturne sur lequel la Nasa a récemment découvert un océan propice à la vie.


En somme : Interstellar en vrai. La vidéo promotionnelle publiée hier (ci-dessous) ressemble à une bande annonce pour ce film de science fiction.



100 passagers pour Mars


Pour ce faire, le fondateur de SpaceX mise essentiellement sur des fusées et vaisseaux réutilisables. « Si nous trouvons comment réutiliser efficacement des fusées comme des avions, le coût d'accès à l'espace sera réduit d'un facteur allant jusqu'à cent. C'est vraiment la percée qui permettra de révolutionner l'accès à l'espace. »

SpaceX imagine donc une fusée et un vaisseau pouvant accueillir 100 passagers, baptisés Big Fucking Rocket et Big Fucking Spaceship (littéralement putain de gros propulseur et vaisseau), qui seraient lancés en plusieurs étapes. La vidéo montre un premier lancement portant le vaisseau en orbite de stationnement. Une fois séparé, le propulseur revient sur Terre et redécolle aussitôt avec une citerne de carburant servant à ravitailler le vaisseau en orbite. Ce dernier peut alors se propulser vers Mars, et s'alimenter en électricité à l'aide de panneaux solaires.

03e8000008559914-photo-spacex-interplanetary-transport-system.jpg


Arrivé sur Mars, le vaisseau n'aurait plus de carburant. Pour le retour, SpaceX imagine produire du combustible par synthèse d'eau et de dioxyde de carbone.

La vidéo promotionnelle s'achève sur une vue de la planète Mars colonisée par l'Homme, avec un océan bleu, des continents verts et des nuages blancs.

Elon Musk espère lancer la première mission, baptisée Heart of Gold en référence au Guide du voyageur galactique de Douglas Adams, dès 2022, avec 3 ans d'avance sur les précédentes estimations.

0355000008559916-photo-spacex-interplanetary-transport-system.jpg

0355000008559918-photo-spacex-interplanetary-transport-system.jpg

0355000008559920-photo-spacex-interplanetary-transport-system.jpg

0355000008559922-photo-spacex-interplanetary-transport-system.jpg

0355000008559926-photo-spacex-interplanetary-transport-system.jpg

0355000008559928-photo-spacex-interplanetary-transport-system.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36