Quand Xavier Niel investit dans votre sommeil

0

Xavier Niel et Laurent Alexandre, le fondateur de Doctissimo, ont décidé d'investir 10 millions d'euros dans la start-up Rythm, et sa - déjà - demi-centaine de salariés. Grâce à ces fonds, elle va commencer à lancer son produit auprès de premiers testeurs. Il s'agit d'un casque qui permet de suivre et d'analyser l'activité cérébrale, selon la méthode de l'électroencéphalographie (EEG) en temps réel. Sa promesse est d'améliorer le sommeil.

Jusqu'à présent, les objets connectés dédiés au sommeil se résumaient à des bracelets, des montres et pourquoi pas un matelas, mais ils se limitaient surtout à le mesurer - tant bien que mal -, afin de vous réveiller au moment jugé le plus opportun. En mesurant l'activité cérébrale, le casque Dreem proposé par Rythm est capable de la même chose, mais il va aussi plus loin, car il agit sur la qualité du sommeil.

Neurotechnologie

Le principe de Dreem est le suivant : les capteurs EEG détectent les différentes phases du sommeil. Lorsque le sujet est dans un sommeil profond, ils envoient un « bruit rose » par conduction osseuse. Celui-ci correspond à une fréquence censée maintenir le cerveau dans l'état qui le caractérise en sommeil profond. Le but recherché est de prolonger cette phase du sommeil, durant laquelle l'essentiel de la régénération cellulaire est effectuée.


03E8000008398140-photo-dreem.jpg
Durant la nuit, le casque n'émet aucun signal Wi-Fi ni Bluetooth - Crédit : Rythm.


Au-delà de son rôle à l'échelle individuelle, le bandeau Dreem, s'il se généralise, a vocation à constituer une base de données d'électroencéphalogrammes relatifs au sommeil, qui sera croisée avec celle de malades de Parkinson par exemple, afin de détecter précocement la survenue de pathologies. La société va aussi mener des tests cliniques avec l'Institut de recherche biomédicale des armées sur les habitudes de sommeil anormales.

Aux yeux du docteur Mounir Chennaoui, chef de l'unité Fatigue et Vigilance de l'IRBA, « Dreem va aider ces personnes à mieux dormir, mais en menant ces tests en collaboration avec Rythm, nous allons améliorer nos connaissances sur l'impact du sommeil sur les performances physiques et la récupération ».
Le bandeau est pour l'instant disponible uniquement auprès de 500 bêta-testeurs, au prix de 349 euros.


À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Netflix va accélérer sa production de contenus originaux français en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top