La NASA dévoile un budget en hausse de 6% pour 2020

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
13 mars 2019 à 19h46
0
Astronaute - NASA
© NASA

C'est une réalité qui fait plaisir à entendre : à l'instar d'autres agences spatiales, comme l'ESA, la JAXA, ou la CNSA qui multiplient les projets, la NASA réunit de très larges ambitions pour les années à venir, certainement même plus que tous leurs confrères étrangers réunis.

Retourner sur la Lune et y installer une base, envoyer des hommes sur Mars d'ici deux décennies, propulser des sondes spatiales sur des objets tels qu'Europe ou Encelade : les projets de la NASA sont considérables et pourraient bien marquer une nouvelle fois l'histoire de l'Humanité.

Un budget de 21 milliards de dollars

Et justement, cette semaine la NASA a dévoilé son budget pour l'exercice financier de 2020, il sera de 21 milliards de dollars, soit une hausse de 6 % par rapport à l'an passé. L'agence spatiale américaine a par ailleurs déclaré que ces fonds devraient normalement être suffisant pour poursuivre ses ambitieux programmes de retour sur la Lune et d'exploration humaine de Mars.

Jim Bridenstine, administrateur de la NASA, en a profité pour déclarer : « Ce budget s'appuiera sur nos succès en orbite terrestre basse pour créer une campagne d'exploration durable associant l'expertise de la NASA à celle de nos partenaires commerciaux et internationaux ».

Rappelons en effet qu'outre les partenariats avec SpaceX et Boeing pour les vols à destination de l'ISS, la NASA a scellé un ambitieux partenariat avec neuf entreprises privées pour ses missions futures missions lunaires. Bridenstine poursuit ensuite avec ces mots : « Nous allons continuer à inaugurer une nouvelle ère de vols spatiaux habités alors que nous lançons des astronautes américains sur des fusées américaines en provenance du sol américain pour la première fois depuis 2011 ».

Pas suffisant pour développer le lanceur lourd SLS

Parmi les autres projets de la NASA, on peut bien entendu citer le lancement prochain du télescope spatial James Webb. Maintes fois retardé, il devrait maintenant être prêt pour 2021.

Cependant, s'il y a bien un projet auquel le budget ne pourra pas permettre de répondre favorablement, il s'agit sans doute du lanceur lourd Space Launch System (SLS) que la NASA entend développer pour propulser son vaisseau Orion au-delà de l'orbite terrestre basse. Une nouvelle opportunité pour SpaceX et son Starship Super Heavy actuellement en cours de développement ?

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
scroll top