Programme lunaire de la NASA : SpaceX en bon trublion ?

Matthieu Legouge Contributeur
19 février 2019 à 11h04
0
Lune

Cap sur la Lune pour la NASA. La célèbre agence spatiale vient en effet de faire un pas de plus qui confirme sa stratégie de retourner sur la Lune, objectif principal de l'agence depuis le début de l'ère Trump et la signature de la Space Policy Directive 1, en 2017.

Avec le lancement de son appel à projet destiné au secteur privé pour la conception d'un atterrisseur lunaire, ainsi que son ambitieux partenariat CLPS - Commercial Lunar Payload Services - annoncé en décembre dernier, la NASA affirme sa volonté de retourner sur la Lune « le plus vite possible ». Seulement, les plans de l'agence, notamment la conception de son lanceur SLS, de la station spatiale lunaire Gateway, ainsi que d'un atterrisseur lunaire, pourraient bien se voir perturber par un innovant trublion : SpaceX.

Nasa - voyage lunaire 2028
© NASA

Pourquoi Super Heavy Starship (BFR) supplantera le projet de la NASA ?


Nombre de sociétés privées sont déjà sur les starting-blocks pour répondre à cet appel d'offres de la NASA : Boeing, Blue Origin, Moon Express, ou encore Astrobotic et Lockheed Martin. Néanmoins, le travail de développement actuellement en cours du côté de chez SpaceX, à Boca Chica au Texas, pourrait bien compliquer les plans de l'agence spatiale américaine.

L'entreprise spatiale du fantasque Elon Musk travaille effectivement sur son BFR - récemment renommé Super Heavy Starship - un lanceur lourd 100 % réutilisable surmonté d'un vaisseau spatial qui permettra peut-être de voyager jusqu'à Mars. Startship Hopper, son prototype, est déjà pratiquement assemblé pour un premier vol d'essai.

Des voyages vers la Lune avant 2028


Dans les faits, Starship Super Heavy pourrait donc être disponible assez rapidement, bien avant la date de 2028 prévue dans le planning de la NASA pour envoyer des astronautes sur la Lune. D'autre part, le vaisseau spatial mis au point par SpaceX ne nécessitera pas la construction d'une station orbitale lunaire en vue d'être utilisée comme une « passerelle » pour les voyages Terre-Lune, bien que celle-ci puisse tout de même se révéler utile. En outre, même si la date de lancement parait légèrement optimiste, SpaceX a déjà passé un contrat avec un milliardaire japonais afin d'emmener un groupe d'artistes en orbite autour de la Lune en 2023 !

Elon Musk pourrait bien répondre à l'appel d'offres de la NASA en proposant cette solution. L'agence spatiale américaine pourrait alors se voir dans l'obligation de réviser ses plans, car si SpaceX peut organiser des voyages directs à destination de la Lune avant 2028, faut-il construire Gateway, la petite station spatiale lunaire qui est censée servir d'escale pour les voyages entre notre planète et son satellite ?

Source : The Hill

6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top