Mr Stevens, le navire de SpaceX, très proche d’un essai de récupération de coiffe réussi

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
04 février 2019 à 12h17
4
spacex-mr-steven-914x557.jpg
Mr Stevens © SpaceX

Alors que le système de récupération du premier étage de Falcon 9 a déjà fait ses preuves, SpaceX espère bientôt être en mesure de récupérer également les coiffes de son lanceur. Dans son dernier essai, le navire Mr Stevens était à deux doigts de parvenir à recevoir une partie de la coiffe dans son filet, manque de bol ce n'est pas encore pour cette fois-ci !

À quand une tentative réussie pour Mr Stevens ?

Mr Stevens, le navire de récupération des coiffes des fusées de SpaceX, n'était à vraiment pas grand-chose de récupérer la demi-coiffe avec son large filet tendu dans l'air à l'aide de ces quatre bras en acier. Pourtant larguée à l'aide d'un hélicoptère dans le cadre d'un test de récupération, la demi-coiffe a bel et bien touché le filet de Mr Stevens avant de rejoindre les eaux salées de l'océan Pacifique. La vidéo ci-dessous, publiée par SpaceX sur Twitter nous montre le déroulement des opérations, mais surtout à quel point cette tâche qui nous semble abordable se révèle finalement assez complexe à mettre en œuvre.



Cette difficulté provient surtout du fait que les coiffes doivent être récupérées sèches, hors de l'eau. Effectivement, le contact avec l'eau salée est extrêmement corrosif, notamment pour les éléments sensibles qui constituent la coiffe. Bien que le repêchage en mer soit la solution la plus facile, SpaceX tente de développer une alternative afin de récupérer des coiffes réutilisables et en bon état de fonctionnement. Séparé en deux au moment de libérer sa charge utile, les demi-coiffes sont ralenties et guidées par des parachutes équipés de GPS. SpaceX espère être en mesure de récupérer les deux parties de la coiffe en déployant deux navires Mr Stevens à chaque lancement de Falcon 9.

Un élément couteux et difficile à produire

La coiffe est un élément essentiel puisque c'est elle qui protège la charge utile lors de la traversée de l'atmosphère terrestre du lanceur. Seulement, elle représente un coût important, environ 6 millions de dollars (10 % du coût total du lanceur), mais est surtout assez difficile à produire. SpaceX entend être en mesure de récupérer jusqu'à 50 % des coiffes de ses lanceurs dans les années à venir.

Notons tout de même que l'entreprise américaine semble ici très proche de la réussite. Alors que les premiers essais de récupération de coiffe avaient manqué leur cible de plusieurs centaines de mètres, il n'était plus question que de quelques centimètres dans ce dernier essai, la coiffe touche même le filet avant de glisser dans l'océan !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
0
bonzour
c’est Ariane espace et d’autres fabricants et lanceurs de fusée qui doivent se faire dessus.
Niverolle
Pas vraiment, non.<br /> Ariane se taille toujours autant la part du lion sur le marché des gros satellites géostationnaires (ils ont signés 8 des 10 contrats fermes qui étaient ouverts à la concurrence en 2018). Et pendant le même temps, la Chine a dépassé les USA en nombre de lancements…<br /> D’ailleurs, il y a de plus en plus de lanceurs (ainsi que de pas de tirs) en activités dans le monde (sans parler des mini lanceurs). Et de grosses pointures sont annoncés, comme Ariane 6, New Glenn, Vulcan, H-3, GSLV M3, Angara A5, …
Fulmlmetal
Ca fait deux fois qu’ils échouent à 50m près, et par bonne météo.<br /> Ca montre bien que la récupération de ces coiffes est très complexe et hasardeuse car il y a trop de variable instable (vague, vent, marée, portance). Au mieux ils en récupéreront que 1 sur 10, pas de quoi faire peur à Arianespace.
yvesl
ça foire lamentablement sur la vidéo
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Les US enregistrent les empreintes vocales des prisonniers sans leur consentement
SAP se restructure et supprime 4 400 emplois (mais va aussi embaucher)
Audi : l'e-tron GT apparaît dans un spot publicitaire lors du Super Bowl LIII
La PS5 pourrait bien être rétrocompatible avec tous les jeux, jusqu'à la PS1
Tous les soirs, les plateformes de streaming sont la 4e ou 5e chaîne de télé en France
Sony publie des résultats décevants pour le T3 2018, avec une PS4 en fin de vie
L'iPhone XI aurait 3 objectifs photo mais pas de capteur 3D laser (ce sera pour l'iPhone XII)
🔥 Bon Plan : RED by SFR, Free Mobile, B&You, notre sélection de promos sur les forfaits
ExpressVPN publie les résultats de l’audit de sécurité de son extension
Microsoft : les Chromebooks seraient les
Haut de page