La prochaine mission de la NASA, prévue en 2023, va étudier l'origine de notre Univers

18 février 2019 à 07h57
0
Nasa

La NASA cherchera à percer les origines de notre Univers à travers une mission visant à étudier plus de 100 millions d'étoiles et 300 millions de galaxies. Coup d'envoi de ce gargantuesque projet : 2023.

Nouveau grand chantier à l'horizon. La National Aeronautics and Space Administration se prépare à lancer une nouvelle mission d'envergure dont l'objet sera d'étudier les origines de notre système solaire. Spectro-Photometer for the History of the Universe, Epoch of Reionization and Ices Explorer, ou plus simplement SPHEREx, débutera en 2023, apprend-on dans un communiqué de presse officiel.

Trouver de l'eau et des molécules organiques

A terme, et au cours du projet, les équipes scientifiques de l'agence américaine rassembleront les données de 100 millions d'étoiles de notre galaxie, la Voie lactée, pour rechercher de l'eau et des molécules organiques. Mais également 300 millions de galaxies, dont certaines se situent si loin que leur lumière met 10 milliards d'années à atteindre la Terre.

« Cette incroyable mission constituera une banque de données unique pour les astronomes », s'enthousiasme Thomas Zurbuchen, administrateur associé de la direction de la mission scientifique de la NASA. Et de poursuivre : « Elle fournira une carte galactique jusque-là jamais réalisée, qui contiendra les "empreintes digitales" des premiers instants de l'histoire de notre univers ». Une nouvelle carte notamment constituée de 96 bandes de couleurs.

Une mission soutenue par d'autres agences

« Nous aurons de nouveaux indices sur l'un des plus grands mystères de la science : qu'est-ce qui a fait que l'Univers s'est étendu aussi rapidement - en moins d'une nanoseconde - après le Big Bang ? ». Une question à laquelle l'organisme tentera de répondre, en utilisant par exemple la lumière proche infrarouge pour observer le ciel tous les six mois.

La NASA ne sera pas seule pour parachever ce projet. Si James Bock du California Institute of Technology (Caltech) de Pasadena, en Californie, mènera les travaux, d'autres collaborateurs se joindront à lui pour le soutenir, comme le constructeur et équipementier spatial Ball Aerospace (Broomfield, Colorado) et l'agence de l'astronomie et des sciences spatiales de la Corée du Sud. Pour, on l'espère, des trouvailles toujours plus surprenantes et excitantes.



Retrouvez tous nos actus, dossiers et diaporamas sur l'astronomie et la conquête spatiale !

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Derniers actualités

Apple : obtenez les derniers AirPods à moindre coût grâce à ce code promo
Les aspirateurs robots de chez Midea seront bientôt en promo ! Découvrez leurs fonctionnalités incroyables !
Le Samsung S21 dans sa version ultra est à moins de 650€ !
Spotify veut vos réactions sur ses playlists, et en audio, s'il vous plaît !
Une tablette et sa station d'accueil à prix cassé ça vous dit ?
Sennheiser RS 120-W : la révolution Bluetooth LE Audio débarque sur les casques TV
Les Reels sont maintenant publiables simultanément sur Instagram et Facebook
Cette souris gamer signée Razer descend à un prix jamais vu chez Amazon !
Préparez au mieux votre rentrée avec cette offre sur le PC Acer Aspire 3
Beats a créé des intras sans-fil édition Kim Kardashian, pour
Haut de page