La prochaine foulée humaine sur la Lune sera en 2028, presque 60 ans après Armstrong

16 février 2019 à 20h00
13
Nasa Lune

Cette fois, il ne s'agira pas uniquement de marcher sur la Lune, d'y déposer un drapeau et de rentrer.

« Lorsque nous irons sur la Lune, nous allons rester ». Voilà ce qu'a déclaré Jim Bridenstine, un administrateur de la NASA.

Dès 2024, la NASA voudrait envoyer un premier engin sur la Lune

La NASA accélère les choses, car l'objectif est de retourner sur la Lune « le plus vite possible ». Si jusque-là, cela se tient parfaitement aux envies de Donald Trump, un premier essai sera effectué dès 2024. Il s'agira de déposer un vaisseau sans pilote sur la Lune. Puis en 2026, un second essai consistera à construire une petite station spatiale qui sera placée en orbite lunaire.

Un appel d'offres a été lancé par la NASA, et les sociétés privées ont un mois pour y répondre et proposer leurs concepts. Une sélection sera faite d'ici le mois de mai afin que plusieurs entreprises se lancent sur la phase d'étude et de développement qui durera six mois. En fonction de leur progression, deux d'entre elles seront retenues pour la conception du matériel qui sera envoyé sur la Lune dès 2024.

En 2028, les astronautes retourneront sur la Lune

Apollo 17, datant de 1972, est la dernière mission à avoir emmené des hommes sur la Lune. 56 ans après, l'objectif est d'installer une station permanente afin de « faire des allers-retours avec des humains ». Le plan prévoit que quatre astronautes passent jusqu'à une semaine sur notre satellite.

Cette annonce de la NASA intervient peu de temps après celle de l'Agence spatiale européenne qui, de son côté, espère un voyage en 2025 afin d'effectuer des opérations minières.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
0
avandoorine
Franchement je vais attendre de voir c’est encore loin, et pour l’instant la NASA n’a toujours pas de lanceur pour ce projet même si le SLS est en cours de conception il est encore loin d’avoir volé.
MrCroa
SLS sera à peine sorti qu’il sera supplanté par le lanceur lourd de SpaceX. Si j’étais la NASA j’arrêterais les frais.
PCychologue
Bizarre, chaque année des promesses en milliards de dollars dans X années…<br /> Arrivée l’année de toutes les promesses, on en refait d’autres pour dans X années…<br /> Soit disant dans les années 60-70’s, les missions se sont enchaînées, avec des technologies balbutiantes, et là on demande à des sociétés privées de réfléchir aux matériaux et comment y aller !<br /> Ils prennent les gens pour des buses… L’espoir et le rêve (cauchemar américain en fait) font vivre les esprits sans but…
rexxie
L’homme est une drôle de bête, dans les années 60-70, les 'ricains devaient montrer à la face du monde qu’ils pissaient plus loin que les soviétiques. C’était une très forte motivation , en pleine guerre froide.<br /> Faut être bien désinformé et ignorant pour croire que nous ne sommes pas allés sur la lune. (Elle n’est pas plate, en passant… )
fawaz
Le budget qu’ils y ont englouti à l’époque est d’ailleurs sans équivalent à l’heure actuelle
taist
pour aller sur la lune maintenant, il faudra absolument une coalition de pays pour financer un tel projet, et ça, c’est loin d’être fait !
ventrebleu34
@ MrCroa<br /> Merci monsieur l’ingénieur, de nous éclairer de votre science infuse ,que serait le péquin moyen sans vos lumières…!!!
jedi1973
oui des promesses, toujours de promesses…Tous les 10ans, on nous promet un voyage sur la lune pour dans 10ans … mais rien n’arrive !!! Comme les supers batteries avec super capacité qui se rechargent en 3 minutes !!!
jason56
C’est un non sens il n’y a rien à faire sur la lune. Développons plutôt des moteurs rapides pour aller explorer les lunes de Jupiter ou Neptune qui pourraient habiter de la vie, plutôt que de refaire ces grosses fusées qui noua emmèneraient sur un caillou aride.
HunterAlex
Oh que si, la lune a un énorme intérêt. La lune sera justement notre base de lancement vers les autres planètes. Sans ça, on continuera à consommer 95% du carburant uniquement pour échapper à l’attraction terrestre.
PierreKaiL
C’est même étonnant que le projet n’ai pas été lancé avant, la conquête de l’espace doit commencer par une base sur la lune, cela parait tellement évident
Anadrol
Il faut se rappeler que la conquête de la lune était en fait de la recherche militaire déguisée (missiles intercontinentaux etc)… c’était une façon de faire accepter au peuple de telles dépenses, et d’impressionner les autres pays.
molotofmezcal
Ce qui a changé par rapport au programme Apollo, c’est que maintenant la commercialisation de vols habités et d’un certain tourisme est envisageable. Ca ne présage pas forcément que du bon, mais pour le financement et le progrès technique ça peut être intéressant.<br /> Quand on voit ce qu’a réalisé SpaceX en partant d’à peu près rien, si en plus il y a un marché et une concurrence les avancés risque d’être considérables (surtout en comparant aux dernières 50 années…)
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Twitter pourrait lancer une fonctionnalité permettant de clarifier un tweet
Ai-Da, le robot ultra-réaliste qui sait dessiner
Véhicules électriques : 700 millions d’euros débloqués par la France
Les AirPods 2 seraient plus coûteux (mais plus mélodieux)
LEGO réinvente le jeu en alliant construction et réalité augmentée
Antitrust : l'Inde aussi a Google dans le collimateur
Le gouvernement dévoile son plan en 10 points pour lutter contre le harcèlement en ligne
Amazon et General Motors pourraient investir dans les pick-ups électriques Rivian
La formation des adultes doit évoluer pour se préparer à l’automatisation, pour l'OCDE
Haut de page