La NASA compte renvoyer des astronautes sur la Lune dans moins de 10 ans

30 août 2018 à 12h08
0
Buzz Aldrin et drapeau des Etats Unis D'Amérique Lune
Peut-être que cette fois, ils ne seront pas obligés de faire les photos en studio ![/TROLL]

A l'occasion d'une présentation de ses objectifs d'exploration spatiale pour la prochaine décennie, la NASA a indiqué vouloir de nouveau envoyer l'Homme sur la Lune. À l'horizon 2026, pas avant.

L'agence gouvernementale américaine a détaillé son programme de construction d'une station spatiale en orbite autour de la Lune. Le programme prévoit dans ce cadre d'amener des astronautes à fouler de nouveau le sol lunaire... en 2026 !

Le Lunar Orbital Platform-Gateway, passerelle vers la Lune

Le dernier homme à avoir marché sur la Lune est Eugene Cernan, le 14 décembre 1972. Depuis cette date, l'Homme n'est plus retourné sur l'astre lunaire. 12 hommes seulement ont fait ce « grand pas pour l'humanité », amis ils pourraient bien être plus nombreux à l'avenir.

Première étape pour y parvenir : la construction du poste avancé d'exploration, le Lunar Orbital Platform-Gateway. Cette mini station spatiale capable d'accueillir quatre personnes devrait commencer à être assemblée en 2022. Elle sera un « avant-poste », pour explorer ensuite Mars, ses satellites, des astéroïdes, mais aussi la Lune. Son fonctionnement devrait être effectif en 2024.

Plusieurs missions essentielles avant de marcher sur la Lune

Plusieurs missions vont être lancées dans les années à venir : EM-1, EM-2, ou encore Europa Mission. EM-1 va permettre de lancer le module Orion, inhabité, vers la Lune. EM-2 sera une mission confiée à des astronautes avec un vol autour de la Lune. Enfin, Europa Mission est une initiative pour explorer une des lunes de Mars.

Ensuite, en 2024, EM-3 devrait être organisé, avec l''envoi d'astronautes dans la station Gateway... et la possibilité de marcher sur la Lune. Il faut toutefois que des équipements soient développés pour permettre ensuite d'aller et revenir sur la Lune. Un module d'atterrissage doit notamment être mis au point, et des robots d'exploration dédiés sont à l'étude. Des partenariats avec des structures privées sont possibles pour développer toutes ces technologies.

2026 semble être la date la plus probable pour revoir une personne sur la Lune. Donald Trump, qui pousse le développement de la NASA et qui n'a jamais caché son intérêt pour le spatial, ne devrait donc pas voir un homme marcher à nouveau sur la Lune durant son mandat, ni même son second si ce dernier est réélu. Il avait pourtant évoqué à demi-mot cette possibilité lors d'échanges informels avec des astronautes de la station ISS...

32
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium est dispo au téléchargement
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC
La technologie va-t-elle sauver le monde ou le détruire ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top