Trump aurait proposé un "budget infini" à la NASA pour envoyer des astronautes sur Mars

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
24 janvier 2019 à 15h13
29
Donald Trump NASA
© New York Magazine

On le sait bien, la conquête spatiale est un sujet central pour de plus en plus de pays. Donald Trump lui-même n'a jamais caché sa fascination pour l'espace, et a récemment indiqué qu'il souhaitait accélérer le cours des événements pour le voyage sur Mars. Le président américain aurait ainsi fait une proposition... intrigante à la NASA.

Cette nouvelle déclaration rapportée par le New York Magazine est tirée du livre Team of Vipers: My 500 extraordinary days in the Trump White House, rédigé par Cliff Sims, l'ancien conseiller spécial du président. Dans cet ouvrage, l'auteur lève le voile sur les nombreuses facettes de Donald Trump. Il revient notamment sur la passion de ce dernier pour la conquête spatiale. Il aurait développée cette fascination suite à un entretien téléphonique avec l'équipage de la station spatiale internationale en avril 2017.

Trump veut offrir un budget quasi illimité à la NASA

Suite à cet appel, le président a appuyé son souhait de permettre à la NASA d'envoyer ses équipes sur Mars le plus rapidement possible. Ainsi, Trump aurait eu un échange assez surréaliste avec Robert Lightfoot Jr., le dirigeant de l'administration nationale de l'aéronautique et de l'espace. Juste avant de s'entretenir avec les membres de l'ISS durant un entretien diffusé à la télévision américaine, Donald Trump aurait appelé Lightfoot pour lui demander s'il serait possible d'envoyer des hommes sur Mars très bientôt.

Une requête abrupte qui « sortait de nulle part », d'après Cliff Sims. Trump aurait également déclaré : « Mais si je vous donne tout l'argent dont vous pourriez avoir besoin pour le faire ? Et si nous faisions décoller le budget de la NASA et que vous vous concentriez entièrement là-dessus plutôt que sur ce que vous faites actuellement ?  »

Trump veut prendre les choses en main

Malheureusement pour l'ambitieux président des USA, la NASA s'est montrée assez frileuse à cette idée. En effet, Lightfoot a pointé du doigt des problématiques logistiques majeures qui ne permettraient pas de mener à bien la mission en si peu de temps. D'après Sims, Trump était visiblement déçu de cette réponse. Durant le fameux entretien télévisé avec l'équipage de l'ISS, le président est revenu sur ce sujet avec l'astronaute Peggy Whitson. Cette dernière a également mentionné des défis technologiques importants.

Pour couronner le tout, Donald Trump a alors répondu qu'il voulait des astronautes sur Mars « durant son premier mandat ou, au pire, durant son (hypothétique) second mandat ». Il a ensuite terminé en annonçant qu'il comptait bien accélérer l'avancement de ce projet. De quoi lancer une nouvelle course à la montre, comme celle d'Apollo dans les années 60 ?

Source : New York Magazine
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
29
0
Keorl
Durant son premier mandat … ce type prouve une fois encore qu’il est un gamin débile. Ça laisserait moins de 2 ans pour envoyer des hommes sur Mars, incluant le temps de conception des technologies, vaisseaux, le temps de construction, les essais, la formation des gars qui vont partir, les missions préalables permettant à la fois d’éprouver le procédé avant de mettre des vies en jeu mais aussi de déposer pas mal de matériel sur place, ou encore bien sûr le temps de trajet de plusieurs mois. Mais tout ça, le capricieux aux capacités de raisonnements limitées, il ne peut pas comprendre.
obyoneone
encore faut il survivre aux radiation en dehors de la ceinture
Winpoks
Il n’a pas dit vivant pour les astronautes.
NOXteam
Et si trump devenait le premier homme sur mars? La classe hein !
yAAm
Je pense au contraire qu’il a un raisonnement un tout petit peu plus en relief que le votre. Déjà il n’ignore pas les effets d’annonce, il est probable également qu’il évalue la capacité qu’il pourrait avoir à fédérer la NASA et par influence tout une partie de la communauté scientifique autour d’un projet, car c’est précisément la clientèle qui lui fait défaut aujourd’hui. Le fait qu’on puisse y aller ou pas, l’intérêt que ca représenterai au delà de l’aspect géopolitique (citroën 2.0) dans la conquête spatiale, il est probable également qu’il s’en soucie peu.<br /> En revanche on a tous noté que le black-out a fait apparaître de grandes tensions à la NASA, peut être plus qu’à la sécurité aéroportuaire. Donc il existait une opportunité de séduire la clientèle intellectuelle bien pensante à peu de frais, sauf pour le contribuable.
Yves21_haut
De toute manière, il est grand temps de sortir du berceau…
chabgyver
Et Macron, pourquoi il ne lance pas un tel projet, puisque Trump veut envoyer des gens sur Mars, envoyons des gens sur Vénus, soyons fous puisque c’est la mode.
enhancer
Vous savez comment un devient un milliardaire à la tête de l’un des pays les plus puissant ? En étant sous-estimé par tout le monde
cliclem
Il s’imagine certainement président de la future colonie martienne et initiateur de la terraformation de mars… perspectives extrêmement lucratives à long terme sur le papier…
LeGrosWinnie
Vu son âge il ne sera plus là pour le voir et encore moins pour le faire.
gnagnagna
Les radiations, mais oui, personne n’y avait songé avant vous! Du fond du coeur MERCI !
eykxas
Ben justement, en dehors de la ceinture, il y a beaucoup moins de radiation puisque en dehors du champ magnétique de la terre qui “retient” les particules.<br /> Les astronautes qui ont été le plus exposé ont reçu une dose de radiation d’environ 2 millisieverts. des problèmes pourrait se rencontrer pour des doses entre 20 et 100 millisieverts. Mais avec les technologies d’aujourd’hui, les astronautes sont beaucoup mieux protégé qu’avant, donc la ceinture de van allen est un faux problème. (principalement relayé par les “anti-alunissage”.)
yvesl
en étant déjà millionnaire au départ?
PCychologue
Des technologies trop dangereuses<br /> Qu’en pensent ceux qui ont déjà mis les pieds dans l’espace et pas seulement envoyé une voiture de luxe dans les étoiles ? Et bien de ce point de vue, il y a quand même moins d’optimisme.<br /> Celui qui brise la bonne ambiance générale, c’est Chris Hadfield. Si vous ne le connaissez pas, c’est un Canadien qui a déjà été trois fois dans l’espace. Ancien pilote de chasse, il commandait même la Station spatiale internationale pendant son dernier voyage. Vous avez vu l’interprétation de Space Oddity à 400 km d’altitude ? C’est lui.<br /> Bref, il sait à peu près de quoi il parle. Interrogé par Business Insider dimanche 17 juin, il considère que dans les conditions actuelles, ce serait trop long et surtout trop dangereux.<br /> Tout reste encore à inventer<br /> Il a donné pour le média américain son avis sur trois fusées : BFR (SpaceX), SLS (Nasa) New Glen (Blue Origin). Les trois lanceurs sont censés pouvoir envoyer sur Mars un vaisseau rempli d’astronautes. Sa réponse ? « Personnellement, je pense qu’aucune de ces trois fusées ne va emmener quelqu’un sur Mars. » Les fusées seraient trop primitives. Conséquence ? Selon lui, il vaut mieux en rester aux robots comme Curiosity pour l’instant.<br /> Pour que la situation change, il faudrait tout simplement une nouvelle technologie selon lui. Quelque chose qui n’a pas encore été inventé ni même imaginé sur un coin de table. Mais, la perspective n’est pas vraiment effrayante selon lui. « Cela peut sembler bizarre, mais nous avons réussi à trouver comment utiliser l’électricité et à comprendre comment fonctionnent les électrons. Cela semblait fou et ça a révolutionné notre vie et nos transports. Alors qui sait ? »<br /> Il faudra donc peut-être prendre votre mal en patience avant de poser le pied sur la planète rouge…<br /> Question… Avec une technologie censée être au top et qui est insuffisante pour mener des hommes sur Mars, comment d’autres ont fait à une époque où l’électronique et l’informatique était à des balbutiements pour envoyer des hommes sur la lune et revenir tranquillou… Et avec quel énergie, carburant ?
lsi
Heu … franchement n’importe quoi !<br /> C’est le bouclier magnétique terrestre qui protège les astronautes dans la station spatiale internationale.<br /> En dehors du champs magnétique terrestre, les radiations solaires seront bien présentes pour les astronautes. Et il n’y a rien qui existe actuellement pour s’en protéger.
Nmut
Si, c’est un vrai problème pour le voyage vers Mars de par sa durée. Un voyage Terre-Lune aller-retour se fait en un peu plus d’une semaine mais pour Mars, c’est au minumum 300 jours au total (et près de 500 si on ne va pas plus vite que ce que l’on sait faire actuellement). Ce n’est pas la même limonade!
Al_Jardine
C’est les Mexicains qui vont payer…?
bmustang
“trump president” est irréaliste et pense qu’avec le fric! tout est possible et maintenant ? Au rang qu’il est! Il est comme notre jupiterien qui s’était imaginé des tas de trucs avec nos imp^^ots partout et qu’on allait dire AMEN… mégal(o) vous pensez?
alexmirage
Rends toi moins bête , vas voir ceci <br />
Quicky12
Ce que je trouve incroyable moi aujourd’hui au vu de la plupart des commentaires, c’est la résignation qu’il existe dans les esprits et le sentiment que rien n’est possible. Le premier vol de l’homme dans l’espace à eu lieu en 1961. À l’époque les ordinateurs n’existaient pas, les simulations numériques n’existaient pas. Le développement de l’informatique est justement en grande partie la résultante des programmes spatiaux. En 1962 Kennedy fixe comme objectif d’aller sur la lune dans les 10 ans…personne ne s’est moqué de lui à l’époque. Pourtant, cet objectif était beaucoup moins ambitieux que d’envoyer un homme sur mars dans les 7 ans. On partait d’une feuille blanche à l’époque, on était obligé de construire un prototype pour vérifier que ce qu’on a prévu allait marcher…On pouvait faire de Cao, de modélisation informatique ou de simulation. Et tous les calculs étaient fait à la main et à la règle à calcul…que s’est il passé? En 7 ans , c’est à dire 1969 un homme marchait sur mars…Ce qui est incroyable dans notre époque c’est que rien n’est jamais possible…des qu’un changement ou une évolution est proposé…On dit ce n’est pas possible et on se moque de celui qui propose dans tous les domaines…quel regression
Quicky12
Ce que je trouve incroyable moi c’est l’esprit de résignation qui existe aujourd’hui
Quicky12
Ce que je trouve incroyable moi aujourd’hui c’est l’esprit de résignation
mte
T’inquiète pas, il ne t’a pas attendu pour savoir le défi que ça représente. C’est avec des ambitions de cet ordre que Kennedy a lancé le plan pour la Lune. Entre l’annonce et les faits, il ne s’est passé que 7 ans… Et il n’est pas certain que les défis technologiques par rapport à ce dont on disposait, étaient plus faciles que ceux d’aujourd’hui pour aller sur Mars.<br /> Les USA avaient même prévu le premier homme sur Mars pour 1985 !!! Mais la guerre froide était gagnée, il n’était plus intéressant de dépenser des fortunes pour passer devant la Russie, et les financements ont cessé. Et le projet reporté à une date indéfinie…
BetaGamma
Pas sr que cela se soigne !
Guillaume1972
Pour survivre aux radiations, un simple feullle de metal suffit. Suivant le type de rayonnements, ceux peuvent etre stoppés par une simple feuille de papier, quelques centimetres de plomb ou de béton.
Guillaume1972
Oui, tu as raisons, si on avait dit à quelqu’un de 1959 que 10 ans plus tard des hommes iraient sur la Lune, on l’aurait certainement pris pour un fou, de même que si en 1972, on aurait dit à quelqu’un que plus de 45 ans plus tard aucun homme ne serait retourné sur la Lune, on l’aurait aussi pris pour un fou.
Guillaume1972
Une feuille de papier pour arreter les rayonnements alpha, une feuille d’aluminium pour les rayonnements bêtas, etc…
lecter
Trump n’as aucun pouvoir sur le budget de la nasa, c’est le congrès qui le vote, et tout le monde est tomber dans le panneau de cet article anti Trump, je déteste ce mec, mais c’est pas pour autant qu’il faut gober n’importe quoi, article fake news qui ne sera pas censuré… On se demande bien pourquoi… Clubic et ses lecteurs arriérés me dégoûtent de plus en plus…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Samsung : un « Neuro Game Booster » pour optimiser les performances gaming de son Galaxy S10
Aurora Station : un hôtel de luxe sera mis en orbite autour de la Terre d'ici 2021
En 2020, tous les iPhone pourraient passer à l'OLED
Google, Facebook et Microsoft ont parrainé un événement niant le dérèglement climatique
Tesla : pour contrer les actes de vandalisme, Elon Musk annonce un mode sentinelle
John McAfee veut devenir président des USA en exil grâce à des « clones masqués »
Amazon lance Echo Input, pour ajouter Alexa à n'importe quelle enceinte externe
Un système de programmation pour les enfants malvoyants développé par Microsoft
IBM dépasse les estimations financières au Q4 2018, mais ses revenus continuent de chuter
Apple devrait (enfin) sortir son AirPower en 2019
Haut de page