Missions spatiales : que va-t-il se passer autour de la Lune en 2019 ?

Par
Le 08 janvier 2019
 0
lune

Alors que 2018 a été une année particulièrement riche pour le domaine aérospatial, il aura fallu attendre ce début d'année 2019 pour voir les ambitions lunaires de la Chine se concrétiser une nouvelle fois avec l'alunissage de Chang'e4.

Les agences spatiales européennes et américaines (ESA et NASA) ont elles aussi de beaux projets concernant notre satellite et ce ne sont pas les seules ! Alors que va-t-il se passer cette année autour de la Lune ? La réponse dans notre article.

Un coup d'œil sur 2018

L'année 2018 fut riche, très riche en prouesses, émotions et accomplissements, comme nous l'avons résumé récemment dans notre rétrospective spatiale.

« Amarsissage » d'InSight pour la NASA, largage de deux petits rovers sur l'astéroïde Ryugu dans le cadre de la mission Hayabusa2 de la JAXA, lancement de BepiColombo et réussite de la mission OSIRIS-REx pour l'ESA. Sans oublier les 112 lancements spatiaux qui ont eu lieu cette année dans 8 pays différents, SpaceX a d'ailleurs battu un record en réalisant pas moins de 21 lancements en 2018 !

Les projets lunaires pour 2019

2019 sera certainement une année placée sous le signe de la Lune et le début d'année commence déjà fort avec l'atterrissage de Chang'e 4. Le module chinois d'exploration de la face cachée de la Lune a atteint avec succès le cratère Von Kármán, site choisi pour l'éventuelle présence de matériaux anciens provenant du manteau lunaire.

L'administration spatiale chinoise devrait également lancer en 2019 la mission de retour d'échantillon Chang'e 5. Initialement prévu pour 2017, ce projet a finalement été repoussé à 2019 en raison d'une défaillance du lanceur lourd Longue Marche 5. Rappelons que ce lanceur est, à l'heure actuelle, le seul à pouvoir réaliser le voyage de Chang'e 5, puisque sa masse au lancement atteint les 8 tonnes, soit plus du double de la mission Chang'e 4, lancée par un Longue Marche 3B.

L'Organisation indienne pour la recherche spatiale (ISRO) est aussi sur de bons rails puisqu'elle devrait lancer sa mission Chandrayaan 2 le 30 janvier 2019. Cette mission comporte un orbiteur, un rover ainsi qu'un atterrisseur et devrait alunir près des cratères Simpelius N et Manzinus C, situés au Pôle Sud de notre satellite naturel.

Enfin, différents projets sont également sur une bonne voie pour se concrétiser. C'est notamment le cas du module allemand ALINA qui devrait transporter deux rovers - les Audi Lunar Quattro mis au point par le célèbre fabricant automobile - près du site d'atterrissage d'Apollo 17. Le lancement pourrait se faire grâce à un lanceur de SpaceX

SpaceIL, une société israélienne à but non-lucratif, lancera aussi son atterrisseur, nommé Beresheet, grâce à SpaceX et sa Falcon 9, le 13 février 2019.

Pour terminer, Moon Express devrait lancer deux missions en 2019 incluant MX-1 E et le Lunar Outpost MX-3, et cela grâce à la fusée Electron de Rocket Lab. Quant à Team Indus, la société d'aérospatiale privée basée en Inde devrait être rejoint par les équipes de Synergy Moon et Hakuto pour tenter d'obtenir un contrat de lancement pour 2019.

Les dernières actualités Conquête spatiale

scroll top