Lancement imminent de BepiColombo, première mission vers Mercure

10 octobre 2018 à 13h48
0
BepiColombo ESA.jpg

La mission BepiColombo sera lancée dans la nuit du 19 au 20 octobre 2018 depuis le port spatial de Kourou, en Guyane française.

BepiColombo devrait marquer l'histoire de la conquête spatiale, puisqu'il s'agit de la première mission européenne à destination de Mercure, planète la plus petite et la moins explorée du système solaire interne à ce jour.

Une mise en orbite autour de Mercure prévue pour 2025

Baptisée d'après l'ingénieur Giuseppe Colombo, surnommé « Bepi » par ses proches, cette nouvelle mission est le fruit d'une collaboration entre l'Agence spatiale européenne (ESA) et l'Agence japonaise d'exploration aérospatiale (JAXA). La mission récoltera des informations sur la formation et l'évolution des planètes qui gravitent à proximité de leur étoile.

Le 20 octobre prochain à 3h45 heure française, deux orbiteurs scientifiques décolleront de Guyane. La première sonde, qui sera la plus proche de la planète, est européenne. Elle embarque 11 instruments qui vont permettre de cartographier la surface et mesurer les particules de gaz dans l'exosphère. La seconde, japonaise, utilisera des instruments qui permettront de mesurer le plasma, mais aussi la densité et température des électrons.

BepiColombo ESA 2.jpg

Les deux sondes se mettront en orbite en même temps autour de Mercure le 5 décembre 2025. Jusqu'à cette lointaine date, elles progresseront dans l'espace à la vitesse de 8 kilomètres par seconde. Pour arriver à destination, la mission BepiColombo utilisera des assistances gravitationnelles. Le principe : profiter de la force de gravité de plusieurs planètes sur leur passage pour gagner un surplus de vitesse « gratuit ». Et pour cela, BepiColombo survolera une fois la Terre, deux fois Venus et 6 fois Mercure. Elle fera ainsi 18 fois le tour du soleil, et devrait enregistrer 9 milliards de kilomètres à l'arrivée.

Une température qui peut grimper jusqu'à 420°

Une fois en orbite, la mission de BepiColombo devrait durer au minimum un an. Les scientifiques de l'ESA espèrent une année supplémentaire. Mais si les sondes résistent au-delà, une rallonge du budget (déjà conséquent : 1,4 milliard d'euros pour l'ESA) sera nécessaire.



A noter que certains de ses instruments, comme les panneaux solaires, ne pourront pas trop être exposés à la lumière du soleil - la température pouvant atteindre les 420 °C côté jour. Les informations transmises par la sonde, elles, mettront entre 5 et 10 minutes à arriver sur Terre, et inversement. BepiColombo pourra envoyer un peu plus de 4 Go de données par jour.
3
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Un groupe d'associations et de collectivités va attaquer Total en justice pour
Une enquête choc montre comment l'antivirus Avast vend vos données de navigation
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
10 ans après, l'iPad peine toujours à tenir ses promesses
Un recours à Marseille déposé contre le dispositif de vidéosurveillance automatisée
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation
Audi : la production de l'e-tron au ralenti, l'approvisionnement de batteries en cause
Xavier Niel détient maintenant 70% d'Illiad, le cours de l'action remonte

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top