Un vaisseau chinois a atterri sur la face cachée de la Lune

Par
Le 03 janvier 2019
 0
la lune vue par chang

En ce début d'année 2019, les chinois ont réussi une prouesse spatiale sans équivalent. En effet, la Chine devient la première nation à poser un engin sur la face cachée de la Lune. Le pays s'était longuement préparé à cette manœuvre délicate, mais la patience et l'application des scientifiques ont été récompensées ce matin aux alentours de 11h30, heure française.

Le module d'exploration Chang'e-4 s'est donc posé tranquillement sur la face cachée de Lune.

Un succès sans égal pour la Chine

Il avait été lancé le 7 décembre dernier et se trouve désormais dans le cratère du bassin Pôle Sud-Aitken. Ce dernier fait environ 2500 kilomètres de diamètre pour 13 kilomètres de profondeur. Il s'agit d'une avancée technologique considérable pour la Chine, qui a réussi à réaliser cet exploit seule.

En 2013, la Chine avait posé Chang'e-3 sur la Lune dans le but de déployer un rover pour explorer la surface du satellite de la Terre. Hélas, il n'est resté actif que six semaines à cause des températures extrêmes qu'il a dû supporter. C'est donc une belle revanche, surtout que les challenges étaient multiples pour parvenir à faire atterrir (oui « atterrir », qui veut à la base dire « se poser sur un sol ferme », alunir étant un néologisme toléré, mais pas recommandé, par l'Académie Française) Chang'e-4 convenablement.

Difficile d'établir des communications entre la Terre et ce côté sombre de la Lune

En effet, il est très difficile de communiquer avec des robots posés sur la face cachée de la Lune. Il est impossible de les voir et donc d'avoir une ligne directe pour entrer en contact avec les appareils situés dans cette zone. La Chine est parvenue à contourner cette problématique en lançant un satellite lunaire en mai dernier (nommé Queqiao), afin que ce dernier agisse en tant que relais entre Chang'e-4 et la Terre. Le compte Twitter de China Xinhua News a partagé les premières photos prises par la sonde après son atterrissage.



Chang'e-4 aura la lourde tache d'explorer et d'analyser cette face cachée de la Lune, à l'aide des nombreux instruments scientifiques dont elle est équipée. Le rover sera bientôt déployé afin d'en apprendre plus sur la composition et la structure de cette zone encore bien mystérieuse. L'atterrisseur continuera à être actif en se focalisant sur le ciel, pour récupérer des données à destination des astronautes sur Terre.

Source : The Verge
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Conquête spatiale

scroll top