Les meilleurs logiciels libres et open source pour tout faire sur votre PC

Johan Gautreau Contributeur
11 octobre 2019 à 12h00
0
Open source

Le marché informatique est dominé en grande partie par les logiciels propriétaires. Ces derniers sont certes efficaces, mais leur code est jalousement gardé par leurs concepteurs. La solution alternative réside dans les logiciels libres et open sources. Ceux-ci prônent une philosophie axée sur le partage et le soutien de la communauté.

Nombre d'entre eux sont malheureusement inconnus du grand public. Dans ce dossier, nous vous présentons une large sélection de logiciels libres qui remplaceront aussi bien - voire mieux - les versions propriétaires installées sur votre machine. Enjoy !

Surf et sécurité sur le Web

Difficile de passer à côté de la navigation web. C'est devenu une composante essentielle de notre quotidien numérique. Et devinez quoi ? Les navigateurs les plus connus sont libres !

Mozilla Firefox

Impossible de passer à côté de ce géant. Porté par la fondation Mozilla, Firefox a acquis ses lettres de noblesse dans le monde du libre depuis des années. Lancé en 2004, ce navigateur a su faire face avec vaillance à des géants comme Google Chrome ou Microsoft Edge.

firefox

Les mamelles de son succès ? Légèreté, modularité et performance. Si ce dernier point a souvent été décrié, les mises à jour régulières et un nouveau moteur de rendu ont largement amélioré les choses. Le navigateur libre est donc un sacré compétiteur, que ce soit sur PC ou mobile.

Très complet, Firefox supporte les dernières technologies web comme HTML5 et la synchronisation multiplateformes. Mais ce qu'on apprécie par-dessus tout, c'est sa grande modularité. Le navigateur américain offre en effet un accès à des centaines d'extensions et de thèmes qui permettent de le personnaliser aussi bien du point de vue graphique que des fonctionnalités.



Brave

Encore un navigateur web ? En effet, mais celui-ci vaut vraiment le détour. Brave est né en 2016, il est donc encore très jeune. Pour tout dire, pas mal de ses fonctionnalités sont encore à l'état expérimental. Mais il a toutefois su acquérir un large public sous son aile en misant tout sur la sécurité et sa gestion des publicités carrément atypique.

Brave

Par défaut, Brave bloque toutes les publicités et autres traqueurs souvent abusifs. Si c'est plutôt une bonne chose pour l'utilisateur, ça l'est moins pour les sites web qui ne vivent que de ça. Le navigateur propose donc avec son système Brave Rewards de laisser les utilisateurs choisir à quelle hauteur ils souhaitent rémunérer les sites qu'ils jugent dignes d'intérêt.

En dehors de ça, le fonctionnement de Brave est relativement classique. Il est basé sur Chromium et permet donc de télécharger de nombreuses extensions tout en proposant des paramètres plutôt complets. Entièrement open source, ce navigateur vaut vraiment le coup d'œil face aux géants vieillissants du Net.



KeePass

Pour la sécurité sur Internet, rien de mieux que d'avoir un mot de passe différent pour chaque compte. Mais on peut toutefois vite perdre le fil quand ils tendent à s'accumuler. L'idéal est alors de faire appel à un gestionnaire de mots de passe. Dans le monde des logiciels libres, KeePass Password Safe est une vraie référence.

keepass-interace.png

Ce coffre-fort permet de stocker et de générer dans un seul fichier - sécurisé AES-256 bits et Twofish - tous vos mots de passe. Ceux-ci peuvent être liés à une page web, commentés et même attachés à un fichier externe. Le tout fonctionne sous une forme d'arborescence totalement personnalisable.

Très léger, KeePass ne nécessite même pas d'installation. En cas de besoin, il peut donc être stocké sur une clé USB et emporté partout avec vous. Au final, vous n'aurez plus qu'un seul mot de passe à retenir : celui de ce très bon gestionnaire qui va clairement vous simplifier la vie !



Le multimédia en toute liberté

Regarder des films, écouter ses musiques préférées : c'est ça aussi la force du libre. Les logiciels multimédias les plus utilisés au monde sont d'ailleurs libres, s'assurant ainsi le soutien d'une large communauté.

VLC Media Player

Amateurs de films, séries et musiques en tous genres, ne passez pas à côté de VLC. Sous son aspect austère, ce lecteur français lancé il y plus de 15 ans est l'un des plus efficaces du marché. Créé par des étudiants parisiens, il a su se démarquer de la concurrence avec une idée simple, mais futée : embarquer nativement les codecs nécessaires à la lecture. Plus besoin de passer des heures sur le Net à chercher le codec audio ou vidéo capable de lire tel ou tel format !

vlc media player

Très léger, VLC Media Player sait donc lire films, musiques, mais aussi gérer avec brio les sous-titres. Le petit lecteur multimédia, grâce à son orientation libre, bénéficie d'un accès à une pléthore d'extensions et de skins produits par la communauté. Ce qu'il n'offre pas nativement, vous le trouverez probablement sur le Web.

Cerise sur le gâteau, VLC est multiplateformes. Vous pourrez donc l'utiliser aussi bien sur votre PC que sur votre smartphone Android ou iOS.



Clementine Music Player

Basé sur l'excellent Amarok, Clementine est un lecteur et gestionnaire de bibliothèque musicale. Peu gourmand en ressources, ce logiciel libre est parfait pour tout possesseur d'une large audiothèque numérique ou tout simplement pour les amateurs de bon son.

clementine

Ne vous laissez pas rebuter par son interface très simple d'emploi : Clementine est un logiciel hyper complet. En plus de gérer vos musiques stockées localement, ce lecteur est capable de se connecter à de nombreux services musicaux plus ou moins célèbres comme Spotify ou Soundcloud. Il offre même des options pour convertir vos musiques aux formats les plus connus ou même importer des morceaux depuis Google Drive.

Rien ne lui résiste. Couplé à un logiciel d'édition des tags et informations comme MusicBrainz Picard, Clementine devient ainsi indispensable au quotidien de tout mélomane qui souhaite s'affranchir des logiciels propriétaires. Notre lecteur libre propose même une option plutôt originale avec un contrôle à distance via les smartphones Android. Idéal pour contrôler sa musique depuis le canapé !



Kodi

Imaginez un media center personnalisable à souhait, bourré de fonctionnalités, mais pourtant simple à utiliser. Tout ça en étant libre et open source. Ça existe bel et bien, ça s'appelle Kodi et c'est carrément LE logiciel incontournable pour les fans de multimédia.

kodi

Kodi est un peu le couteau suisse du multimédia. Films, séries, musiques ou même photos ne lui résistent pas. Ce centre de contrôle classe en quelques secondes n'importe quel contenu numérique, récupérant informations, sous-titres et jaquettes depuis le Net. La monumentale base d'extensions permet à chacun de se créer une expérience sur mesure.

Les dernières versions de Kodi vont encore plus loin puisque le media center devient capable de gérer les émulateurs de jeux vidéo. Même les services de streaming sont pris en charge. Étendu aux appareils mobiles et à Android TV, Kodi est le logiciel libre à posséder absolument pour toute personne souhaitant un centre multimédia efficace et simple d'emploi.



Audio, photo, vidéo : tout pour les créatifs

Votre dada c'est plutôt la création de contenus ? Ça tombe bien, le monde du libre à de quoi satisfaire votre fibre artistique dans de nombreux domaines.

GIMP

Impossible de passer à côté de GIMP quand on cherche un logiciel de retouche graphique libre et open source. Gnu Image Manipulation Program - c'est son vrai nom - peut certes rebuter au premier abord avec une interface pour le moins austère et un peu brouillonne...

gimp

Mais ne vous laissez pas berner par l'aspect rugueux de ce soft. C'est une vraie petite mine d'or pour les utilisateurs débutants comme confirmés. Du simple retrait des yeux rouges sur une photo de famille à la création d'images animées, presque rien ne lui résiste. Tous les outils nécessaires aux retouches comme les calques, les pinceaux ou les brosses sont à disposition dans l'interface très complète de GIMP.

Si jamais il manque quelque chose, alors une large bibliothèque d'extensions - nommées greffons - fera le bonheur des graphistes de tout poil. Si Photoshop est hors de votre budget, alors GIMP sera une alternative viable sur la plupart des points.



Inkscape

Dans le monde des logiciels libres, Inkscape est le roi du dessin vectoriel. S'il n'atteint pas le même niveau que les logiciels propriétaires payants, il est resté quand même d'excellente qualité. Son côté open source lui assure une large compatibilité avec de nombreuses plateformes : Windows, GNU/Linux et MacOS.

012C000000223076-photo-inkscape.jpg

Conçu pour respecter le standard établi par la W3C, Inkscape permet donc de travailler sur les formats SVG, XML et CSS. Son interface complète reste abordable même pour les novices. Les outils se veulent simples d'emploi et suffisamment nombreux pour réaliser la plupart des tâches qu'on attend d'un logiciel de dessin vectoriel.

Inkscape a aussi l'avantage de gérer les tablettes graphiques, ce qui permet de faire de la calligraphie avec les stylets tactiles. Preuve de son succès, ce logiciel est utilisé pour le rendu des cartes du projet libre OpenStreetMaps. Les concepteurs d'Inkscape comptent d'ailleurs sur une collaboration avec Xara pour améliorer leur bébé dans les années à venir et l'élever au niveau des géants du secteur.



Audacity

Laissons de côté la création graphique pour nous intéresser à l'art subtil de l'audio. Une fois encore, le monde du libre est un vrai vivier de logiciels de qualité, mais Audacity se démarque clairement du lot. Lancé en 2000, ce logiciel est distribué sous la licence GPLv2.

0262000005035110-photo-audacity-2-capture-clubic-pc.jpg

Audacity s'adresse aux personnes désireuses de créer et/ou modifier des pistes audio. Il permet - entre autres - l'enregistrement multipiste, la transformation des voix ou même leur élimination d'un morceau. L'ajout d'extensions lui procure encore plus de possibilités et améliore la gestion des formats audio les plus répandus.

Comme la plupart des logiciels open source, Audacity souffre d'une interface un tantinet austère. Il est cependant multiplateformes et saura séduire tout amateur d'audio qui prendra le temps de s'investir un peu pour l'apprivoiser. Une fois pris en main, il se révèle aussi efficace que les grands noms commerciaux du secteur, tout en étant gratuit et porté par une large communauté.



OpenShot

Images et audio, c'est fait. Mais qu'en est-il de la vidéo ? L'une des meilleures solutions libres et open source est OpenShot. Il s'agit d'un éditeur vidéo qui mise tout sur la simplicité de prise en main. Il n'en oublie pas pour autant d'être efficace, s'appuyant sur le moteur de rendu 3D de Blender pour créer les animations les plus évoluées.

Screen OpenShot

Lancé en 2008 et distribué sous licence GPL, OpenShot conviendra particulièrement aux débutants qui veulent ajouter un peu de piment à leurs vidéos sans se prendre la tête. L'interface simple et fonctionnelle permet d'ajouter des effets sur les vidéos, mais aussi modifier les pistes sonores. De nombreux formats et codecs sont pris en charge.

S'il n'atteint pas la qualité des plus grands logiciels commerciaux, OpenShot est toutefois un logiciel libre à ne pas rater. Son orientation grand public le rend idéal pour débuter dans l'édition de vidéos, que vous utilisiez Windows, MacOS ou GNU/Linux.



Blender

Logiciel de modélisation et de rendu 3D, Blender n'est pas né libre. Mais la fermeture de sa société éditrice lui aura permis de renaitre grâce à la communauté libriste. Depuis, cet excellent logiciel est porté par la Fondation Blender.

blender

Soyons clairs, Blender n'est pas taillé pour les débutants. Pour s'y frotter, il va falloir retrousser vos manches. Mais le jeu en vaut largement la chandelle. Ce logiciel est l'un des plus réputés du monde de la création 3D. Il a d'ailleurs servi à créer la célèbre vidéo Big Buck Bunny. Modélisation, animation, montage vidéo : c'est un vrai couteau suisse. Blender peut même être utilisé dans la création de jeux vidéo !

Ce qu'il ne sait pas faire nativement, il est capable de l'apprendre grâce aux nombreux plug-in disponibles sur la Toile. Fort de son succès, Blender a été forké pour plusieurs autres projets open source. Vous pouvez le télécharger aussi bien sur Windows que GNU/Linux ou MacOS.



Handbrake

Vous avez créé vos vidéos avec OpenShot et mixé les pistes audio sur Audacity ? Vient maintenant la dernière étape : la diffusion sur vos supports préférés. Pour ça, rien de mieux que le logiciel libre Handbrake. Il s'agit d'un convertisseur vidéo hyper complet compatible Windows, GNU/Linux et MacOS.

HandBrake_2018-04-09_09-14-50.png

Pas besoin d'être un expert pour utiliser Handbrake. Son interface se destine aussi bien aux débutants qu'aux connaisseurs du transcodage. Le mode basique demande juste de choisir le format de sortie parmi une large gamme de préréglages. Le logiciel s'adapte ensuite au reste. Difficile de faire plus simple !

Bien entendu, il est toujours possible d'aller plus loin en choisissant manuellement tous les réglages : codec, bitrate, résolution, piste audio... Les options sont très nombreuses, permettant de créer sur mesure des vidéos pour DVD ou autres supports. Les mises à jour restent assez rares, mais néanmoins régulières. En bref, on ne peut que vous recommander ce très bon logiciel libre.



Le libre au service des pros

Comme nous l'avons vu depuis le début de ce dossier, les logiciels libres répondent à presque tous les besoins. Mais qu'en est-il de la productivité ? Le libre peut-il nous accompagner au travail ? Spoiler : la réponse est oui !

7-Zip

Avec la taille toujours plus importante des données, il devient nécessaire de pouvoir les compresser afin d'économiser un peu d'espace disque. 7-Zip est le logiciel idéal pour cette tâche, mais aussi pour l'archivage des fichiers.

7zip mikeklo

Basé sur une licence LGPL, 7-Zip n'est pas totalement open source. En effet, une petite partie de son code reste propriétaire. Il reste cependant largement distribué sur Windows et MacOS où il utilise une interface graphique. Une version GNU/Linux existe en ligne de commandes : p7zip. Les archives créées sur ces plateformes sont bien entendu compatibles entre elles. Elles sont aussi utilisables sur d'autres logiciels comme WinRAR par exemple.

Ce petit logiciel très pratique supporte de nombreux formats comme ZIP, 7z, RAR, TAR ou encore BZIP2. Il est capable de réaliser des compressions/décompressions très efficaces ainsi que des archivages de qualité. Mieux encore, 7-Zip peut protéger vos archives avec des mots de passe chiffrés grâce au protocole AES-256 bits.



LibreOffice

Est-il encore besoin de présenter LibreOffice ? Si vous ne souhaitez pas utiliser les outils Word, Excel et autres PowerPoint de Microsoft, cette suite bureautique libre est la meilleure alternative depuis des années. Il s'agit d'une version dérivée de OpenOffice qui bénéficie d'un développement très soutenu et de mises à jour régulières.

libre office

La suite bureautique open source met à disposition des utilisateurs des outils équivalents à ceux de Microsoft. On trouve donc un tableur, un traitement de texte ou encore un logiciel de présentation de type diaporama. Si LibreOffice utilise son propre format de fichier, elle reste néanmoins compatible avec ceux des autres solutions propriétaires du marché. Vous pouvez donc sans aucun problème modifier un document Word grâce à LibreOffice Writer.

Au final, on pourra juste reprocher à la suite bureautique libre une interface un peu vieillotte. Mais c'est un faible prix à payer pour profiter de ce logiciel très complet, gratuit et open source !



SumatraPDF

Difficile de passer à côté du sacro-saint PDF dans le monde du travail. Si Adobe tente de pousser son logiciel Acrobat Reader DC auprès des foules, il est difficile de résister à l'attrait de solutions libres plus légères, mais tout aussi efficaces. Parmi elles, nous retiendrons SumatraPDF.

01A4000008410208-photo-sumatra-pdf.jpg

Ce lecteur va au plus simple et ne s'encombre pas de fioritures aussi lourdes qu'inutiles comme on en trouve ailleurs. L'objectif avoué est d'avoir un logiciel très rapide pour faire de la simple lecture de documents PDF. D'autres formats sont aussi supportés comme le EPUB, le CBZ ou le XPS. L'interface se veut très réduite pour aller à l'essentiel.

Si SumatraPDF ne permet pas d'annoter les PDF, il a l'avantage de pouvoir s'installer sur une clé USB, ce qui permet de l'utiliser sur n'importe quel poste de travail. Libre et open source, il a pour seul défaut de ne pas être compatible avec MacOS et GNU/Linux.



DWService

Le poste de travail d'un collègue présente quelques problèmes. Le souci, c'est qu'il est situé à l'autre bout du bâtiment. Dans ce cas, la prise en main à distance s'impose. Pour ça, nous avons sélectionné DWService, un logiciel open source bien pratique pour la télémaintenance sur Windows, MacOS et GNU/Linux.

Screen DWService

Tout comme TeamViewer, DWService permet d'établir une connexion entre deux ordinateurs distants. Le technicien peut ainsi prendre le contrôle de la souris, voir ce qui se passe sur la machine à dépanner et même transférer des fichiers entre les deux PC liés. L'avantage de DWService, c'est qu'il ne requiert aucune installation locale pour le PC maître, tout passe par le site de l'éditeur. La seule installation à faire est sur la machine à contrôler.

Si ses fonctionnalités sont moins évoluées que celles de TeamViewer, DWService suffira pour la grande majorité des tâches de maintenance. Il peut même être utilisé sur des contrôleurs comme le RaspberryPi, ce qui le rend idéal pour la maintenance de serveurs.



ShareX

Lancé initialement en 2007, ShareX a adopté ce nom en 2012. Fusion des logiciels ZScreen et ZUploader, il permet non seulement de prendre des captures d'écran, mais aussi de les exporter en toute simplicité vers d'autres services. Bien entendu, il est libre et open source, son code étant placé sous licence GPLv3.

ShareX

ShareX sert donc à capturer images et vidéos sur l'intégralité ou juste une partie de votre écran. Vous pouvez aussi créer des GIF animés, le tout accessible avec des raccourcis clavier personnalisables. Son interface simple renferme toutefois de nombreux outils comme un générateur d'images, un créateur de codes QR et même un client FTP.

Les captures réalisées peuvent faire l'objet d'annotations, recevoir des filigranes et même quelques effets graphiques. Le logiciel permet ensuite de partager vos créations sur Imgur ou Pastebin en quelques clics. Au final, on regrettera juste qu'il ne soit pas diffusé sur d'autres plateformes que Windows !


Pencil Project

Voici un logiciel open source qui devrait attirer les développeurs et graphistes de tout poil. Pencil Project permet en effet de créer des maquettes et prototypes d'interfaces graphiques. Il intègre par défaut tous les outils nécessaires à la réalisation de templates pour Android et iOS : menus, boites de dialogue, boutons et ainsi de suite.

Pencil Project

Les bibliothèques de Pencil Project regroupent aussi des centaines de formes géométriques qu'il est possible de compléter par les créations de la communauté. N'oublions pas non plus les cliparts, eux aussi disponibles par milliers sur la Toile. Tout ceci permet de créer presque n'importe quelle interface et d'exporter l'ensemble sous de nombreux formats : SVG, PDF, HTML, ODT, etc. On notera qu'il est aussi possible de réaliser des diagrammes.

En plus d'une prise en main aisée, Pencil Project est utilisable sous forme d'une extension Firefox. Il est bien entendu multiplateformes, mais son développement semble malheureusement au point mort depuis 2017.



Brackets

Un logiciel Adobe open source, qui l'eut cru ? Brackets est pourtant bel et bien développé par le géant américain. Il s'agit d'un éditeur de pages web qui permet donc de gérer les projets basés sur HTML, CSS et Java-Script. Il est fourni sous licence MIT, faisant de lui un logiciel libre et open source à considérer de près.

Brackets

Bénéficiant d'une interface épurée et simple d'emploi, Adobe Brackets propose de nombreux outils pour éditer le code : autocomplétion, gestion des couleurs HEX et RGB ainsi que d'un débuggeur JavaScript. Des outils de navigations sont aussi fournis afin de simplifier la recherche dans les fichiers de code.

La grande force de ce logiciel réside néanmoins dans sa communauté. Celle-ci met à disposition des développeurs web de nombreuses extensions faciles à installer au sein de Brackets.



FreeMind

FreeMind est un logiciel de mind mapping. Son but est de créer des cartes heuristiques afin de faciliter la mise en forme des idées. Ce petit logiciel open source s'appuie sur la licence libre GPL. Il est développé en Java.

Freemind capture clubic mac

Son utilisation est idéale pour la gestion de projets. Passés les premiers pas sur l'interface austère et pas forcément simple d'emploi, FreeMind se révèle redoutable. Le logiciel créé un nœud de départ, libre ensuite à l'utilisateur d'en ajouter d'autres, de faire des liens entre eux et de personnaliser l'ensemble avec des couleurs ou des formes variées.

Une fois votre mind mapping terminé, il ne reste qu'à exporter votre carte heuristique au format image, PDF ou HTML. Si les solutions propriétaires ne vous attirent pas, FreeMind pourra le faire pour peu que vous passiez le cap de son interface vieillotte.



Communiquez librement

Que ce soit dans un cadre familial ou professionnel, l'expansion d'internet a permis de faciliter la communication avec nos pairs. Si on pense immédiatement à la messagerie instantanée Skype, saviez-vous qu'il existe des solutions libres tout aussi efficaces ? En voici quelques-unes.

Riot.im

Destiné aux professionnels comme aux particuliers, Riot.im est un logiciel de messagerie instantanée axé sur la sécurité. Développé par l'entreprise New Vector Limited, ce logiciel libre profite de la licence open source Apache License 2.0 et s'appuie sur le protocole Matrix pour son fonctionnement.

Riot IM

Cette messagerie n'est pas sans faire penser à Telegram avec son côté sécuritaire. Toutes les communications sont en effet chiffrées de bout en bout. Il est aussi possible d'héberger un serveur de chat localement, ce qui renforce cet aspect protecteur.

Les fonctions utilisables sur Riot.im sont plus que complètes : discussions de groupe, gestion des channels, partage de photos et vidéos, visioconférence... Multiplateformes, ce logiciel permet de faire le pont avec d'autres services de communication comme Slack, Telegram ou encore IRC. Vous pouvez de plus l'utiliser aussi bien via son interface web que sur un PC Windows, MacOS ou GNU/Linux, sans oublier les smartphones Android et iOS. Le top !



Jitsi

Pour la visioconférence, Jitsi est le top. Totalement open source, ce logiciel se base sur plusieurs modules pour fonctionner, à savoir Jitsi Meet, Jitsi Desktop et Jitsi Videobridge. La communauté du libre a ensuite ajouté d'autres briques à cet excellent logiciel pour le rendre encore plus efficace. Bien évidemment, rien ne vous oblige à utiliser tous les modules existants, la base se suffit largement à elle-même.

0190000007939887-photo-jitsi-printscreen.jpg

Jitsi s'appuie sur le protocole WebRTC. Il permet des communications instantanées par texte ou en audio/vidéo. Mieux encore, il est possible de passer des appels vers des téléphones grâce au protocole SIP. Une autre fonctionnalité sympathique permet de partager son écran avec un interlocuteur. Pratique pour du dépannage à distance !

Tout comme Riot, Jitsi met en avant la sécurité des échanges, offrant un chiffrement robuste des communications d'un seul clic. Son seul défaut est finalement son interface très austère qui n'a pas évolué avec les années.



Un PC libre... et propre !

Quel que soit le système d'exploitation que vous utilisez, une maintenance régulière s'impose. Parmi les nombreux outils propriétaires qui écument la Toile, on trouve de petites pépites open source que nous vous présentons ici.

BleachBit

Vous pouvez oublier les outils Windows et autres logiciels propriétaires, BleachBit est LA solution tout-en-un pour entretenir votre PC. Distribué sous licence GPL, il a fait ses débuts sur GNU/Linux avant de s'exporter sur Windows et MacOS.

BleachBit

Cet utilitaire très léger et simple d'emploi permet entre autres d'effacer les données inutiles, optimiser l'espace disque et optimiser l'ordinateur. Pas besoin d'être un pro de l'informatique pour nettoyer en profondeur votre machine, BleachBit propose des réglages simples pour les débutants.

Cookies, cache, identifiants : toutes ces données privées qui traînent sur l'ordinateur seront éliminées en quelques minutes pas l'utilitaire. Celui-ci pourra aussi optimiser l'espace libre de vos disques. Les machines sous GNU/Linux profitent d'options supplémentaires comme le nettoyage de APT ou l'effacement des langues inutiles. Du côté de Windows, BleachBit gère aussi les clés de registre. C'est donc plutôt complet pour qui souhaite effacer ses traces numériques et autres cookies parfois trop curieux.



Gaming à fond les manettes !

Pour finir ce dossier, il était impossible de passer à côté des jeux vidéo. Une fois encore, le monde du libre a de belles idées qu'il serait dommage de ne pas utiliser sur nos machines.

PlayNite

Steam, Epic, Battle.Net, GOG, UPlay : qui n'en a pas marre des launchers qui ne cessent de se multiplier ? Le remède existe, il s'appelle PlayNite. Tout comme l'Anneau Unique de Sauron - oui, on a de belles références chez Clubic - ce lanceur vise à regrouper tous les autres lanceurs en un seul et même endroit.

Playnite

La partie la plus longue consiste à connecter vos comptes Steam et compagnie. PlayNite se charge ensuite du reste en regroupant tous les jeux enregistrés sur les autres plateformes au sein de son interface. Libre à vous de les classer, les regrouper par genres ou encore éditer leurs métadonnées.

Bien qu'en anglais, l'interface reste simple à prendre en main. Le côté ouvert assure à la plateforme un développement constant. Les amateurs de retro-gaming ne sont pas oubliés puisqu'ils peuvent aussi gérer leurs ROM ainsi que les émulateurs et BIOS associés. Voici donc un logiciel libre à suivre de très près !

Modifié le 11/10/2019 à 16h33
36 réponses
18 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
La majorité des publicités anti-vaccins sur Facebook issue de seulement deux organisations

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top