Le Washington Post lance une régie publicitaire pour lutter contre celles de Google et Facebook

Alexandre Boero Contributeur
23 septembre 2019 à 10h17
0
washington-post-couv.png
© Capture d'écran washingtonpost.com par Alexandre Boero pour Clubic

Le célèbre quotidien américain lance Zeus Prime, une nouvelle régie publicitaire destinée à marquer son indépendance vis-à-vis des régies des géants du numérique.

L'initiative du Washington Post sonnera-t-elle comme un vrai coup de tonnerre sur le marché de la publicité en ligne ? C'est tout l'objectif du média américain qui a lancé, il y a quelques jours, une régie créée en collaboration avec une société spécialisée dans les formats publicitaires sur Internet, Polar. Alors que des acteurs comme Google et Facebook détiennent à eux seuls près de 60 % du marché américain de la publicité, le quotidien propose aux annonceurs de briser leur dépendance envers eux.

Un achat d'annonces en temps réel

La régie Zeus Prime, c'est son nom, n'est évidemment pas réservée au seul Washington Post. Elle est destinée à s'ouvrir à d'autres médias ou annonceurs « petits et grands » et à s'offrir en véritable alternative à des régies comme Google AdSense ou Facebook Ads.
L'idée de Zeus Prime est de faciliter, pour les annonceurs, la création et la diffusion d'une campagne publicitaire en mettant en place un format d'annonce en un seul clic, afin de mettre en avant un produit ou une marque.


La création d'une campagne est ainsi censée se faire en une minute, et peut être lancée en une journée. Le Washington Post voit l'outil comme une « plateforme libre-service » qui permet le déploiement en temps réel et, donc, à la demande, des campagnes publicitaires. Aucun travail de conception du format, de développement ou de codage n'est nécessaire.


Zeus Prime mise sur la transparence et la confiance

Le quotidien compte évidemment sur sa réputation de média de confiance pour trancher avec celle de Google ou de Facebook, plus sulfureuse. Le Washington Post évoque ainsi une manière transparente d'acheter des annonces « dans des environnements d'information fiables et haut de gamme ».

L'éditeur a également conscience que, de plus en plus, les annonceurs sont à la recherche de cette transparence. Beaucoup ont pu se plaindre, ces dernières années, d'avoir vu leurs annonces placées à côté, avant ou après d'autres annonces pouvant être qualifiées de choquantes ou inappropriées.

« La notoriété, l'identité et la raison d'être de la marque constituent l'un des investissements les plus importants que les entreprises doivent faire aujourd'hui. Maintenant, plus que jamais, il est important que les marques aient un lien direct avec des créateurs de contenu et des éditeurs de confiance, qui garantissent la sécurité et l'alignement de la marque, tout en contribuant à une mission cruciale pour la société », écrit le journal.

Le Washington Post, propriété d'un certain Jeff Bezos, veut convaincre les annonceurs qu'en privilégiant sa régie publicitaire, ils atteindront plus facilement leur objectif de rentabilité.

Source : The Washington Post
Modifié le 23/09/2019 à 10h29
2 réponses
3 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top