Après les avoir refusées en bloc, PayPal pourrait finalement accepter les transactions en cryptomonnaie

PayPal diffuse actuellement des offres d’emploi pour des postes liés à la cryptomonnaie .

La société américaine qui refusait jusqu'à présent d’intégrer la cryptomonnaie à son service change son fusil d’épaule en recherchant des profils spécialisés dans la technologie de la blockchain . PayPal pourrait y voir un eldorado pour les transactions intercontinentales en passant outre les contraintes bancaires habituelles.

Plusieurs postes à pourvoir à travers le monde

PayPal recherche ainsi un·e ingénieur·e technique principal·e spécialisé·e dans les cryptomonnaies pour rejoindre son équipe à Chennai, en Inde.

D'après l'annonce, le poste consiste au développement de produits répondant aux besoins de la société. Le descriptif mentionne entre autres que la personne serait « responsable des nouvelles initiatives de PayPal dans le monde, en mettant l'accent sur l'agilité, le délai de mise sur le marché et l'innovation ».

Une autre offre d’emploi indique que PayPal recrute un·e ingénieur·e de recherche spécialiste blockchain pour explorer les nouvelles technologies et les appliquer au sein de l’entreprise américaine.

Précédemment cette année, PayPal avait également publié des offres pour rechercher des ingénieurs souhaitant rejoindre le groupe « Blockchain Research ».

Faciliter les paiements transfrontaliers

Il se trouve que ces offres apparaissent après l'apparition de rumeurs sur l’intérêt de PayPal pour la technologie blockchain et les cryptomonnaies. Coinbase et Bitstamp pourraient devenir les futurs partenaires de la société pour assurer les transferts de liquidité.

Si le sujet intéresse une société comme PayPal, c’est qu’elle pourrait résoudre les contraintes de paiement transfrontalières échappant aux exigences de chaque pays, et à la lourdeur du système financier traditionnel, tout en profitant de ce marché lucratif en pleine expansion malgré la volatilité de certaines cryptomonnaies.

PayPal gère actuellement 305 millions de titulaires de compte réellement actif et propose des transactions dans une centaine de devises différentes. La plateforme permet également le retrait de fonds dans plus de cinquante devises, ce qui représente toujours plus de contraintes au quotidien.

Source : ZDNet

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Aux États-Unis, une reconnaissance faciale défaillante empêche les demandeurs d'emploi de toucher leur chômage
E4, le robot de sécurité chien de garde en action ! (Vidéo Clubic)
VivaTech : Emmanuel Macron et Cédric O saluent le retour des grands salons (Vidéo Clubic)
Pour Amazon, le robot est l'avenir de la sécurité des travailleurs
La reconnaissance faciale envisagée pour sauver les koalas de l'extinction
Les compagnies aériennes prévoient d'investir massivement dans les taxis volants
Le robot chinois Zhurong nous fait parvenir des photos depuis la planète Mars
Sur les traces du Concorde : United Airlines achète 15 avions supersoniques auprès de Boom Supersonic
Désinformation en ligne : le MIT met au point une IA capable de détecter les réseaux de fake news
Airbus dévoile son idée d'éclairage à bord des avions pour faciliter le débarquement des passagers
Haut de page