Orange souhaite développer les transferts d’argent en France via un mobile

07 juillet 2014 à 15h15
0
L'opérateur considère que la pratique visant à communiquer avec sa banque grâce à son téléphone portable va se développer en France dans les prochains mois. Pour Stéphane Richard, le p-dg d'Orange, les transferts instantanés entre membres d'une famille pourraient être facilités.

00FA000004876072-photo-logo-meilleures-applis-mobiles-banking.jpg
Stéphane Richard croit au développement du « mobile banking » en France. Le patron d'Orange estime que ce moyen d'échange d'argent peut séduire les possesseurs de terminaux mobiles, en particulier pour réaliser de petites transactions. L'opérateur historique entend ainsi développer plusieurs moyens d'échanges, notamment par SMS.

Le « mobile banking » regroupe plusieurs façons de réaliser des transactions d'argent grâce à un terminal. Il ne s'agit donc pas à proprement parler d'applications de paiement sur mobile, ces dernières tentant de se développer en parallèle à ces échanges d'espèces. Parmi les services de « banque sur mobile » les plus populaires, on retrouve souvent les échanges au travers de SMS, d'une web App ou d'une application.

Le premier d'entre eux s'est particulièrement développé sur le continent africain. Selon Stéphane Richard, interrogé par l'AFP, « en Afrique, le mobile banking a pris une ampleur considérable [...] dans des régions où il y a peu de banques, peu d'infrastructures et peu de distributeurs de billets ». A l'occasion des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence, le responsable ajoute que ce modèle peut faire ses preuves en Europe.

C'est pourquoi, Stéphane Richard souhaite que les outils proposés à ce jour puissent être en mesure « d'effectuer des transferts instantanés entre des membres d'une famille ou d'une communauté ou mobiliser cet argent pour faire des transactions chez des commerçants ou faire des retraits ».

En attendant, la plupart des banques proposent dès à présent leur application mobile. A ce jour, certaines s'avèrent relativement complètes alors que d'autres se contentent de n'autoriser que l'accès à un compte.

Pour en savoir plus
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HummingBoard : une alternative intéressante au Raspberry Pi
Insolite : il lève des milliers de dollars sur Kickstarter pour financer une salade de patates
Créer une sonnerie de téléphone personnalisée sur iPhone, pas si simple ?
MEGAsync : les 50 Go gratuits enfin exploitables sur Mac
Le spécialiste du WiFi Gowex avoue avoir truqué ses comptes et se place en faillite
Les voitures autonomes testées en France dès 2015
La nouvelle version de Kinect pour Windows disponible en précommande (màj)
Droits d'auteur : la FIFA s'attaque aux avatars sur Twitter
Panasonic ALL : des enceintes multi-room interopérables avec AllPlay
Robotique :
Haut de page