Le e-commerce devrait atteindre les 90 milliards d'euros en 2018

Par
Le 18 novembre 2018
 0
achat en ligne couv.jpg

Au troisième trimestre, le e-commerce a enregistré de très bons résultats, rendant crédible la probabilité pour le marché d'atteindre les 90 milliards d'euros en 2018.

Le e-commerce se porte bien. Avant le traditionnel rush des fêtes de Noël et autres événements comme le Black Friday, la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance ) a présenté jeudi les résultats de son baromètre internet pour le troisième trimestre 2018.

Un bond de 15,4% par rapport à 2017

Celui-ci, basé sur les chiffres de près de 200 000 sites marchands actifs, est plutôt positif.

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires global du e-commerce a bondi de 15,4% par rapport à la même période en 2017, bien aidé par les ventes de tourisme. Sur Internet, les ventes ont atteint 22,3 milliards d'euros sur ces trois mois, contre 19,3 milliards il y a un an.

Le volume de transactions, lui, a explosé en dépassant les 370 millions, ce qui représente une hausse de 24,5% sur un an.

Un panier moyen qui baisse, mais une fréquence des achats qui augmente

Si le panier moyen d'une transaction a globalement baissé (il a même baissé de 10 euros en trois ans), les sites marchands sont plus nombreux, tout comme les acheteurs. Et la fréquence d'achat, elle, augmente. Au troisième trimestre, un acheteur a effectué, en moyenne, 11,8 transactions sur Internet (un achat tous les huit jours), pour un montant total de 707 euros. Le nombre de sites marchands est lui aussi en hausse : on en compte 24 000 de plus qu'il y a un an, soit 194 000 au total (+14%).

Un mot du mobile pour terminer, où les ventes restent en forte hausse (+20% sur mobiles et tablettes en un an), et des marketplaces où la croissance du volume d'affaires réalisé progresse de 20% sur le dernier trimestre.

La Fevad estime que Noël, le Black Friday et le Cyber Monday généreront 19 milliards d'euros de chiffre d'affaires, ce qui représente pour ces seuls événements 1/5e des ventes annuelles et une progression de près de 14% par rapport à 2017.
Modifié le 16/11/2018 à 17h02
scroll top