Les start-ups françaises du secteur de l'IA sont les championnes d'Europe de levée de fonds

23 octobre 2019 à 15h35
0
intelligence artificelle

En 2019, la France comptait 432 start-ups travaillant sur des projets liés à l'intelligence artificielle, plus de deux fois plus qu'en 2017. Les investissements dans ces sociétés sont également en forte hausse.

L'association France digitale, dont la mission est de promouvoir l'économie numérique dans le pays, vient de publier son rapport annuel sur le financement des start-ups spécialisées dans le domaine de l'intelligence artificielle.

L'IA est le domaine technologique privilégié des start-ups françaises aujourd'hui

Elles sont au nombre de 432 en 2019, contre 312 l'année précédente et 180 en 2017. Ces entreprises développent des projets dans des secteurs d'activité aussi divers que l'analyse de grandes données, la vente au détail, les soins de santé et l'assistance client.

La France est aujourd'hui un acteur aussi important dans le domaine de l'IA qu'Israël et le Royaume-Uni. « C'est une excellente nouvelle. Nous constatons que l'écart qui existait auparavant entre le monde de la recherche et celui des entreprises en démarrage se rétrécit » commente Nicholas Brien, PDG de France Digitale, tout en ajoutant que « la France possède la plus grande concentration de laboratoires de recherche sur l'IA en Europe ».


Des mesures gouvernementales pour aider les entreprises à s'internationaliser

Portées par plusieurs initiatives menées par le gouvernement français ces dernières années, les levées de fonds réalisées par les start-ups françaises ont doublé entre 2018 et 2019, pour un montant d'1,268 milliard de dollars. Le chiffre a été bien aidé par l'investissement de 230 millions de dollars injecté dans Meero, une plateforme de photographie assistée par l'intelligence artificielle.


Le président Emmanuel Macron a récemment annoncé un plan pour encourager l'investissement dans les jeunes pousses françaises et augmenter le nombre de licornes, ces entreprises valorisées à plus d'un milliard d'euros. L'État a noué des partenariats avec de grands investisseurs institutionnels français pour un montant total de cinq milliards d'euros injecté dans les start-ups.

Source : Venture Beat
Modifié le 23/10/2019 à 16h12
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top