La SNCF attaque sur la location de voitures entre particuliers

Thomas Pontiroli
Publié le 25 juin 2015 à 15h14
Avant que le train ne soit libéralisé en 2019, et l'autocar dès cet automne, la SNCF place ses pions dans le transport par automobile entre particuliers. Cette fois, avec OuiCar.

La SNCF accélère dans le transport routier. Après avoir annoncé le doublement de son parc de cars iDBUS, elle attaque - à nouveau - sur le front de l'auto, avec la location entre particuliers. La compagnie ferroviaire indique dans un communiqué qu'elle entre au capital de OuiCar, un acteur de « premier plan » du secteur en France, avec 20 000 voitures de particuliers à louer dans le pays et un objectif de 100 000 d'ici à 2018.

D'après Marc Simoncini, président de Jaïna Capital et cofondateur de OuiCar, le montant investi est de 28 millions d'euros, l'une des plus grosses levées de fonds de l'année. Et la société prend 75 % du capital. Pour la SNCF, l'ambition, est de « proposer sur tout le territoire des déplacements de porte-à-porte adaptés à ses clients ». Surtout dans les zones moins denses, « où l'offre de transport est aujourd'hui réduite ».


03E8000008088770-photo-ouicar.jpg
Créé en 2007, OuiCar réunit 400 000 membres en France - Crédit : OuiCar.


Préparer l'avenir

La SNCF rappelle qu'elle accompagnait déjà le développement de OuiCar, via la société d'investissement Ecomobility Ventures dont elle est actionnaire industriel. En 2013, elle rachetait la société Green Cove Ingénierie, à l'origine du site de covoiturage 123envoiture.com. Quelque temps plus tard, en décembre 2014, la compagnie lançait sa propre alternative à BlaBlaCar, IDVroom - son pari : de faibles commissions.

  • Profitez de codes promo SNCF exclusifs au sein de notre offre de bons plans (codes réduction, promotions et cashback).
Présent sur la location de voitures entre particuliers, l'auto-partage, mais aussi l'auto-partage commercial (ZipCar), le spécialiste du train présente ces offres comme complémentaires à son métier historique, dans le but de combler de façon collaborative le manque entre le domicile et la gare. La SNCF répond surtout à la concurrence : de BlaBlaCar sur les trajets de 300 km, et du transport par autocar, libéralisé cet automne.


À lire également :

Thomas Pontiroli
Par Thomas Pontiroli

Aucun résumé disponible

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.