Facebook veut intégrer Netflix, Disney+ et d'autres services de streaming à son futur appareil vidéo

01 août 2019 à 08h18
1
Facebook Portal couverture
L'écran connecté Portal+

Le géant des réseaux sociaux, Facebook, travaillerait sur un nouvel appareil similaire à l'Apple TV, sur lequel il aimerait intégrer les plus grands services de streaming du moment, Netflix compris.

Le pari semble osé, risqué même, mais vous allez voir que sur le papier et avec toutes les pincettes nécessaires, ce que Facebook a dans l'esprit est alléchant. Selon The Information, la société de Mark Zuckerberg a demandé à Netflix, Disney, Amazon, Hulu et HBO d'intégrer leurs services de streaming respectifs à son tout nouvel appareil, qui pourrait permettre de passer des appels vidéo via son téléviseur.

Un lancement potentiel cet automne

Le fameux appareil sur lequel Facebook travaillerait activement et dans le plus grand secret (secret plus si bien gardé, vous allez nous dire) pourrait être lancé dès cet automne, et embarquerait la technologie d'appel vidéo de son écran connecté Portal. Déjà disponible aux États-Unis et au Canada, mais pas encore en France, même s'il est attendu en Europe dans les prochains mois.


Le périphérique, nommé Catalina par les équipes de Facebook, serait accompagné d'une télécommande et des différentes SVoD ci-évoquées, comme l'application Apple TV, qui regroupe notamment les films, séries et émissions d'une vingtaine de chaînes et services parmi lesquels Amazon Prime Video, myCanal, OCS, Molotov, BFMTV ou Arte (Netflix n'est pas compris). Si le projet venait à aboutir, la palme reviendrait à Facebook, qui proposerait alors les services de VoD des plus grands studios et plateformes.

Un mélange d'Apple TV et de Portal, l'écran-enceinte connecté de Facebook

Catalina pourrait donc être relié au téléviseur pour y diffuser son contenu mais aussi les appels en visioconférence passés via l'appareil. Comme Portal, l'écran-enceinte ferait appel à l'intelligence artificielle pour suivre les utilisateurs lorsqu'ils se déplacent dans une pièce, et comporterait sa dose de réalité augmentée, pour pimenter un peu plus les conversations.

Facebook a dans l'idée de créer un produit qui pourrait communiquer avec le téléviseur tout en fournissant des services regroupés en s'appuyant sur les bases de l'enceinte connectée Portal, avec un écran et une caméra. La firme américaine s'offrirait aussi un moyen supplémentaire d'augmenter ses revenus publicitaires, alors que Messenger et WhatsApp paraissent plus difficiles à monétiser.


Mais attention, car si Facebook déclare publiquement que les ventes de Portal et de Portal+ sont « satisfaisantes », aucun chiffre n'a été communiqué, et cela n'est jamais bon signe, même si l'écran de visioconférence est relativement récent (novembre 2018). Selon IDC, la gamme Portal ne représentait que 0,3 % des ventes totales d'enceintes intelligentes sur les derniers trimestres, pour un peu plus de 50 000 exemplaires écoulés depuis sa sortie.

Catalina représente un sacré défi. Sans oublier la question de la collecte des données personnelles, qui sera de nouveau au centre des débats.

Source : The Information
Modifié le 01/08/2019 à 09h02
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Apple rejoint l'initiative de Google visant à simplifier le transferts de ses données entre les services
Faute d’intérêt de la part de Capcom, une équipe de fans développe un remake de Dino Crisis
🔥 Soldes Darty : Tablette Huawei MediaPad M5 Lite 10
On peut désormais acheter des actions sur Revolut
🔥 Bon Plan Cdiscount : Trottinette électrique Xiaomi M365 à 323,99€ au lieu de 399€
Microsoft se paie l'entreprise BlueTalon pour renforcer la confidentialité des données
LG : des revenus record, mais des ventes en berne au second trimestre
The Outer Worlds, le nouveau RPG d’Obsidian, sortira également sur Switch
Après son succès en Europe, Nissan lance sa Leaf dans quatre pays d'Amérique du Sud
Un rapport révèle l’ampleur des ingérences de la Russie lors de l'élection de Donald Trump
Haut de page