TF1 veut retirer ses chaînes de Molotov, ce dernier refuse, la bataille rangée commence

Thibaut Popelier Contributeur
06 juillet 2019 à 08h00
0
TF1 Molotov
© Frédéric Bisson

Lancée il y a seulement trois ans, Molotov est-elle déjà sur le point de disparaître ? C'est ce qui pourrait bien se passer puisque la plateforme qui diffuse les chaînes de télévision gratuitement vient de se mettre à dos un acteur majeur du milieu : TF1.

Le groupe dirigé par Gilles Pélisson a décidé de retirer toutes ses chaînes du service avant de se lancer dans une guerre juridique qui risque de faire très mal.

Molotov joue gros avec ses 8,5 millions d'abonnés

Après M6, c'est donc au tour de TF1 d'annoncer son retrait de Molotov. Ainsi, les chaînes TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI ne devraient plus être en accès libre depuis l'application. Cette décision semble avoir été prise suite à des différends au niveau du contrat commercial qui liait les deux entités. De plus, Molotov a plusieurs retards de paiement à son effectif, ce qui a dû envenimer un peu plus la situation. Cependant, le feuilleton ne s'arrête pas là et cette histoire pourrait bien se terminer devant les tribunaux.

En effet, conscient du manque à gagner suite à cette annonce, Molotov a tout de même décidé de continuer à diffuser les chaînes appartenant à TF1. Résultat, une assignation en contrefaçon a été déposée et le groupe de télévision demande 8 millions d'euros d'indemnités. Ce à quoi Molotov a répondu en assignant TF1 en justice afin d'obtenir le maintien du contrat commercial (comme le rapporte Les Échos). Ainsi, la bataille risque de durer un bon moment...

TF1 et Molotov, bientôt concurrents ?

Aussi, le départ de TF1 du service créé Jean-David Blanc, Pierre Lescure et Jean-Marc Denoual pourrait s'expliquer d'une autre façon. En effet, TF1 bénéficiera de sa plateforme avec abonnement très bientôt avec Salto. Ainsi, Molotov deviendrait un concurrent naturel.

Pour se justifier, la chaîne explique que « l'accord entre TF1 et Molotov, qui rémunérait les chaînes, était un accord expérimental pour leur lancement ». Les instances de TF1 appuient bien sur le fait qu'elles ont été parmi les premières à soutenir Molotov à sa sortie en 2016.

Comme nous l'avons précisé précédemment, l'arrivée de Salto, attendue avant la fin de l'année, pourrait chambouler le paysage audiovisuel français. Cet autre service, pensé pour contrer le géant Netflix, devrait rassembler France Télévisions, M6 et TF1. L'Autorité de la concurrence doit d'abord donner son accord pour que le projet puisse se faire.

Bref, autant de raisons qui expliquent que Molotov n'a plus vraiment la cote auprès des dirigeants de ces groupes. Une bien mauvaise nouvelle pour le service après l'échec de son rachat par Altice en mai dernier.

Source : Les Echos
30 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top