Une association TF1, France Télévisions et M6 pour contrer Netflix

Alexandre Boero Contributeur
15 juin 2018 à 12h15
0
Les plateformes géantes venues tout droit des États-Unis inquiètent les diffuseurs français, qui ont décidé de réagir. Les groupes TF1, France Télévisions et M6 sont en passe de créer en commun, selon Les Echos, leur propre catalogue web payant : Salto

Les Français regardent de moins en moins la télévision et préfèrent se reporter - surtout les plus jeunes - vers des contenus digitaux accessibles sur ordinateur, tablette ou smartphone. Les diffuseurs français en ont conscience, cherchent à récupérer les parts de marché évaporées du petit écran.

Après l'Alliance lancée en mai par l'audiovisuel public européen, ce sont maintenant des producteurs français qui se lancent dans la course au streaming.

Le service de vidéo illimitée sur abonnement Netflix se lance ce lundi en France où il sera visible sur internet mais aussi sur la prochaine box de Bouygues Télécom dès novembre


Le pacte sacré des trois poids-lourds français



TF1, France Télévisions et M6 ont l'intention de créer leur propre plate-forme web commune payante du nom de Salto. Les trois groupes ont d'ailleurs, selon les informations de nos confrères des Echos, présenté leur projet à leur conseil d'administration ce jeudi.

Cette plate-forme commune devrait héberger leurs chaînes respectives en direct, les différents services de rattrapage mais également un catalogue accessible en service à la demande par abonnement (SVoD). Concernant ce dernier, il faudra que les trois diffuseurs créent un maillage efficace et trouvent une pertinence relative dans la « ligne éditoriale » de la plate-forme. Dit autrement, ils ne devront pas voir le service comme un « fourre-tout », mais essayer au contraire de construire une identité commune, qui puisse réunir les différents publics.


Sur l'aspect pratique, TF1, France Télévisions et M6 détiendront chacun un tiers du capital. Un schéma que l'on retrouve chez Hulu, avec NBCUniversal, 21st Century Fox et The Walt Disney Company comme acteurs. Attention tout de même à ne pas tomber dans l'emballement si le projet venait à aboutir : si Hulu compte désormais plus de 20 millions d'abonnés (soit presque deux fois plus qu'il y a deux ans), le site américain, pas encore présent en France, n'est toujours pas rentable, et continue de perdre de l'argent en 2018.

Les groupes français devront donc trouver le bon compromis pour construire un catalogue enrichi de contenus attractifs, sans pour autant investir plus que de raison. Le plus dur commence.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top