SVoD : Amazon Prime Vidéo n’a pas l’intention de partager les chiffres de visionnage de ses séries

Pierre Crochart Contributeur
30 juillet 2019 à 07h47
0
Amazon Prime Vidéo

Alors que Netflix commence à ouvrir les vannes à datas croustillantes concernant ses séries les plus populaires, Amazon Prime Video coupe court à toute spéculation : il ne suivra pas le même chemin.

Une rétention des données qui peut vouloir dire deux choses : soit les chiffres sont décevants, et les dévoiler ne ferait que fuir les annonceurs ; soit Amazon n'estime simplement pas pertinent de révéler combien de personnes regardent quelles séries sur sa plateforme.

Une stratégie différente de Netflix

C'est au cours d'un panel de la Télévision Critics Association que Jennifer Salke, directrice des studios Amazon, s'est expliquée quant à l'absence de chiffres relatifs aux usages sur Prime Video.

« Notre entreprise n'adhère pas à cette stratégie », déclare-t-elle au sujet de la communication des chiffres de visionnage. « Je viens de la télévision... un business où il est courant de mesurer le succès au nombre de téléspectateurs. Nous (Amazon, ndlr.) reconnaissons que ce n'est pas une stratégie qui nous convient. Nous savons quels sont les chiffres ». Une réponse sans équivoque, néanmoins mesurée par le fait que, selon Jennifer Salke, la question du partage des chiffres revient régulièrement sur le tapis en interne.

Mais si Amazon ne partage pas les chiffres d'audience de ses séries avec la presse ou le grand public, elle n'en pipe également pas mot à ses créateurs. Albert Cheng, co-directeur de la télévision chez Amazon, précise cela en disant que son entreprise ne partage pas « de chiffres absolus » avec les showrunners de ses séries phares comme Fleabag ou Mrs. Maisel.

« Nous avons d'autres moyens de leur faire comprendre comment performent leurs séries », assure toutefois Albert Cheng. « Nous faisons souvent ça après le début d'une nouvelle saison. Nous nous rassemblons autour d'une table, et leur expliquons comment la diffusion s'est passée ».

Netflix encore chiche en données publiques

Le partage des chiffres d'audience des contenus Netflix est une tendance récente pour la plateforme de Reed Hastings. Habituellement pudique en la matière, l'entreprise annonçait fièrement le mois dernier que la saison 3 de Stranger Things avait captivé pas moins de 40 millions de foyers.

Stranger Things saison 3 couv.png
Plus de 40 millions de comptes Netflix ont entamé la saison 3 de Stranger Things. © Netflix

Quelques jours plus tard, rebelote avec le film Murder Mystery, porté par Adam Sandler et Jennifer Aniston. Netflix annonçait alors que 31 millions de comptes avaient regardé sa nouvelle exclusivité.

Si Netflix reste majoritaire en France sur le SVoD, Amazon a signé en 2018 une montée en puissance importante. Quatrième dernière OCS et Canalplay en début d'année, la plateforme du géant américain est désormais en deuxième position derrière Netflix, et ce depuis janvier dernier.

Source : The Wrap
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
À Los Angeles, un robot policier ignore une femme qui demandait de l'aide

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top