Des employés de Facebook donnent 5 étoiles au Portal de la marque sur Amazon

Par
Le 20 janvier 2019
 0
capture dÂ

Oups. L'enceinte connectée Portal, développée par Facebook, a reçu un grand nombre de critiques positives sur Amazon. Problème : certains commentaires ont été écrits par des employés de l'entreprise de Mark Zuckerberg.

Pour se relever après une année 2018 difficile, marquée par de nombreux scandales, Facebook a misé sur la commercialisation de son premier objet connecté. Baptisé Portal, il s'agit d'un écran dédié à la vidéoconférence, pilotable à la voix, grâce à l'assistant Alexa d'Amazon.

On n'est jamais mieux servi que par soi-même

La plateforme sociale a également choisi le leader de l'e-commerce pour vendre son nouveau produit. Et bonne nouvelle pour Facebook : les premiers avis concernant Portal sur Amazon sont largement positifs. Le seul hic, c'est que certains commentaires laissent planer le doute quant à leur spontanéité.

En effet, Kevin Roose, journaliste au New York Times, a mené des recherches sur les auteurs de ces critiques et a partagé ses résultats sur Twitter. Il a ainsi trouvé que trois noms correspondaient exactement avec ceux d'employés de Facebook. Simple coïncidence ? La probabilité paraissait faible, dans la mesure où les noms en question ne semblaient pas des plus courants (à la limite, ils se seraient appelés John Smith...).



Une pratique interdite par Amazon

Le suspense aura, de toute façon, été de courte durée, puisque moins de deux heures après, Andrew Bosworth, vice-président de Facebook en charge de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle, a confirmé que les auteurs étaient bien employés de l'entreprise. Mais il a souligné qu'il ne s'agissait pas d'une requête de la société, qui avait, au contraire, demandé à ses salariés de ne pas poster de commentaires sur Amazon. De plus, les employés concernés seront invités à supprimer les messages qu'ils ont laissés.



Une recommandation logique, dans la mesure où cette pratique est prohibée par Amazon. L'e-commerçant interdit en effet de laisser un commentaire sur un produit vendu par son employeur, sa famille, ses amis, ou encore des concurrents de son entreprise.

Mais même si les avis vont finalement être effacés, cette découverte sème le doute quant aux critiques reçues par Portal. Surtout à la lecture de celle de Tim Chappell, salarié de la société et dithyrambique sur le produit, tout en clamant « ne pas être un utilisateur régulier de Facebook ».

Source : Neowin
Modifié le 20/01/2019 à 18h40
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Facebook

scroll top