Amazon investit dans deux start-up facilitant l’apprentissage des enfants

Bastien Contreras Contributeur
26 mai 2019 à 17h00
0
Unruly Splats
© Unruly Studios

Amazon a annoncé avoir participé aux levées de fonds de deux jeunes entreprises du secteur de l'éducation. L'objectif de ces prises de participation serait notamment d'enrichir le catalogue d'Alexa de contenus destinés aux enfants.

Lancé en 2018, le « fonds Alexa » permet à Amazon d'investir dans des start-up œuvrant principalement dans les technologies vocales. Ces derniers mois, le groupe américain a ainsi participé à l'augmentation de capital des entreprises Bamboo Learning et Sphero Edu. Cette semaine, les investissements se sont poursuivis dans la sphère éducative.

Un apprentissage fun de la lecture

En effet, deux nouvelles start-up ont bénéficié d'un financement de la part du fonds Alexa. La première se nomme Zoobean et est parfois considérée comme le « Fitbit de la lecture ». L'entreprise propose en effet aux enseignants une plateforme, Beanstack, permettant de suivre les progrès effectués par leurs élèves dans l'apprentissage de la lecture. Le logiciel entend également rendre cette activité amusante, en mettant en place des « défis » pour encourager les enfants à s'améliorer.

Beanstack serait aujourd'hui déployée dans plus de 1 200 écoles et bibliothèques publiques à travers le monde. La start-up n'a pas communiqué le montant de son tour de table, ni celui investi par Amazon.

Des premiers pas ludiques en programmation informatique

De son côté, Unruly Studios souhaite relier l'apprentissage des matières scientifiques, notamment du développement informatique, à des jeux physiques. L'équipe de l'entreprise, composée d'anciens de Mattel, Hasbro ou Nickelodeon, a ainsi conçu un produit appelé Unruly Splats. Il s'agit d'un petit carreau à déposer au sol, connecté à une application, qui permet d'initier les enfants à la programmation, au travers de petits jeux.

Unruly Studios a annoncé avoir récemment levé 1,8 million de dollars (environ 1,6 million d'euros). Une opération à laquelle a participé le fonds Alexa, sans que l'on sache à quelle hauteur.

Par ces investissements, Amazon souhaiterait enrichir son offre de contenus destinés aux enfants. Les deux entreprises financées travailleraient ainsi à la façon de s'interfacer avec l'assistant vocal Alexa. Une manière pour le géant américain de séduire de plus en plus de parents, alors que le groupe est confronté à une plainte de la part d'associations de consommateurs aux États-Unis.

Source : TechCrunch
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top