Les enceintes connectées pour enfants d'Amazon attaquées par des associations américaines

Amazon Echo Dot Kids

Les enceintes Echo Dot Kids d'Amazon ne respecteraient pas les lois de protection de la vie privée des enfants, selon des associations américaines de défense des droits des consommateurs. Ces dernières ont donc déposé une plainte contre l'entreprise.

L'an dernier, Amazon a lancé une version pour enfants de son enceinte connectée, baptisée Echo Dot Kids. Elle fonctionne de la même façon que les autres modèles, avec l'assistant vocal Alexa, tout en ajoutant un design et des contenus adaptés aux plus jeunes.

Des règles de confidentialité floues

Mais l'entreprise aurait omis de rendre son appareil conforme aux réglementations en vigueur, en particulier au Children's Online Privacy Protection Act (COPPA). Celui-ci précise notamment qu'il est indispensable d'obtenir le consentement des parents avant de pouvoir collecter ou stocker des données relatives à des enfants de moins de 13 ans.

Et ce serait précisément ce qui ferait défaut avec l'Echo Dot Kids. Ainsi, des membres de la coalition « Campagne pour une enfance sans publicité » (CCFC) auraient tenté de décrypter les règles de confidentialité du dispositif et n'auraient pas réussi à comprendre quelles étaient exactement les données enregistrées par l'appareil. Face à une telle complexité, l'association exprime donc ses doutes quant à la valeur du consentement donné par des parents pas forcément spécialistes de la question.



Des données impossibles à supprimer

Autre problème relevé : Echo Dot Kids conserverait les informations, même après une demande de suppression par les parents. Ce qui, une nouvelle fois, contreviendrait formellement aux règles imposées par le COPPA.

Par conséquent, plusieurs associations de défense de l'enfance et de la vie privée des États-Unis se sont regroupées pour porter plainte auprès de la Federal Trade Commission (FTC), l'organisme américain en charge de l'application du droit de la consommation. Si la FTC n'a pas encore réagi, de son côté, Amazon a catégoriquement rejeté les accusations, affirmant que ses appareils étaient conformes au COPPA.

Source : The Verge
Modifié le 14/05/2019 à 13h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Virgin Galactic : poursuite des essais de vols habités au Nouveau-Mexique
Le rachat de Molotov par Altice pourrait être fortement compromis
Fuchsia OS, présenté lors de la conférence I/O de Google, serait réservé aux objets connectés
Mozilla fait son mea culpa suite à de gros bugs sur les add-ons Firefox
⚡ 4 bons plans immanquables sur les SSD chez Amazon
OnePlus : suivez avec nous la conférence de lancement du OnePlus 7 à partir de 17h
Le Google Play Store vous supplie de désinstaller les vieilles apps que vous n'utilisez plus
NVIDIA poursuivie en justice par un fournisseur qui l'accuse de violation de brevet
L'iPhone 11 continue de dévoiler ses fonctionnalités
Urbanears lance Pampas son premier casque circum aural
Haut de page