Vente de voitures électriques en France en 2019 : Renault ZOE, Tesla Model 3 et Nissan Leaf en tête

13 janvier 2020 à 11h38
42
Renault ZOE

Selon une étude, le nombre d'immatriculations de véhicules électriques a augmenté de 38 % en 2019 par rapport à l'année précédente. Renault reste le premier vendeur du classement grâce à sa ZOE toujours aussi populaire.

L'AVERE, l'association nationale pour le développement de la mobilité électrique, profite de ce début d'année pour publier son étude sur le nombre de ventes de ces nouveaux véhicules en France. Et 2019 a été une très bonne année pour les constructeurs.

Renault numéro un des véhicules électriques tous secteurs confondus

Le nombre de nouvelles immatriculations a bondi de 38 % par rapport à 2018. Cela correspond précisément à 42 763 véhicules électriques vendus sur les douze derniers mois en France. Le mois de décembre a représenté plus de 11 % de ce chiffre, avec 4 803 véhicules immatriculés.

C'est Renault qui est de très loin le premier vendeur de véhicules électriques dans l'Hexagone, avec sa ZOE qui s'accapare pas moins de 44 % des immatriculations, soit 44 % des ventes totales de véhicules électriques.

Derrière, on retrouve la Tesla Model 3, enfin arrivée en France après plusieurs années d'attente pour les fans de la marque. La voiture produite par les équipes d'Elon Musk s'est vendue à 6 455 exemplaires et compte pour 15 % des ventes totales. La Nissan Leaf est juste derrière avec 3 738 immatriculations recensées suivie par la BMW i3 (3 739 ventes) et la Kia e-Niro (2 793 exemplaires vendus).


Du côté du marché de l'utilitaire léger, c'est encore Renault qui monte sur la première place du podium avec son nouveau Tango ZE. Avec 3 801 véhicules vendus le modèle s'arroge tout simplement la moitié des ventes du secteur devant Nissan et son e-NV200.

Des chiffres encourageants mais en dessous des objectifs fixés

Ces chiffres sont en deçà des objectifs fixés par la filière, qui espérait 100 000 nouvelles immatriculations au cours de l'année 2019. En 2020, plusieurs constructeurs de premier plan vont lancer de nouveaux modèles grand public très attendus comme la e-208 de Peugeot ou l'Opel Corsa-e.


Les constructeurs souhaitent vendre 170 000 véhicules électriques au total pour l'année 2020 avec un objectif d'un million de voitures sur les routes d'ici 2022.

Source : Avem
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
42
18
Fulmlmetal
Des stat un peu biaisé, c’est facile d’avoir une hausse de 38% quand on part de rien.<br /> Il faut noter que ces ventes d’électrique ne représente encore que 2% seulement du parc automobile neuf vendu. Ca reste donc encore anecdotique malgré le matraquage médiatique sur ces auto et les gros bonus d’aide à l’achat.<br /> Le succès que la Zoe ne me surprend guère, elle est à un prix relativement abordable, on est loin des 50.000€ environ pour une Tesla. Et meme si son autonomie est plus courte c’est avant tout une voiture de ville, du quotidien, pour des trajets boulot ou pour faire ses courses et aller cherchez les enfants. Pour moi le concept d’auto électrique est totalement adapté aux petits déplacement du quotidien, les longs trajets sont encore largement au bénéfice du thermique.<br /> Cela dit, en 2020 les choses seront moins simple car le bonus disparait ou est divisé par deux pour une bonne partie des EV, donc cela pourrait avoir pour conséquence de créer un ralentissement de cette croissance.<br /> En tout cas si les constructeurs veulent continuer la croissance des EV il va clairement falloir qu’ils fassent un effort sur le prix car à ces tarifs là la croissance va vite se tasser.
Bilroute
Porquoi BMW i3 avec 3 739 ventes arrive aprés la Nissan Leaf qui a 3 738 ventes ?
TNZ
T’as oublié un élément de réflexion, quid des VE quand l’hydrogène va se démocratiser ?<br /> Aujourd’hui, les propriétaires de Zoe s’en débarrasse au bout de 6 mois : ils découvrent à l’usage le PàC concoctés par notre assembleur national.
eagle6
L’hydrogène est une aberration sur un VE, du gaspillage d’énergie. Il faut des VE avec des batteries pas trop grosses et lourdes mais qui se rechargent très vite.
eagle6
Pareil, bizarre, il doit y avoir une erreur…
rexxie
Fulmlmetal:<br /> Des stat un peu biaisé, c’est facile d’avoir une hausse de 38% quand on part de rien.<br /> C’est le commentaire qui est un peu biaisé, surtout lorsqu’il parle de « matraquage médiatique ».<br /> Quand on part de rien?!?<br /> Il s’est vendu plus de 32 000 électriques en 2018 en France.
MisterGTO
L’hydrogène n’est pas près de se democratiser<br /> Rien que le stockage est problématique
rexxie
Un des nombreux problèmes de l’hydrogène est sa facilité à se faufiler partout. C’est la plus petite molécule connue, elle est si petite que sous pression elle écaille même l’acier en y pénétrant. Tous les joints, réservoirs et pompes coûtent donc plus chers et doivent être remplacés souvent. C’est sans compter le danger d’explosions que ça génère.<br /> Les seuls qui ont intérêt à promouvoir l’hydrogène sont les cartels des hydrocarbures qui possèdent les réseaux de distribution et fournissent le méthane(gaz) pour fabriquer l’hydrogène. Nous serions ainsi tout aussi captifs de la ressource qu’avec l’essence.
Nmut
Les proprios que se débarrassent de leur Zoe, ils en font quoi, elles partent à la casse? Le choix en occasion reste ridicule par rapport aux nombre de véhicules en circulation… Je n’ai pas pu trouver ce que je cherche.<br /> Et c’est quoi l’arnaque de Renault? Je n’ai pas beaucoup d’« expérience » avec la Zoe, mais chez mon client actuel, il y a pas mal d’électriques, les Zoe sont « légions » (bon, juste 6 voitures). Un proprio vient de dépasser les 250 000 km, les autres en sont à la 2ièmes ou 3ième Zoe et ils ont tous l’air content…
Metaphore54
Je suis pour quand l’autonomie et la facilité d’utilisation sera tout aussi pratique que l’hydrocarbure et pour un coût raisonnable.
toug19
ça arrive, mais avec une idée comme ça tu continues sur tes mauvaises habitudes de pollueur.
Metaphore54
Pas le choix, je n’habite pas une maison et je n’ai pas de station de recharge à proximité de chez moi et/ou de mon travail.
carinae
ben tout est relatif … Ce matin j’ai vu 3 thermiques se rentrer dedans … vu le nombre de véhicules circulants sur la route en question … ca fait pas mal …<br /> Plus il y aura de véhicules électriques et plus il y en aura qui tombent en panne … Il ne faut pas oublier qu’on en est qu’au début… Mais d’après ce que j’ai cru comprendre les moteurs sont plus simples et plus efficaces …donc …
carinae
sans compter que la production classique n’est pas en reste coté pollution …
Silmarillon82
Bonjour à tous<br /> Retour d’expérience après 1 an en EV. J’ai une Kia e-Niro. Coté voiture : je suis très satisfait, grand agrément de conduite, confort du silence, nombreux équipements de sécurité. Un EV amène à modifier sa conduite pour prolonger l’autonomie : moins vite, conduite plus souple, frein électromagnétique (récupérateur d’énergie) plutôt que frein classique … Il en résulte une sécurité accrue, une usure moins rapide. L’autonomie constructeur est donnée pour 455 km. J’ai relevé nettement mieux en été (ex : Montauban-Bordeaux AR sans recharger), moins en hiver (les EV n’aiment vraiment pas le froid, il faut préférer sièges et volants chauffants à la clim !) en parcours mixtes. Côté recharge : c’est là ou plus rien ne va : stations rares, appareils défaillants ou vandalisés, cartes non reconnues, charges qui s’arrêtent ou chutent sans crier gare mais qui continuent à facturer tant que le pistolet reste branché … ; dans de nombreux cas, ça frise l’escroquerie, y compris sur les grands réseaux nationaux dont on attend naïvement un sérieux qui est loin d’être la priorité des responsables. Ici ou là, sur des parking de super/hyper marchés, des bornes gratuites, mais la plupart du temps qui chargent à la vitesse de l’escargot se précipitant sur une feuille de salade. Et puis, la plaie des « thermiques » indélicats qui considèrent les stations de recharge comme des parkings gratuits !!! Un bon point pour Bordeaux : des recharges moyennement rapides (7 kw) mais gratuites (surement ailleurs aussi, mais où ?). Pour moi, en tant qu’usager, le véritable problème est là. Moralité, si vous n’avez pas la possibilité d’installer une station 7 kw chez vous, réfléchissez ! Quand aux habitants d’immeubles équipés, renseignez-vous : les nouveaux compteurs « communicants » sont conçus pour vous faire casquer la nouvelle taxe qui remplace la TIPP (j’ai oublié le nom !) : le réveil risque d’être amer.
Fulmlmetal
Quand je dis qu’on part de rien je veux dire que c’est un marché nouveau qui démarre et qui est logiquement en croissance.<br /> Et puis 32.000 auto c’est quoi ? c’est 1.4% des ventes, c’est rien. tout en sachant que par le passé pas mal de EV étaient acheté par les administrations, la Poste, et quelques entreprises.
Fulmlmetal
Ne faite pas de Paris une généralité sur toute la France.<br /> Paris est connu pour etre sale, les parisiens pour etre totalement irrespectueux.<br /> Paris n’est pas la France, même si les médias ont souvent tendance à l’oublier
toug19
J’ai également un Niro, je vous conseille d’utiliser le réseau de recharge Ionity quand vous le pouvez. Ils ont plusieurs bornes au même endroit et n’utilisent pas de borne EVTRONIC qui sont une plaie.
philouze
" quid des VE quand l’hydrogène va se démocratiser ?"<br /> pas de quid, vu que l’hydrogène ne va jamais se démocratiser. pour des raisons bêtement physiques : il est à peu près impossible de faire de l’hydrogène accessible (il va couter 3 à 4 fois son équivalent électrique, générer -et que ce soit via électricité ou méthane- 3 à 4 fois l’équivalent co2 d’une électrique.<br /> Et là on parle d’un plafond physique, en pratique c’est pire.<br /> Les vendeurs ou les enthousiastes qui vous expliquent, ou pensent, que ça va s’améliorer avec le temps vous enfument : la limite PHYSIQUE de rendement d’une pile à combustible à 50% de sa puissance est de 55%, et il n’est pas physiquement possible de compresser du gaz à 700 bars sans reperdre une somme considérable d’énergie (minimum 20%) (ben oui, un gaz comprimé, c’est une énergie stockée).<br /> ça implique que vous jetez au minimum 56% de ce qui sort de votre éolienne ou panneau solaire chèrement acquis, ou même méthane réformé… avant même d’avoir roulé.<br /> Certains décideurs, voir certains constructeurs, l’ignorent encore ou sont dans le déni, mais clairement ces deux murs rendent cette énergie obsolète face à la batterie lithium et ses presque 100% de rendement.
TNZ
Les batteries pour les VE sont des aberrations : lourdes, de plus, elles se dégradent dans le temps. Une batterie est efficace dans un rôle de tampon, pas de réserve d’énergie.
TNZ
Le stockage aujourd’hui …<br /> (même discours qu’avec les hybrides en 1997)
TNZ
Pour les Zoé : informations internes chez les assureurs (pas forcément diffusé en place publique)<br /> Pour l’hydrogène, tant que les détenteurs des monopoles n’auront pas trouvé le moyen de conserver celui-ci sur le marché de l’hydrogène, ça va freiner des 4 fers.<br /> @philouze :<br /> Concernant les méthodes de fabrication de l’hydrogène, si vous vous contentez de la position des gorets de service (malfaisants notoires et autres malhonnêtes), effectivement il n’y a pas de chances de voir quelque chose sortir du bois. Maintenant, en utilisant sa tête, des solutions il y en a, mais parce que cela bouscule le conformisme en place, ça dérange. Donc, non votre argument n’est pas recevable.<br /> Concernant les rendements, quel est le rendement d’un moteur thermique que l’hydrogène est censé remplacer ? Si on atteint les 40% c’est le maximum et encore, sur un régime moteur précis. Du coup, un bon 56% est acceptable. De plus, le rendement de 50% (source ?) d’une pile à hydrogène est lié aux technos actuelles. Des recherches sur les matériaux sont en cours pour augmenter le rendement et faire baisser les coûts de fabrication (nanotubes de carbone par exemple).<br /> D’où y’a t’il un gaspillage éolien/solaire dans la fabrication d’hydrogène quand aujourd’hui cette énergie est ignorée/pas exploitée.<br /> Le rendement des batteries n’est pas un argument suffisant pour masquer l’ensemble des inconvénients qui vont avec : autonomie aléatoire, dégradation de la capacité de charge à l’usage, praticité du chargement au quotidien, usage en période froides, impossibilité de faire des longs trajets, contraintes fortes pour les raparations …
toug19
Je reprends tes arguments contre la batterie:<br /> Autonomie aléatoire: faux, il suffit de comprendre que rouler + vite et faire froid = consommation supérieure. Et on s’adapte très bien, il suffit de baisser sa vitesse de 10 km/h sur autoroute par exemple.<br /> Dégradation de la capacité de charge: partiellement faux, la dégradation de la batterie est d’environ 1% par an. Perdre quelques km d’autonomie de change pas beaucoup de chose. (Voir dernier point…)<br /> Praticité du chargement au quotidien: vrai et faux. Pour moi qui ai une maison, je dis faux car je suis ravi de ne plus faire la queue et tremper mes mains et pieds dans le gazoil. J’arrive chez moi et je branche (2 minutes, 1 fois par semaine). D’autres n’ont pas de maison, et si on n’a pas une borne de recharge dans le parking, la je te rejoins, c’est vraiment pas pratique. Mais des solutions commencent à émerger (prise branchée sur son compteur, prise/borne avec badge individuel à mettre en place avec le syndic).<br /> Usage en période froides: ça rejoints le soit disant problème de d’autonomie aléatoire. Mais une voiture électrique, par temps froid: tu démarres du pars de suite. Une thermique, si tu ne fais pas chauffer, attention à la casse moteur au bout de 100000 km.<br /> Impossibilité de faire des longs trajets: faux, j’ai traversé la France aisément. Je n’ai pas une Tesla. Cet été, je vais au Portugal.<br /> Contraintes fortes pour les réparations: Une électrique tombe bien moins en panne qu’une thermique, technologie tellement plus simple.<br /> Le plus complexe est la batterie, et les dernières études montrent une fiabilité supérieure qu’attendu. Bien sur tu trouveras personnes dont la batterie s’est rapidement dégradé. Cela peut provenir de 2 raisons principales:<br /> 1: Pas de chance, cette batterie présentait une malfaçon. ça arrive partout. la garantie est la pour ça. Environ 8 ans 160000 km sur la plupart des véhicules.<br /> 2: L’utilisateur a laissé sa batterie chargée à 100% pendant de longues périodes, ce qui dégrade la batterie prématurément.
MisterGTO
Aucun rapport avec les hybrides.<br /> Le seul problème potentiel des hybrides à l’époque était la durée de vie des batteries, il n’y avait aucun risque d’explosion<br /> Et le rendement de l’hydrogène de la production au moteur est vraiment pas terrible, donc aucun intérêt pour une voiture.<br /> Pour des bateaux en revanche, cela peut être intéressant
toug19
et les poids lourds.
wawa911
Dans moins de 10 ans l’autonomie des éléctriques aura dépassé celle des thermiques et c’est tant mieux pour la planète et pour notre porte monnaie…<br /> Y en marre des FAP,des CATALYSEUR, des TURBO, VANNES EGR, Boites de vitesse etc… tout ces éléments nous coutent la peau des fesses !<br /> L’hydrogène ah ah ah…une bombe sur 4 roues!
TNZ
@toug19<br /> Autonomie : oui bien sûr, il n’y a que 2 températures ambiante tout le long de l’année : celle d’été et celle d’hiver.<br /> Charge : tu te trompes. Les batteries ne se dégradent pas quand elles sont utilisées comme tampon (charge/décharge permanente), par contre, elles prennent cher quand on fait des cycles décharge en roulant puis recharge à l’arrêt. Même si les fabricants maintiennent celles-ci dans la plage des 20-80% afin de ne pas trop les dégrader, la façon de les utiliser est « contre nature » pour la batterie.<br /> Période froide et thermique : Un thermique a surtout besoin que son circuit d’huile se mette en pression avant de commencer à rouler. quant à la batterie, si elle n’est pas à la bonne T°, elle n’est pas capable de fournir beaucoup de puissance instantanée d’une part et celle qu’elle fournit tape fortement dans ses réserves d’autre part.<br /> Réparations : Je parle de réparations post-accident/accrochage. Renseigne toi sur les procédures et les garages habilités à toucher au circuit électrique, tu pourrais être surpris. Ici on parle de tensions entre 200 et 400 V continu : les risques létaux sont avérés.<br /> @MisterGTO<br /> Le rendement est lié à la façon de produire l’hydrogène … pas à son utilisation.<br /> Comme je l’ai dit plus haut, il est plus facile de gagner en rendement sur l’hydrogène (fabrication et utilisation) que sur la batterie.<br /> Et surtout, cela procure une vraie indépendance énergétique (vs pétrole)<br /> @wawa911<br /> Ok pour les accessoires moisis que les assembleurs nous colle dans les voitures.<br /> Une bombe sur roues : définis un peu plus ton idée … Explique nous où se le comburant / le carburant / le déclencheur. Et qui te dit que le stockage de l’hydrogène ne pourra pas évoluer ?
toug19
« Autonomie : oui bien sûr, il n’y a que 2 températures ambiante tout le long de l’année : celle d’été et celle d’hiver. » Argument bidon<br /> « Charge : » ouai je comprends ce que tu dis, mais bof. moi je parle de mon expérience au risque de me répéter, mon Niro à 30000 km a toujours son autonomie max. La leaf à 50000 avait perdu 2% et la Zoé également 2% à 40000 (mais elle est plus vieille).<br /> La thermique a aussi besoin que les pièces montent en température à cause de la dilatation. Les caractéristiques de l’huile sont différentes entre moteur froid et chaud.<br /> Réparations: oui tu as raison, il faut du personnel formé, cela va arriver. Mais étant donné la fiabilité de la partie motrice, je prends le risque. Les seules réparations que j’ai eu à faire ne concernait aucunement la partie motrice. Un ami avec une Zoé a eu besoin de faire réparer une partie électrique. Cela a pris un peu de temps. on ne connaît pas le coût car sa voiture est en LLD.<br /> Je fais partie d’une communauté d’utilisateur de VE. Les réparations sont rares. Et presque exclusivement sur des zones non motrices de la voiture. Donc je sais de quoi je parle.<br /> Les risques létaux sont minimes car la batterie peut être facilement déconnectée. Elles seraient interdites sans cette protection.
toug19
C’est sur que ça va être difficile de gagner en rendement sur la voiture à batterie, le rendement est dèja très très bon.<br /> Mais il sera aussi difficile de gagner en rendement sur le moteur thermique qui est une calamité. Les loi de la thermodynamique imposent leurs limites.<br /> En ce qui concerne l’hydrogène, il faudrait un réseau comme le réseau électrique. Approvisionner les stations avec des poids lourds est un gaspillage.<br /> Ensuite améliorer les PAC, qui sont limitées en puissance et en rendement.<br /> Améliorer le rendement de la transformation en hydrogène? Compliqué, les liaisons entre les atomes de l’eau sont très fortes.
rexxie
Ça va être beau ça une centaine de milliers de bagnoles qui laissent échapper de l’eau en pleine canicule, un beau sauna collectif, et l’hiver une jolie patinoire pour mémé.<br /> Il n’y a vraiment que les hydrocarburiens qui souhaitent contre toute logique nous fourguer de telles aberrations. En plus on doit changer la PAC régulièrement. $$$<br /> Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Parce que les cartels de l’énergie voient leur vache à lait leur échapper avec la voiture électrique qu’on peut recharger partout, de tellement de façons avec de l’électricité générée sans eux, à partir du soleil et du vent, infiniment renouvelable, et gratuit.<br /> Et propre! je l’ai dit propre? Propre! Voilà!<br /> Petite anecdote, selon des stats avec modules de collecte de données sur des flottes, même si l’électrique perd 30% d’autonomie l’hiver la thermique perd aussi 20%!<br /> FleetCarma – 16 Jan 14<br /> Electric vs. Gasoline Showdown: Vehicle Range in Cold Weather | FleetCarma<br /> Infographic showing the differences in range between electric and gasoline vehicles as temperatures drop, generated with FleetCarma's real-world database.<br />
toug19
Ah j’étais pas au courant que les PAC avait une durée de vie. De toute façon la voiture à hydrogène, j’y crois pas non plus. Il n’y a pas de réseau et les avantages sur la voiture à hydrogène fondent comme neige au soleil. Après, ça manque encore de bornes très rapide. Mais vu que 99% du temps, je charge chez moi, c’est pas trop grave.
TNZ
« Il n’y a vraiment que les hydrocarburiens qui souhaitent contre toute logique nous fourguer de telles aberrations. En plus on doit changer la PAC régulièrement. $$$ »<br /> Ah , c’est nouveau ça vient de sortir (source ? )<br /> On disait la même chose des batteries des hybrides et en même temps, on disait aussi qu’une Prius était moins écologique qu’un Hummer.<br /> Une étude (sortie du chapeau le plus souvent) n’est pas une excuse pour mettre le cerveau en pause.
toug19
Et actuellement, les gens disent n’importe quoi sur l’électrique.
TNZ
ironie : mais moi, je n’ai pas oublié de changer mes plaquettes de frein moteur.
Walter_White1
Sur 2 178 000 véhicules neufs vendus, autant dire, une paille.
philouze
@TNZ<br /> « Le rendement est lié à la façon de produire l’hydrogène … pas à son utilisation.<br /> Comme je l’ai dit plus haut, il est plus facile de gagner en rendement sur l’hydrogène (fabrication et utilisation) que sur la batterie. »<br /> Tu es visiblement très mal renseigné :<br /> le rendement de l’hydrogène est au contraire (peu) lié à sa production, mais énormément à sa compression et à sa conversion dans le véhicule. sur la production il n’y a que 10% à gagner.<br /> Si un jour, par contre, on invente le mouvement perpétuel, la compression à 700 bars grâce à l’énergie du désespoir et la conversion PAC surunitaire, alors j’admettrais que cette énergie à de l’avenir. Mais dans notre univers physique ça va être compliqué - je réponda pas des autres univers par contre.<br /> EN gros la production vient juste légèrement améliorer ou détériorer le bilan Co2, mais le rendement énergétique restera pathétique. C’est juste Physique. je t’invite à consulter les documents de l’Afypac (qui pourtant est LE lobby de l’H2 en europe) pour vérifier tout ça.<br /> Et oui, il n’est pas vraiment possible de gagner sur le rendement de la batterie… car son rendement coloumbique est de … 99%.<br /> Bon courage pour faire mieux.<br /> Tu as entre les main un véritable miracle physique, et tu fantasmes sur un truc tout pourri à base de gaz comprimé, de fuite, de double conversion et qui rame à 40% d’efficacité.
TNZ
« Tu as entre les main un véritable miracle physique, et tu fantasmes sur un truc tout pourri à base de gaz comprimé, de fuite, de double conversion et qui rame à 40% d’efficacité. »<br /> Un détournement technico-fonctionnel n’est pas un miracle. Il se trouve que dans le contexte actuel cela permet de rassurer les personnes qui ne veulent pas regarder plus loin que le bout de leur nez.<br /> Le rendement que tu donnes (99%) est purement théorique. Le rendement d’une batterie est de l’ordre de 80% en pratique. Mais ce qu’il faut comprendre, c’est 80% à la charge et 80% à la décharge … soit 64% au final, et encore, en utilisant cette énergie immédiatement sans attendre. Ben, oui, une batterie ne tient pas la charge dans le temps et le pourcentage final suivant la durée de stockage est inférieur au 64% idéaux.<br /> Tu critiques les fuites, double conversion etc … mais ce ne sont que des moyens pour mettre en oeuvre le principe. Ces moyens sont en phase de découverte/mise au point pour un usage automobile. Les marges de progression / évolution sont énormes. Pour moi, la batterie n’a pas d’avenir en tant que réservoir d’énergie en automobile.
philouze
TNZ:<br /> Le rendement d’une batterie est de l’ordre de 80% en pratique. Mais ce qu’il faut comprendre, c’est 80% à la charge et 80% à la décharge … soit 64% au final,<br /> ça déjà, c’est faux.<br /> le rendement réel, pratique de la cellule est bien très proche de 100%. Il peut être supérieur a 99%.<br /> c’est le rendement charge-décharge complet.<br /> La décharge en 400v continu ne génère quasiment aucune perte, ce qui peut grever le rendement c’est la puissance de la charge, qui génère de l’effet joule (mais on parle de quelques %) et le rendement du chargeur lui même. Typiquement celui de la Zoé est mauvais, mais les meilleurs dépassent les 97%<br /> C’est pourquoi on peut arrondir - toute électronique de contrôle charge décharge comprise, BMS etc… à 80%<br /> TNZ:<br /> et encore, en utilisant cette énergie immédiatement sans attendre. Ben, oui, une batterie ne tient pas la charge dans le temps <br /> Encore faux,<br /> une Lithium perd de la CAPACITE de charge, mais son taux de fuite ne varie pas ou très peu. D’une manière générale on considère que le lithium n’a pas d’autodécharge… contrairement à l’hydrogène.<br /> TNZ:<br /> Tu critiques les fuites, double conversion etc … mais ce ne sont que des moyens pour mettre en oeuvre le principe. Ces moyens sont en phase de découverte/mise au point pour un usage automobile. Les marges de progression / évolution sont énormes. Pour moi, la batterie n’a pas d’avenir en tant que réservoir d’énergie en automobile.<br /> NON non et re-non : il n’y a pas de marges de progression, pas de significatives en tout cas : la techno a atteint très vite, il y a quinze ans peut être, son efficacité maximum théorique. Contrairement à ce que tu sors plus haut avec les nanotubes de carbone ou que sais, je… je te parle au niveau physique, bas niveau. 55% à plus de zéro volt est une limite, et 60% , pour des PAC géantes, est vraiment le mur physique.<br /> Pour la PAC c’est cuit donc. reste la compression et l’électrolyse. La compression : par quel miracle pourrait tu imaginer de la compression sans énergie ? Un gaz comprimé c’est de fait une énergie.<br /> seule l’électrolyse est améliorable, ce qui va permettre de gratter quelques points dans la chaîne mais c’est absolument misérable.<br /> Et on a pas parlé des explosions…<br /> Une dernière : par pur cohérence, je serais toi, je défoncerai pas trop le rendement des batteries, car dans une voiture à hydrogène la pile à combustible utilise une batterie lithium tampon ! Et oui, la pile charge-décharge en permanence une batterie de puissance ! donc par principe… elle ne pourra jamais ne serais-ce qu’atteindre le rendement d’une voiture à batterie <br /> Si la charge-décharge faisait 64% comme tu l’affirmes, une PAC de miraï dépasserait pas les 35%, pour une efficacité globale , électrolyse -compression amont de 21% <br /> Change de combat, celui-ci est perdu d’avance et je suis sûr que tu milites pour l’avenir, seulement les industriels de l’hydrogène t’ont enfumé avec leur gaz
TNZ
Réfléchis un peu à l’usage de l’élément batterie dans les 2 cas : un coup ça sert de tampon (PAC et hybrides), dans l’autre de réservoir.<br /> Tes 99% sont applicables dans un usage « tampon » pas dans un usage « réservoir ».<br /> Mais bien sûr, les batteries lithium n’ont pas de fuites … (cf les téléphones portables, ça fonctionne de la même façon)<br /> Quant aux marges de progression soit disant inexistantes, avec la méthodologie actuelle peut être, avec des approches différentes, rien n’est sûr … et des approches différentes, ce n’est pas ce qui manque dans les labos de recherche. Ce n’est pas parce que tu t’y prend mal que cela ne fonctionne pas. Qui te dit qu’il sera encore nécessaire de stocker l’H² sous pression pour les prochaines PAC ?<br /> Tu me fais penser au retraité SNCF qui me soutenait mordicus que les voitures hybrides sont pourries et mal faites car SEULE la SNCF avait compris et mis en oeuvre correctement le principe avec les michelines diesel (CàD un gros diesel / alternateur / moteur électrique car plus léger et moins gros qu’une grosse boîte de vitesse avec un nombre de rapports hallucinant). Chevrolet avait tenté de faire un hybride « série » jusqu’au moment où ils se sont aperçus qu’il leur fallait un liaison directe entre le thermique et les roues … ils avaient reproduit la chaîne de traction de la Prius en moins efficace.
philouze
TNZ:<br /> Réfléchis un peu à l’usage de l’élément batterie dans les 2 cas : un coup ça sert de tampon (PAC et hybrides), dans l’autre de réservoir.<br /> Tes 99% sont applicables dans un usage « tampon » pas dans un usage « réservoir ».<br /> ??? ça ne change absolument rien, tu as un chargeur, un BMS, une électronique de puissance, le rendement est exactement le même.<br /> Qui te dit qu’il sera encore nécessaire de stocker l’H² sous pression pour les prochaines PAC ? <br /> il n’y a pas mille façon de stocker un gaz : soit tu le compresses, soit tu le liquéfies, soit tu utilises l’absorption (métallique pour le H2) soit enfin tu le lies chimiquement (méthanol, acide formique pour l’H2).<br /> Les faits sont têtus : si l’hydrogène n’est plus juste compressé, tu gagnes en densité, sur les fuites etc… mais tu as une conversion supplémentaire donc une nouvelle perte d’énergie.<br /> En fait tu as du mal à admettre le principe de limites physique, tu voudrais tordre la réalité selon tes désirs ou ton affect pour une techno.<br /> Ton retraité pour la SNCF avait raison : il n’existe pas de meilleur rendement de conversion thermique-mouvement au monde qu’un diesel électrique longue course. voilà. c’est physique, c’est Carnot.<br /> Jamais un Atkinson de toyota Prius avec sa boite CVT ne s’approchera d’un électro-diesel Wärtsila de cargo, de très très loin.<br /> Pour la PAC c’est pareil : à ma gauche une batterie au rendement pratique réel de 80%, à ma droite une PAC au rendement lamentable précédée d’une compression et électrolyse + une batterie charge-décharge en aval.<br /> Retourne ça comme tu veux, invente des technologies futures si tu veux, pour l’instant on ne voit rien venir capable de changer le rendement d’une PAC ou de condenser magiquement l’hydrogène.
TNZ
philouze:<br /> ??? ça ne change absolument rien, tu as un chargeur, un BMS, une électronique de puissance, le rendement est exactement le même.<br /> Et si, c’est là que tu te trompes … il y a des conséquences chimiques importantes quand on utilise la plage haute et la plage basse d’une batterie. Mais bon, il faut avoir expérimenté la chose pour comprendre.<br /> Quant à tes « arguments » contre le atkinson des Prius, sache que la chaîne de motricité de cette dernière est une hybride parallèle, CàD que l’énergie mécanique du thermique va directement aux roues alors que le diesel électrique va systématiquement faire les conversions mécanique / électrique / mécanique avec les rendements propres des alternateurs et moteur électrique, là où les hybrides n’utiliseront ce mode qu’une partie du temps.<br /> C’est facile de prendre les chiffres théoriques des technos sans les mettre en contexte d’utilisation.
philouze
Non, again.<br /> Ton Atkinson n’est pas relié aux roues, il passe par une CVT avec ses propres pertes. Et il « mouline » à mort, il ne peut pas rester dans sa zone de rendement idéal.<br /> C’est sûrement un très bon système, moins lourd en automobile que d’accoler au véhicule un alternateur de 100 kW et un moteur élec de 100kW en plus du groupe thermique.<br /> L’hybride série remplace la chaîne de transmission mécanique par un alternateur et un moteur, mais là aussi, magie de l’électricité, les pertes sont infinitésimales dans un alternateur ou un moteur prévus pour un régime et un couple donnés, c’est exactement comme ça que sont conçus les gros diesels-électriques : régime idéal pour l’un, couple idéal pour l’autre.<br /> On l’a remarqué très tôt, on en faisait déjà en 1937 ! c’était pas par amour de l’hybridation ou désamour des cascades de pignon
TNZ
Ce n’est pas du tout du CVT, la liaison mécanique entre le thermique et les roues est directe et permanente. La régulation s’effectue via un pont épicycloïdal : en gros un différentiel avec 2 arbres moteur.<br /> Le « moulinage » évoqué est lié au fait que les thermiques à cycle atkinson fournissent peu de couple mais beaucoup de puissance dans les tours.
philouze
Bon écoutes, on diverge, et ça ne change pas le fait que la Toy a bien une transmission mécanique avec un paquet de pièces en mouvement entre le moteur et les roues.<br /> pour plus d’infos, très détaillées, voir sur kikipédia / toyota hybrid synergy drive.<br /> Quand au reste de notre conversation, je préfère cesser là, et te la simplifier :<br /> Servimg<br /> etique10.jpg - Click to see more photos on ServImg<br /> Host and share all of your images, photos and pictures on Servimg.com<br />
TNZ
Genre tu vas m’apprendre comment fonctionne le HSD toy’ … j’en roule depuis plus de 12 ans.<br /> Quant à ton montage photoshop’ … sans commentaires.
philouze
Bel argument d’autorité… je roule AUSSI dans une Prius 3. Par contre je me contente pas de mes à priori.<br /> PS : le montage n’est pas de moi, et garde toute sa validité.<br /> Si tu veux je peux en faire un par contre avec « Hydrogène tel que fantasmé par TNZ » pointant au dessus des 100%, ça peut te soulager dans tes démarches ?
TNZ
Eh bé, tu n’es pas bien curieux sur le comment fonctionne un HSD.<br /> Si je continue à utiliser ce système, c’est bien parce que je sais pourquoi ça marche.
toug19
Moi je parlais des cas pires pour les températures en France.<br /> Je me trompe pas sur la durée de vie de la batterie, car j’ai eu 2 VE et je cotois plein d’utilisateurs de VE. Les leafs n’ont pas les meilleures batteries. Coté Zoé, Kia, Hyndai, Tesla, je n’ai jamais entendu parlé de batterie défaillante après plusieurs centaine de milliers de km.<br /> Pour les répararations, les garagistes sont en train de se convertir, il y a encore du boulot la dessus.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le Black Shark 3 5G de Xiaomi pourrait embarquer plus de RAM que votre PC
Selon Microsoft, la fin de Windows 7 est le bon moment pour acheter ses Surface
🔥 Soldes : 7 bons plans Apple (coupons promo) à saisir d'urgence sur Amazon !
Suite à une plainte de Philips, une enquête vise les montres connectées et Fitbit et Garmin
La prochaine saison de Westworld débutera mi-Mars… aux Etats-Unis
Finalement, le pliable façon « clapet » de Samsung s’appellerait le Galaxy Z Flip
Contre toute attente (non), il y aura bien un Pocophone F2
L'entreprise 23andMe a vendu un médicament basé sur les données ADN des patients
Un premier benchmark donne à voir la (sur)puissance du Samsung Galaxy S20+
Haut de page