Streaming vidéo : Netflix domine l'Europe, Amazon Prime Vidéo fait de la résistance

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité et reporter
08 mars 2019 à 12h13
2
Netflix
Riccosta / Shutterstock.com

En 2018, Netflix a réussi le tour de force de capter plus de la moitié des revenus globaux générés par la SVoD en Europe.

Netflix confirme son hégémonie continentale. Selon les dernières estimations de S&P Global Market Intelligence, tirées d'analyses menées dans 18 pays, le service de vidéo par abonnement de Reed Hastings règne littéralement sur l'Europe. En 2018, la SVoD a généré 5,3 milliards d'euros, dont plus de la moitié (52 %) est tombée dans l'escarcelle de la firme de Los Gatos.

Netflix, encore plus puissant dans les pays nordiques

Sur les pays étudiés par l'agence, Netflix est leader partout sauf en Allemagne, en Pologne et en Russie. La société tout récemment oscarisée profite de la puissance du streaming vidéo dans les pays nordiques. Au Danemark, en Norvège, en Suède et en Finlande, les taux de pénétration du service vont de 47 à 73 %. Le Royaume-Uni suit avec un taux honorable de 41 %.

Le géant Netflix récoltant plus de la moitié des revenus issus de la SVoD, il ne reste plus que les miettes ou presque pour les autres. Néanmoins, un acteur parvient à garder la tête haute : il s'agit d'Amazon Prime Video. Le service de vidéo à la demande de Jeff Bezos a capté 21 % des revenus du secteur en 2018 en Europe, et parvient même à être plus puissant que Netflix en Allemagne, premier pays européen en termes de population.

revenus SVoD Europe 2018.png
Parts des revenus de la SVoD en Europe en 2018, selon S&P Global Market Intelligence

Un marché qui devrait doubler à horizon 2023

Netflix doit néanmoins se méfier de l'émergence de nombreux concurrents. Si un nombre trop important d'acteurs peut parfois favoriser celui qui est en position dominante, le risque d'un éclatement des parts est toujours possible. Outre les futures arrivées des mastodontes Disney, Apple et Warner, d'autres services comme le Britannique Britbox ou le Français Salto et le futur descendant de Canal Play pourraient aussi perturber le roi du streaming, qui compte 5 millions d'abonnés rien qu'en France.

Quoi qu'il arrive, le marché de la SVoD va encore gagner en épaisseur. Selon S&P Global, les revenus provenant du marché européen des abonnements en ligne devraient doubler et franchir les 11 milliards d'euros en 2023.

Alexandre Boero

Chargé de l'actualité et reporter

Chargé de l'actualité et reporter

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJC...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJCAM, école reconnue par la profession), pour écrire, interviewer, filmer, monter et produire du contenu écrit, audio ou vidéo au quotidien.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (2)

lightness
salto euh rediffuser mimie mathy et sous le soleil… je prédis un service mort-né pour la France ou la télé ou les deux
fightermad
Amazon Prime vidéo est compris avec Amazon music où Amazon Prime.<br /> Donc celui qui choisit l’un, a les autres automatiquement…cela fausse la comparaison avec netflix
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet