Muzeek : l'IA qui génère de la musique adaptée à des images

16 mars 2019 à 08h01
0
Muzeek
© Muzeek

Muzeek est une startup française qui a pour objectif de simplifier la création musicale. Grâce à des algorithmes d'intelligence artificielle, la solution permet en effet de produire des morceaux épousant fidèlement le rythme d'une vidéo. Tout en respectant minutieusement le droit d'auteur.

André Manoukian, célèbre auteur-compositeur français ayant travaillé avec Aznavour ou Janet Jackson et notamment connu pour avoir été jury dans l'émission Nouvelle Star, est également entrepreneur. Il a en effet fondé Muzeek, une startup avec l'entrepreneur Philippe Guillaud.

Respect minutieux du droit d'auteur

Évidemment, la jeune pousse œuvre dans le domaine de la musique, mais aussi dans celui de la vidéo. Car le but de Muzeek est de fournir un accompagnement musical synchronisé avec des images. Pour cela, le logiciel s'appuie sur une banque de sons et des algorithmes d'intelligence artificielle qui produisent une composition suivant le rythme d'une vidéo.

Néanmoins, le programme n'est pas (encore ?) capable de jouer lui-même d'un instrument. Il nécessite donc le concours de vrais musiciens fournissant des œuvres originales. De plus, Muzeek permet de suivre précisément l'utilisation de leurs créations. Ce qui facilite le travail de rémunération de ces compositeurs.

Plus d'un million d'euros déjà levés

Avec sa proposition de valeur, la startup s'adresse aux producteurs audiovisuels, en particulier ceux travaillant sur le web. En effet, ces derniers ont généralement moins de budget à consacrer à la musique, et cherchent souvent des solutions rapides et moins chères que le recours à des compositeurs.

Muzeek propose un abonnement à partir de 19 euros par mois pour accéder à son catalogue. Ensuite, chaque morceau exporté fait l'objet d'un achat supplémentaire, dont le prix varie.

L'ambition de la startup est de devenir « le standard pour la synchronisation des contenus », en commençant par attaquer l'Europe et les États-Unis. Pour cela, les fondateurs ont déjà levé 1,2 millions d'euros, en novembre dernier.

Source : L'Usine Digitale
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top