Robotique : Automation Anywhere lève 300 M$ pour automatiser des tâches répétitives

Par
Le 19 novembre 2018
 0
automation anywhere

La startup Automation Anywhere a annoncé une levée de fonds de 300 millions de dollars auprès de SoftBank. Son objectif : aider les employés à travers le monde à être plus efficaces, grâce une technologie d'intelligence artificielle permettant d'automatiser les tâches répétitives.

Cette annonce intervient après celle de juillet dernier, où l'entreprise révélait avoir réuni 250 millions de dollars. Cette nouvelle augmentation de capital, de 300 millions de dollars (environ 263 millions d'euros), porte la valorisation de la startup à 2,6 milliards de dollars (environ 2,28 milliards d'euros), confirmant ainsi son statut de licorne.

Forte concurrence sur le marché de l'automatisation

Si ces chiffres peuvent sembler démesurés, ils s'inscrivent dans le même ordre de grandeur que ceux des rivaux d'Automation Anywhere. En effet, cette levée intervient quelques jours après celle d'UiPath, de 265 M$, et celle de Kofax, de 400 M$. La concurrence est donc rude sur ce marché en pleine expansion.

L'annonce d'Automation Anywhere est toutefois entachée d'une polémique. Car l'investisseur principal de ce tour de table, SoftBank Vision Fund, tire une grande partie de ses fonds d'Arabie Saoudite, pays dans la tourmente - et sous les feux des projecteurs depuis la révélation de l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

Une future évolution majeure pour tous les employés

Mais la startup a préféré se concentrer sur les perspectives ouvertes par ce financement et sur sa vision de l'avenir. Automation Anywhere veut en effet jouer un rôle majeur dans l'automatisation des processus (RPA). Son principe : exploiter des technologies d'IA, comme la vision artificielle ou le machine learning, pour automatiser des tâches répétitives, où l'être humain n'a pas de réelle valeur ajoutée. Les bots de l'entreprise seraient ainsi utilisés par plus de 1 400 sociétés clientes, pour faciliter le quotidien de leurs employés.

Et pour Mihir Shukla, cofondateur et CEO d'Automation Anywhere, cette tendance va s'amplifier dans les années à venir, rendant bientôt le RPA incontournable : « Aujourd'hui, les employés doivent savoir utiliser un PC. Bientôt, ils devront savoir créer un bot. »

Source : TechCrunch
Modifié le 16/11/2018 à 16h21

Les dernières actualités Intelligence artificielle

scroll top