Le marketing est un apprentissage permanent

01 juin 2018 à 15h36
0
Les personnes qui travaillent dans le marketing doivent apprendre constamment. Une attitude contrainte, selon l'IAB, par les manques dans les formations initiales proposées.

L'IAB dresse, à l'occasion des Techdays, un baromètre visant à connaître les besoins des professionnels en matière de personnel dans les secteurs du marketing et de la communication. Deux secteurs soumis à une évolution constante. Pour l'organisme, cet élément rend plus compliquée la recherche de compétences spécifiques par les entreprises.

01C2000007903661-photo-iab-marketing.jpg


« De nombreux éléments sont désormais importants à prendre en compte. Le jargon technique et les outils changent tous les 6 mois, il est donc crucial de rester à la page. De plus, la notion de temps a évolué. Auparavant, les directions marketing réalisaient des plans dans le temps alors que nous sommes désormais clairement dans le temps réel. Enfin, le ciblage se fait différemment et colle plus au consommateur final », nous explique Vincent Montet, en charge pour l'IAB France du dossier Emplois/Formation.

Face à ces besoins de compétences dans le domaine de l'analyse des données personnelles, du mobile ou de la relation clients, les professionnels n'ont d'autres choix que de se former rapidement. Selon l'IAB, le principal moyen d'apprendre est par le travail (On the job) ou par le biais des projets. Le baromètre précise que 56% des sondés y ont recours.

En deuxième position arrivent les séminaires de formation (51%) puis, plus surprenant les MOOC (37%). Suivent ensuite la formation continue longue (29%), les écoles de commerce (23%) et les « cours du soir » (18%) ou même les salons. « L'apprentissage est souvent permanent alors que certaines compétences comme la pédagogie sont plus que nécessaires. Il est important de développer la faculté de reformuler des concepts ou de s'arrêter dans sa présentation pour mieux reprendre ensuite », ajoute Vincent Montet.

A terme, les instances professionnelles comme l'IAB ou la Mobile Marketing Association vont donc aiguiller les professionnels dans leurs besoins d'évolution. Des domaines devront être particulièrement ciblés comme l'analyse de données (en particulier le Data Scientist) ou le « social media ». Le baromètre précise que ces secteurs sont ceux dans lesquels le manque de formation est le plus important.



A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Windows 10 : Microsoft publie la première Technical Preview pour smartphones
Infos US de la nuit : Expedia va acheter Orbitz pour 1,34 milliard de dollars
Apple renforce la sécurité d'iMessage et de FaceTime
Wiko Ridge 4G : deux grands smartphones doués en image
La NASA dévoile 5 années d'observation du soleil dans deux vidéos
Les embauches de cadres informatiques devraient repartir en 2015
Tesla prépare une batterie pour alimenter les maisons
Quand YouTube associe le ronronnement d'un chat à une violation de copyrights
L'Epitech invite les start-up à venir poser toutes leurs questions
Microsoft Techdays : la technologie si présente qu’elle devient transparente
Haut de page